Statistiques de santé et de bien-être.

Évolution du taux d’activité, selon l’âge et selon le sexe

Évolution du taux d’activité1 chez les femmes de 15 ans et plus, selon le groupe d’âge, Québec, 2001-2011

Source : Enquête sur la population active 2011, Statistique Canada
Tiré de Annuaire québécois des statistiques du travail – Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2001-2011, Institut de la statistique du Québec, vol. 8, no 1, p. 57
1 - Pourcentage de la population âgée de 15 ans et plus qui fait partie de la population active. Le taux d'activité d'un groupe en particulier (ex. : femmes de 25 ans et plus) est exprimé en pourcentage de la population totale du groupe en question. La population active est la population de 15 ans et plus, à l'exception des pensionnaires d'établissement, qui est présente sur le marché du travail la semaine du 15e jour du mois précédant le jour du recensement. On classe les répondants en tant que personnes occupées (en emploi) ou en chômage. Le reste de la population en âge de travailler est alors considérée comme inactive.

Évolution du taux d’activité2 chez les hommes de 15 ans et plus, selon le groupe d’âge, Québec, 2001-2011

Source : Enquête sur la population active 2011, Statistique Canada
Tiré de Annuaire québécois des statistiques du travail – Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2001-2011, Institut de la statistique du Québec, vol. 8, no 1, p. 57
2- Pourcentage de la population âgée de 15 ans et plus qui fait partie de la population active. Le taux d'activité d'un groupe en particulier (ex. : femmes de 25 ans et plus) est exprimé en pourcentage de la population totale du groupe en question. La population active est la population de 15 ans et plus, à l'exception des pensionnaires d'établissement, qui est présente sur le marché du travail la semaine du 15e jour du mois précédant le jour du recensement. On classe les répondants en tant que personnes occupées (en emploi) ou en chômage. Le reste de la population en âge de travailler est alors considérée comme inactive.

Femmes

  • En 2011, au Québec, le taux d’activité pour l’ensemble de la population féminine visée est de 61 %, ce qui représente 4,4 points de pourcentage de plus qu’en 2001, et cette augmentation du taux d’activité concerne l’ensemble des groupes d’âge.
  • De 2001 à 2011, on observe la plus grande augmentation du taux d’activité dans le groupe des femmes de 55 ans et plus, soit 11 points de pourcentage, tandis que l’on observe la plus faible augmentation dans le groupe de 25 à 44 ans, soit 5 points de pourcentage.
  • Pour la même période de référence, le groupe de 15 à 24 ans affiche davantage de variations. En effet, de 2003 à 2006, le taux d’activité y diminue de 2,5 points de pourcentage, pour ensuite augmenter de 2,6 points de pourcentage de 2006 à 2008.
  • Pour chaque année de la période visée et dans tous les groupes d’âge, les femmes présentent un taux d’activité moins élevé que les hommes.
  • On observe l’écart le plus important du taux d’activité entre les femmes et les hommes dans le groupe de 55 ans et plus. Toutefois, on remarque que cet écart diminue depuis le milieu des années 2000.
  • On observe l’écart le moins important du taux d’activité entre les sexes dans le groupe de 15 à 24 ans.

Hommes

  • En 2011, au Québec, le taux d’activité pour l’ensemble de la population masculine visée est de 69,5 %, soit 1,2 point de pourcentage de moins qu’en 2001.
  • Chez les hommes, on observe le taux d’activité le plus élevé dans le groupe d’âge de 25 à 44 ans tandis que le groupe de 55 ans et plus affiche le taux le moins élevé.
  • De 2001 à 2011, les hommes du groupe de 55 ans et plus affichent la plus importante augmentation du taux d’activité (7,2 points de pourcentage). Quant aux hommes du groupe de 25 à 44 ans, leur taux d’activité a diminué de 0,4 point de pourcentage au cours de la même période.
  • Pour chaque année et dans tous les groupes d’âge, les hommes affichent un taux d’activité supérieur à celui des femmes.
  • On observe l’écart le plus important du taux d’activité entre les hommes et les femmes dans le groupe de 55 ans et plus. De 2001 à 2003, le taux affiché par les hommes y est près du double de celui des femmes. Cependant, cet écart diminue dans les années suivantes.
  • L’écart le plus faible du taux d’activité entre les hommes et les femmes est observé dans le groupe de 15 à 24 ans.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable