Statistiques de santé et de bien-être.

Évolution du taux de consultation d’une personne-ressource en médecine non traditionnelle, selon le sexe

Évolution de la proportion de la population de 12 ans et plus ayant consulté une personne-ressource en médecine non traditionnelle1, selon le sexe, Québec, 1994-1995, 2000-2001 et 2005

Sources : Enquêtes de Statistique Canada
Tiré de Santéscope, Institut national de santé publique du Québec, 2008
1 - Comprend : massothérapeute, acupuncteur, homéopathe ou naturopathe, enseignant des techniques Feldenkrais ou Alexander, relaxologue, enseignant des techniques de rétroaction biologique, rolfer, herboriste, réflexologiste, guérisseur spirituel, guérisseur religieux, autres.

Faits saillants

Au Québec, de 1994-1995 à 2005, la proportion de la population de 12 ans et plus ayant consulté une personne-ressource en médecine non traditionnelle a doublé.

On observe cette augmentation autant chez les hommes (de 4,9 % à 10,9 %) que chez les femmes (de 9,5 % à 18,5 %).

fleche Femmes

  • La proportion de femmes ayant consulté une personne-ressource en médecine non traditionnelle est nettement plus élevée que celle des hommes, et ce, dans chacune des périodes à l’étude.

fleche Hommes

  • Les hommes sont proportionnellement moins nombreux que les femmes à consulter une personne-ressource en médecine non traditionnelle. La proportion des hommes est d’un peu plus de la moitié de celle des femmes dans chacune des périodes à l’étude.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable