Gouvernement du Québec

Accessibilité aux soins et aux services

Mention d'honneur

Équipe d’intervention intensive de proximité (ÉQIIP SOL)

CHUM

Région : Montréal

00:00:00
00:01:44

La version 10 d’Adobe Flash Player est nécessaire pour visionner cette vidéo.

Pour visionner la vidéo sans notre lecteur Flash,
vous devez télécharger la vidéo sur votre poste de travail avant de l’exécuter.
Téléchargez la vidéo (format MPEG-4).

Jouer Reculer la vidé
Avancer la vidé
00:00/00:00
Couper le son Diminuer le son
Augmenter le son Mettre les sous-titres
Transcription texte

Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM)

Ayant constaté certaines limites dans ses services destinés aux clientèles marginalisées du centre-ville, et plus particulièrement aux jeunes adultes, le département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) a développé un projet nommé Équipe d’intervention intensive de proximité (ÉQIIP SOL). Celui-ci s’adresse à des jeunes de 18 à 30 ans qui vivent dans un contexte d’itinérance et qui présentent des troubles concomitants de santé mentale et de toxicomanie.

Composée de trois travailleurs sociaux bénéficiant de l’appui de quatre psychiatres, cette équipe préconise une approche d’intervention de proximité, auprès de ces jeunes. Elle a entre autres pour mission d’assurer un suivi de leur situation dans la communauté après une hospitalisation, de les guider vers les ressources appropriées à leurs besoins et de les aider à atteindre une certaine stabilité psychologique et sociale. L’ÉQIIP SOL a également pour rôle d’assurer la liaison entre les organismes communautaires et les équipes du CHUM afin d’améliorer l’accessibilité et la continuité des services spécialisés offerts à ces personnes.

Les professionnels de l’ÉQIIP SOL, dont le travail s’inscrit en parfaite complémentarité avec les services offerts par le CHUM, ont la possibilité d’intervenir de manière plus intensive auprès des jeunes en les rencontrant individuellement à plusieurs reprises, ce qui favorise un lien de confiance. Cette approche plus personnalisée a d’ailleurs eu des résultats tangibles, car elle a notamment permis de réduire le taux de consultation à l’urgence du CHUM ainsi que le taux de rechutes. Elle a de plus offert à de nombreux jeunes l’occasion de se responsabiliser et de se prendre en mains en s’engageant dans une démarche d’autonomie qui les mènera à terme à réintégrer activement la société.

Politique de confidentialité | Déclaration de services aux citoyens | Accessibilité
Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2012