bannière

Revenu

Environnement social

Emploi

Ménages et familles

Scolarité

Alimentation

Activité physique

Usage de la cigarette

Usage de l’alcool

Usage de drogues

Sexualité

Santé reproductive

Poids et image corporelle

Perception de l’état de santé

Accidents et blessures

Santé mentale

Incapacités et limitations d’activités

Services formels et informels

Évolution du stress quotidien élevé au travail, selon le sexe

Évolution de la proportion de personnes de 15 à 74 ans éprouvant un stress quotidien élevé au travail, selon le sexe, Québec, 2000-2001, 2003, 2007-2008 et 2009-2010

Source : Fichier de microdonnées à grande diffusion de 2000-2001, 2003, 2007-2008 et 2009-2010 de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), Statistique Canada
Tiré du rapport de l’onglet Plan commun de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 28 septembre 2012. Mise à jour de l’indicateur le 1ier mai 2012

Faits saillants

En 2009-2010, au Québec, la proportion de personnes âgées de 15 à 74 ans éprouvant un stress quotidien élevé au travail est moins élevée qu’en 2000-2001 (37,3 % comparativement à 41,2 %).

fleche Femmes

  • En 2009-2010, au Québec, la proportion de femmes âgées de 15 à 74 ans qui éprouvent un stress quotidien élevé au travail est inférieure à celle de 2000-2001, une diminution principalement observée de 2003 à 2007-2008. En effet, entre 2007-2008 et 2009-2010, cette proportion a plutôt connu une augmentation de 2,8 points de pourcentage.
  • Durant toute la période de référence, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à éprouver un stress quotidien élevé au travail, bien que l’écart entre les sexes varie d’une période à l’autre.

fleche Hommes

  • En 2009-2010, au Québec, la proportion d’hommes âgés de 15 à 74 ans qui éprouvent un stress quotidien élevé au travail est inférieur à celle de 2000-2001, une diminution principalement observée entre 2000-2001 et 2003 (2,6 points de pourcentage) de même qu’entre 2007-2008 et 2009-2010 (2,1 points de pourcentage).
  • Durant toute la période de référence, les hommes affichent une proportion de stress quotidien élevé au travail inférieure à celle des femmes, bien que l’écart entre les sexes varie d’une période à l’autre.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable