bannière

Indice de soutien social, selon l’âge et selon le sexe

Proportion de la population de 12 ans et plus n’ayant pas un niveau élevé de soutien social1,
selon le groupe d’âge et selon le sexe, Québec, 2009-2010

Source : Fichier de microdonnées à grande diffusion de 2009-2010 de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), Statistique Canada
Tiré du rapport de l’onglet Plan commun de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 25 octobre 2012. Mise à jour de l’indicateur le 1ier mai 2012
1 - L’indice de soutien social a été créé à partir d’une série de huit questions visant à connaître la fréquence d’accès de la personne répondante à certains types de soutien dans diverses circonstances. Ainsi, on lui demandait si quelqu’un pouvait l’écouter au besoin, la conseiller en temps de crise, la renseigner pour comprendre sa situation, comprendre ses problèmes ou si elle avait quelqu’un à qui se confier, de qui rechercher des conseils, à qui confier ses peurs intimes, à qui demander des suggestions. L’échelle retenue par Statistique Canada se rapporte au soutien social fonctionnel, soit le niveau auquel les relations interpersonnelles servent une fonction particulière, en l’occurrence les fonctions émotionnelle et informationnelle. Le recours au soutien affectif peut avoir un certain effet d’atténuation par rapport aux liens qui existent entre le stress et les bouleversements psychologiques.

Faits saillants

En 2009-2010, au Québec, 12 % de la population de 12 ans et plus n'a pas un niveau élevé de soutien social.

Cette proportion tend à augmenter avec l'avancée en âge, 7 % des 12 à 17 ans n'ont pas un niveau élevé de soutien social comparativement à 18,5 % chez les 65 ans et plus.

Femmes

  • En 2009-2010, au Québec, 10,2 % de la population des femmes de 12 ans et plus n’a pas un niveau élevé de soutien social.
  • Cette proportion tend à augmenter avec l’avancée en âge, 3,4 % des femmes de 12 à 17 ans n’ont pas un niveau élevé de soutien social comparativement à 18,3 % chez les femmes de 65 ans et plus.
  • Peu importe le groupe d’âge, les femmes sont proportionnellement moins nombreuses que les hommes à ne pas avoir un niveau élevé de soutien social.
  • Un écart important entre les femmes et les hommes se retrouve chez les 12 à 17 ans, la proportion des femmes n’ayant pas un niveau élevé de soutien social étant 3,1 fois moins élevée que celle des hommes.

Hommes

  • En 2009-2010, au Québec, 13,9 % de la population des hommes de 12 ans et plus n’a pas un niveau élevé de soutien social.
  • Cette proportion tend à augmenter avec l’avancée en âge, 10,6 % des hommes de 12 à 17 ans n’ont pas un niveau élevé de soutien social comparativement à 18,9 % chez les hommes de 65 ans et plus. Toutefois, les hommes de 18 à 24 ans (7,8 %) présentent une proportion moins élevée que celle des hommes de 12 à 17 ans.
  • Peu importe le groupe d’âge, les hommes sont proportionnellement plus nombreux que les femmes à ne pas avoir un niveau élevé de soutien social.
  • Un écart important entre les hommes et les femmes se retrouve chez les 12 à 17 ans, la proportion des hommes n’ayant pas un niveau élevé de soutien social étant 3,1 fois plus élevée que celle des femmes.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable