Santé et Services sociaux Québec.

Page précédente Taille du texte

L'allaitement : plus qu'un choix santé

Le rythme de croissance de votre bébé est plus rapide durant la première année de sa vie. Il double son poids de naissance à 4 ou 5 mois de vie ! Il est primordial que votre enfant reçoive tous les nutriments nécessaires à sa croissance et à son développement. Pour soutenir le développement du cerveau, bébé a besoin de plusieurs nutriments essentiels qu’on retrouve dans le lait maternel.

Le lait maternel est l’aliment parfait pour le nourrisson, le lait de chaque mère étant adapté à son enfant. Sa composition en nutriments varie selon les heures de la journée, les semaines et l’âge de l’enfant. Ainsi, le matin, le volume du lait est plus grand, mais sa teneur en gras est plus faible. Ces proportions s'inversent durant la journée. Par conséquent, en soirée, le volume plus faible et la teneur en gras plus élevée permettent à l'enfant d'avoir l'estomac plein plus longtemps.

De plus, le lait maternel d’une maman ayant donné naissance à un bébé prématuré est adapté aux besoins de celui-ci et contient notamment plus de protéines, de calcium et d’énergie. Dans notre société, on a tendance à croire que les préparations lactées pour nourrissons sont comparables au lait maternel. Ce n’est pourtant pas le cas; le lait maternel est grandement supérieur et conçu uniquement pour votre bébé.

La composition du lait maternel

Des éléments nutritifs essentiels à la croissance et au développement de bébé

  • Sa forte teneur en acides gras essentiels favorise le développement optimal du système nerveux, du cerveau et de la vision chez le bébé.
  • Il contient trois fois moins de protéines que le lait de vache. Cette quantité est grandement suffisante pour assurer la croissance et une protection immunitaire. Les protéines du lait maternel sont facilement absorbées.
  • Il ne contient qu’une infime quantité de bêta-lactoglobuline, protéine contenue dans le lait de vache, beaucoup plus difficile à digérer.
  • Il contient du fer qui est facilement absorbé.

Des substances vivantes qui offrent une protection au bébé

  • Le lait maternel contient des anticorps qui protègent le système digestif de l’enfant des infections. Lors de la tétée, le contact direct de la bouche du bébé stimule la formation d’anticorps dans la glande mammaire.
  • Il contient aussi de la lactoferrine, des immunoglobulines et d’autres éléments qui offrent une protection à votre enfant sur le plan immunitaire. De plus, il contient autant de globules blancs que le sang, ce qui permet de le protéger des infections bactériennes.

Bénéfique pour la santé de bébé

Plusieurs recherches ont démontré les effets de l’allaitement sur la santé du bébé. Il a été clairement démontré que l’allaitement réduit l’incidence de plusieurs maladies ou en diminue la gravité :

  • La diarrhée
  • Les infections respiratoires
  • Les otites
  • L’anémie ferriprive

Par ailleurs les preuves scientifiques s’accumulent à l’effet que l’allaitement maternel pourrait réduire les risques de :

  • maladie dégénérative du système neurologique
  • allergies
  • maladie inflammatoire des intestins
  • certains types de cancer (maladie d’Hodgkin)
  • diabète de type 1
  • syndrome de mort subite du nourrisson

Bénéfique pour la santé de la mère

  • L’allaitement stimule la sécrétion d’oxytocine, qui favorise la contraction de l’utérus et réduit les risques d’hémorragies.
  • Réduit les risques de cancers du sein en préménopause et du cancer des ovaires.
  • Réduit les risques d’ostéoporose.

Une expérience unique

Au delà des avantages sur la santé de la mère et de l’enfant, l’allaitement maternel semble favoriser l’attachement. Il s’agit d’un moment privilégié qu’il faut savourer chaque jour !

De plus en plus de mères choisissent d’allaiter et affirment qu'elles ont vécu ou vivent encore une très belle expérience qui leur a permis de mieux cerner et comprendre les besoins de leur nouveau-né. Elles considèrent les tétées comme étant des moments privilégiés à passer avec leur enfant, en toute détente une fois l'allaitement bien démarré.

L’allaitement maternel est un geste écologique. Pensez aux déchets générés par les préparations lactées : boîtes, tétines, biberons !

Allaiter son bébé permet d’économiser de 20 à 35 $ par semaine, ce qui est non négligeable. Toute la famille peut en bénéficier!

Recommandations officielles

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les effets protecteurs sont souvent fonction de l’exclusivité de l’allaitement et de sa durée. Plus la durée de l’allaitement augmente et plus grande est la protection qu’il confère. À cet effet, l’OMS recommande l’allaitement exclusif pour les six premiers mois et la poursuite de l’allaitement jusqu’à au moins l'âge de deux ans et au-delà avec l’ajout d’aliments complémentaires appropriés.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux recommande de promouvoir l’allaitement exclusif pour les six premiers mois de la vie de l’enfant et la poursuite de l’allaitement jusqu’à au moins 1 an et ensuite, aussi longtemps que la mère et l’enfant le désirent.
L’allaitement maternel au Québec Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., lignes directrices, p. 9

Allaitement exclusif

L’allaitement exclusif signifie qu’on ne donne aucun autre aliment ni boisson, y compris de l’eau, au nourrisson (à l’exception de médicaments et de gouttes de vitamines ou de minéraux).
L’allaitement maternel au Québec Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., lignes directrices, p. 10

Tabagisme et allaitement

Le tabagisme n’est pas une contre-indication à l’allaitement maternel. Par contre, les mères qui allaitent devraient s’abstenir de fumer en présence du bébé et durant l’allaitement et retarder la tétée le plus longtemps possible après avoir fumé. Les bébés qui sont allaités par des mères qui fument ont davantage de risque de développer certaines maladies, notamment, les maladies respiratoires. Toutefois, l’allaitement maternel diminue les effets négatifs de la fumée de cigarette sur l’enfant. Évidemment, il vaut mieux arrêter de fumer. Par contre, si la mère ne peut arrêter, l’allaitement maternel est ce qu’il y a de mieux pour bébé…et maman.

Cessation tabagique

En composant le 1-866-jarrete (527-7383), vous aurez rapidement accès de partout au Québec aux services d’agents formés en cessation tabagique. Ils peuvent vous offrir un soutien personnalisé, répondre à vos questions et vous orienter vers les ressources de votre milieu. Vous pouvez aussi consulter le site Internet J’arrête! Le site pour s’aider à se libérer du tabac Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. où vous trouverez diverses informations, dont les coordonnées des ressources disponibles dans votre région.