Logo MSSS
Bandeau du site

Jeunes en difficulté

Accueil > Sujets > Problèmes sociaux > Jeunes en difficulté

Portrait de la situation

L'enfance et la jeunesse sont des étapes déterminantes du développement de l'être humain. Notre société permet à la majorité des enfants et des jeunes de grandir dans un contexte favorable, de s'intégrer normalement et de trouver une réponse à leurs besoins. La majorité de ceux-ci trouvent auprès de leurs parents, de leur famille et de leurs milieux de vie les ressources nécessaires pour assurer leur santé, leur sécurité, leur bien-être ou leur développement.

Une minorité d'enfants et de jeunes éprouvent malheureusement une grande détresse. Leurs difficultés sont parfois si grandes qu'elles nuisent à leur développement et à leur capacité de prendre leur place dans la société.

Chaque année, environ 100 000 appels sont logés dans les centres jeunesse du Québec soit par des parents qui n'en peuvent plus, des voisins inquiets, des enseignants, des policiers ou des professionnels de la santé qui constatent des choses préoccupantes. De ces appels qui sont souvent des cris du coeur, environ 70 000 donnent lieu à un signalement à la protection de la jeunesse. Après évaluation, 30 000 environ seront retenus parce que la sécurité ou le développement de l'enfant est jugé compromis. Lorsque le centre jeunesse ne peut intervenir parce que la situation d'un enfant ou d'un jeune ne correspond pas aux critères de la loi, ces usagers sont habituellement dirigés vers les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. pour qu'ils puissent y recevoir les services dont ils ont besoin.

Haut de la page

Services et programmes

Les CISSS et CIUSSS Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. offrent une variété de services aux enfants, aux jeunes et à leur famille. Parmi ceux-ci on retrouve des services de prévention, de dépistage et d'intervention en vue d'offrir une réponse aux problèmes suivants :

  • retards de développement des enfants;
  • comportements violents et agressifs des enfants et des adolescents;
  • échecs ou le décrochage scolaire;
  • conséquences de la toxicomanie;
  • problèmes de santé mentale;
  • difficultés d'adaptation liées aux ruptures familiales;
  • hyperactivité;
  • relations parents/enfants difficiles;
  • pensées suicidaires d'un jeune.

Lorsque la sécurité ou le développement d'un enfant est compromis, le Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) doit intervenir. À titre d'exemple, la négligence, l'abus sexuel intrafamilial, les mauvais traitements physiques, l'abandon, la privation de conditions matérielles d'existence, le risque de danger moral ou physique et l'exploitation sont des problèmes qui nécessitent l'intervention du DPJ.

Ces difficultés peuvent prendre plusieurs formes:

  • un jeune enfant négligé qui ne reçoit pas les soins de santé requis par son état;
  • un autre laissé à lui-même sans surveillance durant de longues périodes considérant son âge;
  • un jeune victime d'abus sexuel intrafamilial;
  • un autre qui subit des mauvais traitements;
  • un adolescent ayant des troubles de comportement tel qu'il met sa sécurité en danger.

La liste est nombreuse mais derrière chaque situation, il y a un jeune et une famille en souffrance.

Haut de la page

Publications

Consulter la liste des publications du MSSS en lien avec les jeunes en difficultés.

Couverture du document Deux réseaux, un objectif : le développement des jeunes - Guide d'élaboration d'un protocole d'entente sur la prestation conjointe de services aux jeunes par le réseau de l'éducation et le réseau de la santé et des services sociaux Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Haut de la page

Lois et règlements

Haut de la page

Sites d'intérêt sur la jeunesse

Dernière mise à jour : 27 septembre 2016

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2016