Gouvernement du Québec

Partenariat

Prix d'excellence

Mobilis

Centre jeunesse de la Montérégie

Région : Montérégie

00:00:00
00:01:38

La version 10 d’Adobe Flash Player est nécessaire pour visionner cette vidéo.

Pour visionner la vidéo sans notre lecteur Flash,
vous devez télécharger la vidéo sur votre poste de travail avant de l’exécuter.
Téléchargez la vidéo (format MPEG-4).

Jouer Reculer la vidé
Avancer la vidé
00:00/00:00
Couper le son Diminuer le son
Augmenter le son Mettre les sous-titres
Transcription texte

Centre jeunesse de la Montérégie

Le projet Mobilis est né en 2008 de l’initiative du Centre jeunesse de la Montérégie et du Service de police de Longueuil qui souhaitaient instituer ensemble un protocole visant à prévenir l’adhésion des jeunes aux gangs de rue, tout en implantant les conditions favorables à la désaffiliation des membres et des sympathisants. Un des objectifs prioritaires est la lutte au trafic d’êtres humains et vise plus particulièrement les jeunes filles qui, après avoir été recrutées par les gangs de rue, sont le plus souvent séquestrées et exploitées sexuellement, souvent jusqu’à l’épuisement. Cette tragique réalité, étroitement liée à des problématiques sociales et criminelles, est en hausse ici comme ailleurs. Fait encourageant cependant, alors que le taux de réussite des enquêtes pour proxénétisme se situe autour de 20 %, celui du projet Mobilis est de 100 %.

Ce partenariat prévoit que le Centre jeunesse intervient aux plans de l’encadrement et du rétablissement des jeunes victimes. C’est aussi le Centre jeunesse qui est chargé de l’intervention sociale auprès des jeunes les plus à risque. Quant à l’escouade de policiers affectée au projet, elle voit à l’identification des gangs et de leurs membres, s’occupe de la surveillance et de l’enquête, procède aux arrestations et à la poursuite en justice des contrevenants. Ensemble, les partenaires ont acquis une expertise éprouvée en ce qui a trait à la problématique des gangs de rue et à l’exploitation des jeunes; ils s’assurent de transmettre les informations recueillies au personnel des deux organisations. Les deux partenaires collaborent également au volet Prévention dans les écoles. Mobilis se veut le porte-voix d’un message fort qui dénonce le trafic d’êtres humains. Élément mobilisateur de la communauté, il refuse l’exploitation sexuelle des adolescentes et fait la promotion de la protection de la jeunesse.

Politique de confidentialité | Déclaration de services aux citoyens | Accessibilité
Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2012