Statistiques de santé et de bien-être.

Évolution de l’indice synthétique de fécondité

Évolution de l’indice synthétique de fécondité1 , Québec, 1951 à 2011

Source : Institut de la statistique du Québec
Données compilées par  l’Institut de la statistique du Québec Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre., 10 avril 2012
1 - Nombre moyen d’enfants qu’aurait une cohorte de femmes dans l’hypothèse où ces femmes seraient soumises tout au long de leur période de procréation aux taux de fécondité par âge observés durant une période donnée. Cet indicateur est calculé en faisant la somme, pour une période donnée et pour les différents groupes d’âge, du taux de fécondité multiplié par l’amplitude du groupe d’âge. L'indice synthétique de fécondité permet d’estimer le nombre moyen d'enfants que les femmes âgées de 15 à 49 ans auront au cours de leur vie.

Faits saillants

  • En 2011, l’indice synthétique de fécondité représente moins de la moitié de ce qu’il était en 1955 (1,7 comparativement à 4,0).
  • Cet indice a connu une diminution rapide de 1960 à 1970, mais il a connu dans les années 1970 une relative stabilité autour de 1,7 et de 1,8.
  • L’indice synthétique de fécondité a atteint son niveau le plus faible  au cours des années 1983 à 1988 (1,4) et de 1997 à 2005 (1,5).
  • On observe une hausse de l’indice synthétique de fécondité depuis le début des années 2000.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable