Logo MSSS
Bandeau du site

Répertoire des indicateurs de gestion en santé et services sociaux

Accueil > Répertoires > Répertoire des indicateurs de gestion > Indicateur

Pourcentage des personnes de 50 à 74 ans ayant été dépistées pour le cancer colorectal au cours des deux dernières années

Outil de gestion

Plan stratégique du MSSS 2015-2020

Définition

Proportion de personnes âgées de 50 à 74 ans ayant réalisé au moins un test immunologique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi) au cours des 2 dernières années.

Le dépistage du cancer colorectal vise à détecter le cancer à un stade peu avancé, avant que les signes et symptômes de la maladie apparaissent afin d’augmenter les chances de succès du traitement. Il est recommandé aux personnes âgées de 50 à 74 ans à risque moyen (sans symptômes et sans autre facteur de risque) de passer un test de dépistage du cancer colorectal tous les 2 ans.

Le test de RSOSi est la méthode de dépistage recommandée pour la majorité des personnes âgées de 50 à 74 ans qui ont un risque moyen d’avoir un cancer colorectal. Ce test consiste à prélever un échantillon de selles à la maison pour ensuite être analysé en laboratoire afin de vérifier s’il y a des traces de sang invisibles à l’œil nu, ou occultes, dans les selles.

Objectif / cible

Atteindre la proportion de 40 % de personnes âgées de 50 à 74 ans ayant réalisé au moins un test de RSOSi sur une période de deux ans d’ici 2020.

Des balises ont été déterminées pour l’atteinte progressive de la cible :

Utilisation / interprétation

L’indicateur permettra d’évaluer l’efficacité des démarches de la Direction générale de cancérologie et du réseau de santé et de services sociaux à faire connaître le test de RSOSi et à favoriser sa prescription à la population âgée de 50 à 74 ans.

Mise en garde

Il peut avoir un biais de représentativité puisque pour des personnes ayant un risque plus élevé, l’âge du début du dépistage, sa fréquence et l’examen à choisir peut varier en fonction de la situation particulière de chaque personne. Toutefois, la proportion de ces personnes n’est pas connue.

Quel que soit leur âge, certaines personnes ont un risque plus élevé d’avoir un cancer colorectal. Cela pourrait être notamment le cas des personnes :

Méthode de calcul

Méthode : Taux

Formule

Nombre de personnes âgées de 50 à 74 ans ayant réalisé au moins un test de RSOSi au cours des 24 derniers mois x 100

Divisé par

Nombre de personnes âgées de 50 à 74 ans au cours de la même période

Note du numérateur

Sera obtenu à partir des fichiers du laboratoire du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke qui analyse les tests de RSOSi.

Note du dénominateur

Le nombre de personnes est calculé selon la moyenne de la population de 50 à 74 ans pour les deux années considérées, estimée à partir des données de l’Institut de la statistique du Québec.

Description

Le calcul de la proportion sera obtenu à la fin de la période de 24 mois. Les premiers résultats de cet indicateur seront connus au 1er avril 2017. Il est à noter que tous les tests de RSOSi réalisés au Québec sont analysés au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie - CHUS).

Unité de calcul : Personne

Alimentation en données

Autre source

Note : Le système d’information permettant de recueillir les données est en construction

Périodicité de recueil des données

Période financière - Toutes les périodes (de 1 à 13)

Note : Compilation périodique et transmission des données par période financière

Années disponibles : Périodes 2015-2016 et 2016-2017 au 1er avril 2017
Première année disponible : 2015
Responsable de l'alimentation : Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie - CHUS)
Responsable de la production : Direction générale de cancérologie
Périodicité de diffusion des données : Année financière

Analyse

Ventilation

Renseignements administratifs

Type d'indicateur : Officiel

Statut : En développement

Programme-services : Santé physique

Gestionnaire principal
Jean Latreille, DGC
Direction québécoise de cancérologie
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Gestionnaire secondaire
Sylvie Poirier, DGC
Direction québécoise de cancérologie
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Conception et analyse
Katleen Busque, Marie-Michèle Tremblay, Direction générale de cancérologie

Mise à jour

Dernière mise à jour de la fiche : 29 janvier 2016

Retour à la liste des indicateurs


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017