Logo MSSS
Bandeau du site

Répertoire des indicateurs de gestion en santé et services sociaux

Accueil > Répertoires > Répertoire des indicateurs de gestion > Indicateur

1.09.06 - Nombre moyen d'interventions par usager en soins palliatifs à domicile

Outils de gestion

Ententes de gestion et d'imputabilité 2009-2010
Ententes de gestion et d'imputabilité 2010-2011
Ententes de gestion et d'imputabilité 2011-2012
Ententes de gestion et d'imputabilité 2012-2013
Ententes de gestion et d'imputabilité 2013-2014
Ententes de gestion et d'imputabilité 2014-2015
Ententes de gestion et d'imputabilité 2015-2016
Ententes de gestion et d'imputabilité 2016-2017

Définition

Nombre moyen d’interventions par usager.

Objectif / cible

Cible chiffrée prévue au Plan stratégique 2010 : Il n’y a pas de cible fixée au Plan, seulement l’idée d’une augmentation.

Cibles, balises ou normes internes : Atteindre une moyenne de 16 interventions par usager recevant des soins palliatifs en 2010. Seulement en soins infirmiers, une personne en fin de vie en soins palliatifs requiert environ 9 heures de soins, une présence et un suivi soutenus. Dans les derniers jours, on parle d’une présence continue. 

Seuil : 14 interventions par usager.

Utilisation / interprétation

La mise en œuvre de la Politique en soins palliatifs de fin de vie, la priorité ministérielle accordée aux clientèles atteintes de cancer, de maladies chroniques ainsi qu’envers les personnes âgées, les pratiques et les normes évolutives en soins palliatifs, l’amélioration continue des services ont inévitablement comme impact une augmentation des interventions, notamment celles dispensées à domicile.

Il s’agit d’interventions faites à des usagers rendus à la phase préterminale ou terminale en raison d’une maladie à issue fatale, en raison de leur âge, ou encore en raison de leur trajectoire de services. L’étape préterminale correspond le plus souvent à une période où la maladie évolue lentement alors que les traitements curatifs ont pour la plupart déjà été abandonnés. La phase terminale est associée à une condition clinique instable qui provoque une perte accélérée d’autonomie. En évitant toute application rigide de critères basés sur le pronostic de survie, ces phases pourraient généralement s’étendre aux six derniers mois de la vie des usagers ce qui, en aucun cas, ne doit être considéré comme une norme rigide ou contraignante pour la prestation de services.

Méthode de calcul

Méthode : Mesure de tendance centrale

Formule

Somme des interventions du début de l’année à la date de fin de la période de transmission (périodes 1 à 13)

Divisée par

Somme des usagers différents du début de l’année à la date de fin de la période de transmission (périodes 1 à 13)

Description

Univers retenu :

Unité de calcul : Intervention

Alimentation en données

Source d'alimentation en données

(I-CLSC) Système d'information sur la clientèle et les services des CSSS - mission CLSC

Périodicité de recueil des données

Période financière - Toutes les périodes (de 1 à 13)

Années disponibles : 2000-2001
Première année disponible : 2000
Responsable de l'alimentation : CLSC

Analyse

Ventilation

Renseignements administratifs

Type d'indicateur : Complémentaire ou associé

Statut : Disponible

Programme-services : Santé physique

Gestionnaire principal
Jean Latreille, DQC
Direction québécoise de cancérologie
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Conception et analyse
Jocelyn Châteauneuf, conseiller, Direction de la lutte contre le cancer

Mise à jour

Dernière mise à jour de la fiche : 09 juin 2017

Historique des changements majeurs

Retour à la liste des indicateurs


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017