Santé et Services sociaux Québec
Page précédente    Taille du texte

Moisissures

Les moisissures sont des champignons microscopiques présents dans la nature et transportés dans les maisons par les courants d’air, les humains ou les animaux domestiques. Une fois à l’intérieur, les moisissures peuvent se développer si elles sont en présence d’eau ou d’humidité en quantité suffisante et de matières nutritives comme le bois, le carton ou le placoplâtre. On les retrouve souvent aux endroits humides, par exemple autour de la baignoire ou des fenêtres.

Lorsqu’elles sont en petite quantité et qu’elles sont éliminées régulièrement, les moisissures ne représentent généralement pas de problème sérieux. Par contre, lorsqu’elles se développent de façon importante, les moisissures dispersent dans l’air ambiant des particules respirables qui peuvent, dans certains cas, entraîner des problèmes de santé.

Quels sont les effets des moisissures sur la santé ?

Les problèmes de santé qui se manifestent le plus souvent chez les personnes exposées aux moisissures sont les suivants :

  • irritation des yeux, du nez et de la gorge ;
  • écoulement nasal, congestion des sinus, symptômes s’apparentant à des rhumes à répétition ;
  • augmentation de la fréquence et de la gravité des crises d’asthme.

Il faut toutefois comprendre que la présence de ces symptômes chez un occupant ne signifie pas nécessairement qu’ils sont causés par des moisissures.

Quelles sont les personnes les plus vulnérables?

Les réactions observées chez les personnes exposées varient selon leur état de santé, leur âge et le temps qu’elles passent à la maison. Les personnes suivantes sont généralement plus sensibles à une exposition aux moisissures :

  • les personnes souffrant d’allergies, d’asthme et de maladies respiratoires chroniques ainsi que les personnes hypersensibles ;
  • les nourrissons et les jeunes enfants ;
  • les personnes âgées ;
  • les personnes dont le système immunitaire est affaibli, que ce soit en raison d’un traitement de chimiothérapie, d’une transplantation récente, du VIH (virus de l’immunodéficience humaine), du sida ou autre.

Qu’est-ce qui indique la présence possible de moisissures dans la maison?

  • La présence de taches, souvent noirâtres, sur les murs, les plafonds, les tapis, dans les garde-robes, etc. ;
  • la présence d’une odeur caractéristique de moisi, de terre ou d’alcool ;
  • la présence de cernes, de gondolements ou d’autres signes d’infiltration d’eau sur les murs ou les plafonds, pouvant indiquer la présence de moisissures dissimulées derrière les matériaux.

Qu’est-ce qui favorise la croissance des moisissures et comment l’éviter?

La présence d’eau stagnante, d’infiltration ou de matériaux imbibés d’eau favorise la croissance des moisissures. Il est conseillé de :

  • nettoyer et assécher tout dégât d’eau, dans les 24 à 48 heures ;
  • jeter les matériaux poreux (matelas, meubles rembourrés ou recouverts de tissus, placoplâtre, tapis, tuiles cartonnées, isolants, etc.) fortement endommagés par l’eau.

Une humidité ambiante trop élevée qui se manifeste généralement par la présence régulière de condensation d’eau sur les fenêtres ou les murs. Dans ce cas, il est conseillé :

  • d’actionner les ventilateurs, surtout lors de certaines activités comme le bain, la douche, la lessive et la cuisson ;
  • de s’assurer que le tuyau de la sécheuse est bien raccordé à une sortie extérieure ;
  • de vider et nettoyer régulièrement le bac de votre déshumidificateur. L’utiliser lors de journées chaudes et humides et le placer aux endroits appropriés, tel qu’au sous-sol.

Une ventilation inadéquate. Il est conseillé dans ce cas :

  • d’assurer une bonne ventilation de la maison, en ouvrant périodiquement les fenêtres ou en installant un système de ventilation mécanique approprié;
  • de s’assurer que l’échangeur d’air ou autre système de ventilation soit bien installé, bien calibré et de veiller à l’utiliser correctement et à l’entretenir régulièrement.

Certaines habitudes de vie des occupants contribuent à augmenter le taux d’humidité. Pour diminuer l’humidité intérieure, il est recommandé, selon le cas :

  • d’actionner les ventilateurs d’extraction lors de la prise de douche ou de bain;
  • d’éviter d’entreposer le bois de chauffage à l’intérieur ;
  • d’éviter de faire sécher de façon excessive le linge à l’intérieur ;
  • de limiter l’usage d’humidificateurs et veiller à bien suivre les directives d’entretien du fabricant.

Quelques conseils pratiques pour détecter les problèmes possibles

  1. Inspecter l’extérieur de la maison au moins une fois par année (toiture, entre-toit, fenêtres, gouttières, calfeutrage, drainage, etc.).
  2. Effectuer un entretien ménager régulier de la maison ainsi qu’un entretien complet au moins une fois par année pour détecter les traces d’infiltration d’eau et les moisissures dissimulées derrière les meubles, dans les garde-robes, les aires de rangement ou ailleurs.

Les analyses d’air et de poussières peuvent-elles vous être utiles?

Les analyses d’air ou de poussières ne sont habituellement pas requises pour solutionner votre problème. En général, il n’est pas nécessaire d’identifier ou de dénombrer les moisissures présentes pour intervenir efficacement. En effet, quand les moisissures sont visibles ou qu’il existe des signes indiquant leur présence, une inspection minutieuse de votre maison devrait vous permettre de retracer la cause, puis de déterminer ensuite les mesures les plus appropriées pour corriger la situation.

Comment venir à bout des moisissures?

Nettoyer sans délai les surfaces atteintes et jeter les matériaux endommagés.

  • Pour les petites surfaces, facilement lavables, faire disparaître les moisissures à l’aide d’un produit nettoyant domestique approprié. Veiller à bien assécher ensuite. Il est important de bien suivre les directives d’utilisation du fabricant et de ne pas mélanger entre eux les produits utilisés pour le nettoyage ;
  • Pour les articles poreux moisis ou sérieusement endommagés par l’eau, il est recommandé de les jeter ;
  • Pour les travaux de nettoyage ou de rénovation de grande envergure, il peut être nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée.

Pour avoir plus d’informations consultez le guide de la SCHL Combattre la moisissure –
Guide pour les propriétaires-occupants Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
.

Pour vous aider dans votre démarche

En cas de problèmes de santé

  • communiquez avec le service Info-Santé 8-1-1 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. de votre région ;
  • au besoin, consultez votre médecin.

En cas de litige entre propriétaire et locataire

  • communiquez avec la Régie du logement Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.de votre région ;
  • communiquez avec le service d’inspection de votre municipalité ;
  • consultez une association ou un regroupement de locataires, de consommateurs, de propriétaires ou de gestionnaires de votre région.

Pour des conseils techniques

Pour vous aider à faire le choix d’une entreprise

Vous pouvez consulter le "Guide pratique du consommateur - Faire face à un sinistre, avant, pendant, après" de la collection Protégez-vous Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., qui peut être obtenu au 1 800 667-4444.

De l’information sur ce sujet est également disponible sur le site Internet de l’Office de la protection du consommateur Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou au 1 888 672-2556.