Logo MSSS
Bandeau du site

Répertoire des indicateurs de gestion en santé et services sociaux

Accueil > Répertoires > Répertoire des indicateurs de gestion > Indicateur

1.01.19 - Archive de l'indicateur 1.01.19  - Pourcentage de centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés ayant des taux d'infections nosocomiales inférieurs ou égaux aux seuils établis - Version du 22 mai 2014

Outils de gestion

Plan stratégique du MSSS 2010-2015
Ententes de gestion et d'imputabilité 2010-2011
Ententes de gestion et d'imputabilité 2011-2012
Ententes de gestion et d'imputabilité 2012-2013
Ententes de gestion et d'imputabilité 2013-2014
Ententes de gestion et d'imputabilité 2014-2015

Définition

La proportion est calculée, à partir du nombre d’installations ayant un taux inférieur ou égal au seuil établi sur le nombre total d’installations répondant aux mêmes caractéristiques et ce, pour chacune des infections ciblées.

Considérant les taux d’infections nosocomiales dans les installations hospitalières, l’indicateur mesure la proportion des installations dont l’incidence est inférieure au seuil préétabli par des comités d’experts, et ce, pour chacun des 3 types d’infections ciblées, soit :

Objectif / cible

Cible chiffrée prévue au Plan stratégique 2010-2015 : 90 % pour chaque type d’infection (ce pourcentage tient compte du risque d’éclosion) d’ici 2015.

Cibles, balises ou normes internes : Révision bisannuelle.

Seuil à déterminer par les groupes d’experts.

Utilisation / interprétation

La surveillance est l’outil essentiel pour suivre la situation épidémiologique. Elle permet de dégager des tendances temporelles de niveaux local, régional et provincial.

Les rapports provenant des données extraites des programmes obligatoires de surveillance sont produits par l’INSPQ et accessibles aux établissements, aux agences et au Ministère le1er juin qui suit la fin de l’année financière.

Les résultats (taux d’infections nosocomiales de chaque établissement) permettent de comparer les installations ayant les mêmes caractéristiques. Ils permettent également une mise en contexte par rapport aux taux d’incidence provinciaux.

L’indicateur permet de suivre la situation épidémiologique et de réagir auprès des établissements et des agences pour circonscrire les circonstances expliquant les écarts et apporter les mesures correctrices appropriées.

Advenant une non-conformité d’une installation au taux établi, l’établissement devra :

Advenant une non-conformité d’une installation au taux établi, l’agence devra :

Méthode de calcul

Méthode : Proportion

Formule

Nombre d’installations ayant un taux inférieur ou égal au taux établi / par infection X 100

Divisé par

Nombre total d’installations ayant les mêmes caractéristiques

Unité de calcul : Lieu de dispensation de services

Alimentation en données

Autre source

Note : INSPQ (les portails web des programmes de surveillance).

Périodicité de recueil des données

Année financière

Responsable de l'alimentation : INSPQ et agences

Analyse

Ventilation

Note

Catégories de CHSGS en fonction des caractéristiques pertinentes au programme (taille, clientèle desservie, etc.) 

Renseignements administratifs

Type d'indicateur : Officiel

Statut : Disponible

Programme-services : Santé publique

Gestionnaire principal
Danielle Auger, DPSP
Direction générale de la santé publique
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Conception et analyse
Madeleine Tremblay, Daniel Bolduc / Direction de la protection de la santé publique

Mise à jour

Dernière mise à jour de la fiche : 22 mai 2014

Retour à la liste des indicateurs


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017