Logo MSSS
Bandeau du site

Répertoire des indicateurs de gestion en santé et services sociaux

Accueil > Répertoires > Répertoire des indicateurs de gestion > Indicateur

1.01.30 - Proportion des enfants recevant leur 1re dose de vaccin combiné RROVar contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle dans les délais

Outil de gestion

Ententes de gestion et d'imputabilité 2017-2018

Définition

L’indicateur permet de préciser la proportion d’enfants pour laquelle le calendrier de vaccination est respecté pour le vaccin combiné RROVar contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle à l’âge de 18 mois.

Le délai de vaccination correspond à la différence entre l’âge de l’enfant au moment où il reçoit le vaccin et la date prévue de l’administration de ce vaccin au calendrier du Protocole d’immunisation du Québec (PIQ). L’indicateur se calcule sur le total des enfants ayant reçu la dose de ce vaccin dans le cadre des services offerts par toutes les missions (ex. centre local de services communautaires (CLSC), centre hospitalier (CH)) d’un établissement public du réseau sociosanitaire.

Pour être considéré dans les délais et compter au numérateur, l’enfant doit recevoir la dose de vaccin à l’intérieur de deux semaines du moment prévu au calendrier régulier du (PIQ), soit à 18 mois d’âge. Ainsi, l’âge de l’enfant au moment de l’administration du vaccin doit être de 562 jours ou moins (548 jours + 14 jours).

Objectif / cible

Cibles, balises ou normes internes : 85 % des enfants vaccinés en établissement reçoivent leur dose de vaccin contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RROVar) en dedans de 2 semaines du moment prévu au calendrier du Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) au cours de l’année de référence.

Utilisation / interprétation

Le suivi de cet indicateur vise à améliorer le respect du calendrier de vaccination. Le respect du calendrier de vaccination permet d’offrir une meilleure protection à l’enfant en réduisant sa période de vulnérabilité et en favorisant l’atteinte d’une meilleure couverture vaccinale à 24 mois.

En juin 2013, une modification au calendrier de vaccination contre la varicelle a été apportée. Le vaccin, jusqu’alors administré à l’âge de 12 mois en combinaison avec le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RROVar), a été déplacé à l’âge de 18 mois. Ce changement a été motivé par un excès de risque d’effet secondaire de type convulsion fébrile associé à l’administration du vaccin combiné à l’âge de 12 mois. Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a alors recommandé de déplacer l’âge d’administration du vaccin varicelle à 18 mois en vue de diminuer la survenue de ces manifestations cliniques inhabituelles[1]. Ce report a eu pour effet d’élargir la fenêtre de vulnérabilité à la varicelle et vient renforcer l’importance d’administrer le vaccin RROVar le plus tôt possible, dès que l’enfant atteint l’âge de 18 mois. Les données tirées des enquêtes de couverture vaccinale réalisées depuis 2006 au Québec chez les enfants de 2 ans permettent d’estimer qu’entre 34 % et 62 % des enfants reçoivent leurs vaccins de 18 mois à l’intérieur de 2 semaines de la date prévue[2]. Il y a donc un écart important entre la cible et les proportions observées dans ces enquêtes. Également, une récente analyse des données MedEcho d’hospitalisation pour la varicelle a montré une augmentation du nombre de cas hospitalisés pour la varicelle entre l’âge de 12 et 24 mois à la suite du déplacement de l’âge de la vaccination.

Conformément aux objectifs du Programme national de santé publique (PNSP), de nouveaux vaccins ont été intégrés dans le calendrier régulier d’Immunisation au Québec. Le MSSS finance les coûts d’acquisition de ces nouveaux produits et soutient en partie les frais reliés à l’administration et la gestion de ceux-ci. La mise en place de ce nouvel indicateur en vaccination permet de poursuivre la mesure des retards vaccinaux de façon périodique et d’en informer les établissements pour réduire ces délais.

[1] Risque de convulsions et de fièvre après l'administration du vaccin combiné contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RROV) en comparaison aux vaccins RRO et varicelle administrés séparément, CIQ, Août 2013. https://www.inspq.qc.ca/publications/1682

[2] Attitudes et croyances des parents québécois sur la vaccination – Enquête sur la couverture vaccinale des enfants de 1 an et 2 ans au Québec en 2014

https://www.inspq.qc.ca/publications/2125

Mise en garde

Les données fournies s’appliqueront uniquement à la vaccination réalisée en établissement, environ 80 % de la vaccination se fait dans ces établissements, la proportion restante étant faite par des vaccinateurs privés. Ces données ne permettront pas de documenter les raisons des retards à l’administration des vaccins alors que plusieurs facteurs peuvent contribuer à ces situations.

Méthode de calcul

Méthode : Proportion

Formule

Nombre d’enfants ayant reçu leur 1er vaccin combiné (RROVar) dont l’âge à l’administration du vaccin est de 562 jours ou moins (548 jours + 14 jours)        X100                                                                                                                                                                    

Divisé par

Nombre d’enfants ayant reçu leur vaccin RROVar après l’âge de 15 mois et avant 36 mois

Description

Univers retenu :

Unité de calcul : Personne

Alimentation en données

Source d'alimentation en données

(SI-PMI/Vaccin) Système d'information en protection des maladies infectieuses - Volet système d'information vaccinal

Périodicité de recueil des données

Période financière - Périodes 6, 10 et 13

Note : Les données sont recueillies à toutes les périodes dans le Registre de vaccination. Pour le suivi des indicateurs dans les ententes de gestion et d’imputabilité, les données cumulatives sont versées dans GESTRED à P6, P10 et P13.

Première année disponible : À partir de 2017-2018
Responsable de l'alimentation : Établissement

Analyse

Ventilation

Renseignements administratifs

Type d'indicateur : Officiel

Statut : Disponible

Programme-services : Santé publique

Gestionnaire principal
Danielle Auger, DPSP
Direction générale de la santé publique
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Conception et analyse
Danielle Auger, Unité des maladies infectieuses / Direction générale de la santé publique / MSSS.
Chantal Sauvageau Unité immunisation / Direction des risques biologiques et de la santé au travail / INSPQ

Mise à jour

Dernière mise à jour de la fiche : 05 avril 2017

Retour à la liste des indicateurs


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017