Logo MSSS
Bandeau du site

Dépistage sanguin et dépistage urinaire chez les nouveau-nés

Accueil > Sujets > Santé publique > Dépistage néonatal > Sanguin et urinaire > Démarche et résultats
Dépistage sanguin et urinaire chez les nouveau-nés.

Démarche et résultats

Participation au dépistage

Le dépistage est volontaire, même s'il est recommandé.

Si vous avez des questions sur les maladies dépistées ou sur le dépistage en général, ou si vous hésitez à faire passer les tests à votre bébé, discutez des avantages et inconvénients de la participation avec un professionnel de la santé, lors du suivi de grossesse ou au moment du prélèvement.

Prélèvement

Les tests de dépistage sont réalisés à partir de deux prélèvements différents.

Dépistage sanguin

Le dépistage sanguin se fait à l'hôpital ou à la maison de naissance par le prélèvement de quelques gouttes de sang sur le talon du bébé. Le prélèvement est réalisé dans les 24 à 48 heures suivant la naissance.

Dépistage urinaire

Le dépistage urinaire est réalisé à la maison, au 21e jour de vie de l'enfant. Vous devez prélever une petite quantité d'urine dans la couche du bébé à partir du matériel fourni à cet effet par le personnel hospitalier ou la sage-femme.

Étapes à suivre

  1. Faites le prélèvement d'urine le matin, si possible.
  2. N'utilisez pas de débarbouillettes humides de type commercial pour laver les fesses de votre bébé avant le prélèvement pour ne pas affecter le résultat des analyses. Aussi, n'appliquez pas de crème, d'huile ou de poudre sur les fesses de votre bébé avant le prélèvement.
  3. Placez le tampon absorbant dans la couche (pellicule de plastique orientée vers le fond de la couche).
  4. Surveillez votre enfant afin de retirer le tampon dès qu'il aura uriné pour éviter la contamination du tampon par des selles.
  5. Advenant la contamination du tampon par les selles, répétez avec le second tampon qui vous a été fourni.
  6. Détachez le papier buvard du formulaire jaune. Déposez le tampon rempli d'urine sur le papier buvard et appuyez fermement pour bien l'imbiber des 2 côtés.
  7. Laissez sécher le papier buvard sur une surface sèche et propre.
  8. Remplissez le formulaire jaune. Inscrivez le poids approximatif du bébé, son type d'alimentation et les autres renseignements demandés. Confirmez votre adresse et votre numéro de téléphone.
  9. Lorsque le papier buvard est sec, insérez-le dans l'enveloppe-réponse avec le formulaire jaune.
  10. Apposez un timbre sur l'enveloppe et postez le tout.

Résultats des tests

Vous n'êtes pas contactés lorsque les résultats sont normaux. Il ne faut donc pas vous inquiéter si vous ne recevez pas les résultats des tests. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles.

Si le résultat est anormal, les responsables du dépistage vous contacteront par téléphone au plus tard 3 semaines après le prélèvement. Vous serez alors dirigés sans tarder vers un des centres de référence du Québec pour d'autres examens de confirmation. Si le diagnostic est confirmé, un traitement approprié et un suivi de votre enfant seront entrepris par des équipes spécialisées, pour qu'il puisse recevoir les soins dont il a besoin.

Dépistage de l'anémie falciforme

Depuis novembre 2013, un test permet de dépister l'anémie falciforme et les autres formes sévères de maladies de l'hémoglobine chez les bébés nés dans les régions de Montréal et de Laval. Ce dépistage est maintenant offert à l'ensemble du Québec.

En plus de dépister la maladie, le test utilisé permet de détecter les porteurs du gène de l'anémie falciforme. Si votre enfant est porteur du gène de la maladie, vous ne serez pas contacté. Ce résultat est transmis sur demande seulement. Pour en savoir plus, consultez la page Résultat du statut de porteur du gène de l'anémie falciforme.

Traitements

Si une des maladies a été diagnostiquée chez votre enfant, il est nécessaire de vous présenter aux rendez-vous de traitement et de suivi. Pour la plupart des maladies, les traitements devront être suivis en continu pour toute sa vie.

Pour les maladies dépistées, il est important de commencer les traitements avant que les signes de la maladie apparaissent. Si vous attendez que les signes apparaissent, il pourrait déjà y avoir des séquelles importantes pour votre enfant.

Même s'ils ne guérissent pas la maladie, les traitements commencés très tôt peuvent apporter des bénéfices importants pour la santé de l'enfant atteint et améliorer sa qualité de vie à long terme. Pour certaines maladies, un traitement débuté avant l'apparition des symptômes permet d'ailleurs un développement normal de l'enfant.

Conservation des échantillons et protection de la vie privée

Les résultats de dépistage ainsi que les renseignements personnels sur les parents et l'enfant (ex. : nom, date, lieu de naissance) collectés lors des activités de dépistage sont conservés de manière confidentielle.

Les échantillons sanguins identifiés comme étant « normaux » sont détruits après 2 ans, tandis que les échantillons d'urine dits « normaux » sont détruits après 5 ans. Tous les échantillons identifiés comme étant « anormaux » sont conservés à long terme.

Toutes ces données sont conservées de manière confidentielle et ne peuvent être utilisées que pour effectuer de nouveaux tests au bénéfice de l'enfant et aux fins d'évaluation ou d'assurance de la qualité.

Dernière mise à jour : 31 mars 2016

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017