Logo MSSS

Invitation par lettre personnalisée

Invitation par lettre personnalisée

Comment s'inscrire au programme

Comment s'inscrire au programme

Page précédente    Taille du texte

Avantages, inconvénients et limites de la mammographie

La mammographie est le seul examen de dépistage qui permet de réduire le nombre de décès attribuables au cancer du sein. Des études menées par le ministère de la Santé et des Services sociaux et par l’Institut national de santé publique du Québec font ressortir les avantages, les inconvénients et les limites du dépistage par mammographie. Il est recommandé à toutes les femmes de 50 à 69 ans de s’informer sur ces avantages, inconvénients et limites afin de prendre une décision éclairée quant à leur participation au Programme.

En comparant 1 000 femmes qui participeraient au dépistage pendant 20 ans à 1 000 autres femmes qui ne participeraient pas au dépistage, on trouverait des différences sur plusieurs aspects.

Les effets du dépistage, sur une période de 20 ans
  Chez 1000 participantes Chez 1000 non‑participantes
Nombre d'examens complémentaires effectués 495 325
Nombre de cancers du sein découverts 77 54
Nombre de surdiagnostics

(Le surdiagnostic est le fait de découvrir et de traiter des cancers qui ne se seraient pas manifestés sans le dépistage. Ces cancers n’auraient pas eu de conséquences sur la vie de la personne, mais ils sont traités quand même parce qu’on est incapable de distinguer les cancers inoffensifs de ceux qui sont mortels. Il n’y a donc aucun risque à prendre.)
10 0

Sources : Ministère de la Santé et des Services sociaux et Institut national de santé publique du Québec

Autrement dit, chez 1 000 femmes de 50 à 69 ans ayant participé au dépistage aux 2 ans pendant 20 ans :

  • 170 femmes de plus passent au moins un examen complémentaire;
  • 23 cancers de plus sont découverts;
  • 7 décès de moins surviennent;
  • 10 cancers sont trouvés et traités pour rien (surdiagnostics).

Avantages

Le dépistage aux 2 ans pendant 20 ans permet de :

  • réduire le risque de mourir d'un cancer du sein : sur 1 000 femmes qui participeront au dépistage, 7 femmes ne décéderont pas du cancer du sein;
  • connaître l’état de santé de ses seins : la grande majorité des femmes (près de 98 %) n'auront pas de cancer du sein si on n’en a pas trouvé à la mammographie ou à l’examen complémentaire;
  • réduire le risque d’avoir de la chimiothérapie : avec le dépistage, il y a moins de cancers trouvés à un stade avancé. Ces cancers peuvent alors être traités sans que la chimiothérapie soit nécessaire.  

Inconvénients

Le dépistage aux 2 ans pendant 20 ans peut occasionner :

  • de l’attente et de l’inquiétude lorsque des examens complémentaires sont nécessaires. Au cours des 20 ans de dépistage, environ la moitié des femmes (495 sur 1 000) subiront au moins un examen complémentaire;
  • de recevoir un traitement contre un cancer qui ne se serait jamais manifesté sans le dépistage (surdiagnostic). On estime que c'est le cas pour 10 femmes parmi les 77 qui ont un cancer du sein.

Limites

Le dépistage aux 2 ans pendant 20 ans ne garantit pas :

  • que tous les cancers du sein seront dépistés. Parmi les 77 femmes ayant un cancer du sein sur les 1000 femmes qui ont participé au dépistage, 21 femmes découvriront le cancer après une mammographie normale : soit parce que le cancer était invisible sur la mammographie, soit parce qu’il ne s’était pas encore développé au moment de la mammographie;
  • que toutes les femmes survivront à un cancer du sein. On estime que 13 femmes sur 1 000 vont mourir d’un cancer du sein même si elles participent au dépistage.

La décision de participer ou non au dépistage dépend de l’importance que vous accordez à ses avantages et ses inconvénients.

Que vous participiez ou non au dépistage, consultez un médecin ou une infirmière praticienne spécialisée sans tarder si vous constatez un des changements suivants, même si une mammographie de dépistage récente était normale.

Changements sur le sein

  • une bosse (masse) apparaît dans le sein;
  • un repli vers l’intérieur de la peau d’un sein apparaît;
  • la peau d’un sein devient comme une peau d’orange;
  • la peau d’un sein devient rouge au moins sur le tiers du sein.

Changements sur le mamelon

  • du liquide s’écoule soudainement du mamelon;
  • une rétraction du mamelon apparaît (le mamelon semble être tiré vers l’intérieur du sein);
  • la peau du mamelon change d’aspect ou de texture (par exemple, à cause d’un eczéma persistant).

Dans ces cas, la mammographie de dépistage n’est peut-être pas un examen suffisant pour vous. Le médecin ou l’infirmière praticienne spécialisée (IPS) vous indiquera ce qui est recommandé à ce moment.

Retour à la page Mammographie.