Logo MSSS
Bandeau du site

Recrutement Santé Québec

Médecins spécialistes

Champs d'exercice

L’activité du médecin spécialiste se déroule presque exclusivement en deuxième ligne dans les différentes catégories d’hôpitaux. Le ministre de la Santé et des Services sociaux et les organismes représentant les médecins adhèrent au concept de la hiérarchisation des soins, qui implique d’utiliser au bon moment et au bon endroit les compétences des médecins de famille et des spécialistes.

Ainsi, les médecins spécialistes doivent agir principalement à titre de médecins consultants, tant à l’hôpital que dans la communauté, pour des problèmes plus complexes qui dépassent les habiletés reconnues aux médecins de famille. Ils sont ainsi responsables de dispenser les soins secondaires et tertiaires exigeant leur qualification. Bien que cela soit de moins en moins fréquent, les médecins spécialistes peuvent administrer des soins de première ligne. La part d’activités des médecins spécialistes dans les soins de base, en première ligne, est de moins en moins importante.

Les expertises reconnues dans chacune des 59 spécialités peuvent être consultées sur les sites Web :

Le médecin diplômé hors du Canada et des États-Unis (DHCEU) obtenant un permis restrictif pour répondre à des besoins cliniques dans des régions non universitaires dans une discipline spécialisée exercera sa profession dans les hôpitaux régionaux ou sous-régionaux qui ont accepté de parrainer sa candidature. Des modalités différentes s’appliqueront pour ceux qui détiennent un permis restrictif en vertu de l'Arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) des compétences Québec-France. Dans ce cas, un parrainage est requis pour bénéficier du soutien financier de RSQ. Les médecins étrangers visés par l’ARM qui obtiendront un permis restrictif seront, comme tous les médecins québécois, assujettis aux règles répartissant la répartition des médecins au Québec. Pour plus de détails, consultez la section sur les plans régionaux d'effectifs médicaux (PREM) en médecine spécialisée.

Des permis restrictifs sont aussi émis par le CMQ à des médecins recrutés par les facultés de médecine des universités pour combler des besoins d’enseignement et de recherche dans les régions universitaires.

Dernière mise à jour : 31 octobre 2017

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017