bannière

Évolution de la consultation d’un spécialiste en santé mentale, selon le sexe

Évolution de la proportion des personnes de 12 ans et plus ayant consulté un spécialiste au sujet de leur santé mentale, selon le sexe, Québec, 1994-1995, 1996-1997, 1998-1999, 2000-2001 et 2003

Source : Enquêtes de Statistique Canada
Tiré de Santéscope, Institut national de santé publique du Québec, 2005

Faits saillants

En 2003, au Québec, la proportion des personnes de 12 ans et plus ayant consulté un spécialiste au sujet de leur santé mentale est sensiblement la même qu’en 1994-1995, soit respectivement 8,1 % et 7,8 %.

De 1996 à 2001, cette proportion a atteint son niveau le plus faible en 1996-1997 et son niveau le plus élevé en 2000-2001, soit respectivement 6 % et 8,8 %.

fleche Femmes

  • En 2003, la proportion de femmes âgées de 12 ans et plus ayant consulté un spécialiste au sujet de leur santé mentale était sensiblement la même qu’en 1994-1995, soit respectivement 10,5 % et 10,4 %.
  • Parmi les périodes à l’étude, 2000-2001 présente une proportion plus élevée de femmes ayant consulté un spécialiste pour leur santé mentale (11,6 %), alors que 1996-1997 affiche la proportion la plus faible (7,0 %).
  • On observe que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir recours à un spécialiste au sujet de leur santé mentale, et ce, dans l’ensemble des périodes à l’étude.
  • Toutefois, cet écart est plus important en 1994-1995 et en 1998-1999, la proportion des femmes étant alors plus du double de celle des hommes.

fleche Hommes

  • De 1994-1995 à 2003, on observe de légères fluctuations de la proportion d’hommes ayant consulté un spécialiste au sujet de leur santé mentale, notamment une diminution de 1994 à 1999, puis une augmentation en 2000-2001, suivie d’une autre diminution en 2003.
  • On observe que les hommes sont moins nombreux que les femmes à consulter un spécialiste au sujet de leur santé mentale, et ce, dans l’ensemble des périodes à l’étude.
  • Toutefois, cet écart est plus important en 1994-1995 et en 1998-1999, la proportion des hommes étant alors moins de la moitié de celles des femmes.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable