Statistiques de santé et de bien-être.

Catégories de consommation d’alcool, selon le sexe

Proportion de la population âgée de 12 ans et plus, selon la catégorie de consommation d’alcool1 et selon le sexe, Québec, 2009-2010

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2009-2010, Statistique Canada
Données compilées par l’Institut de la statistique du Québec
Tiré de Zoom santé - La consommation d’alcool au Québec : évolution et portrait régional, Institut de la statistique du Québec, numéro 32, décembre 2011
1 – Selon la consommation d’alcool au cours de 12 mois. Buveurs réguliers : personnes ayant consommé de l’alcool au moins 1 fois par mois. Buveurs occasionnels : personnes ayant consommé de l’alcool moins de 1 fois par mois.

Faits saillants

En 2009-2010, au Québec, près de 83,0 % de la population de 12 ans et plus affirme avoir consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois.

La majorité (69,0 %) de ces personnes affirment consommer de l’alcool régulièrement, soit au moins une fois par mois.

17,2 % de la population affirme ne pas avoir consommé d’alcool au cours des 12 derniers mois.

fleche Femmes

  • En 2009-2010, au Québec, 80,2 % de la population des femmes de 12 ans et plus affirme avoir consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois, dont plus du quart en consomme occasionnellement.
  • En 2009-2010, 19,8 % des femmes de 12 ans et plus affirment ne pas consommer d’alcool.
  • Une plus grande proportion de femmes que d’hommes affirment ne pas avoir consommé d’alcool au cours des 12 derniers mois.
  • Les femmes sont aussi proportionnellement plus nombreuses que les hommes à affirmer consommer de l’alcool occasionnellement. La proportion des femmes dans cette situation est près de deux fois plus élevée que celle des hommes.

fleche Hommes

  • En 2009-2010, au Québec, 85,5 % de la population des hommes de 12 ans et plus affirme avoir consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois, dont la majorité en consomme régulièrement.
  • En 2009-2010, 14,5 % des hommes de 12 ans et plus affirment ne pas avoir consommé d’alcool au cours des 12 derniers mois.
  • Les hommes sont proportionnellement plus nombreux que les femmes à affirmer consommer de l’alcool régulièrement.
  • Un écart important entre les sexes se retrouve chez les buveurs occasionnels, la proportion des hommes étant près de deux fois moins élevée que celle des femmes dans cette situation.
Page précédente  Haut de page  Version imprimable