Logo MSSS
Bandeau du site

Répertoire des indicateurs de gestion en santé et services sociaux

Accueil > Répertoires > Répertoire des indicateurs de gestion > Indicateur

1.08.05 - Nombre de places en services de soutien d'intensité variable (SIV) dans la communauté pour des adultes de 18 ans et plus mesuré par le nombre moyen d'adultes qui ont reçu ces services (Abandonné)

Outils de gestion

Plan stratégique du MSSS 2010-2015
Ententes de gestion et d'imputabilité 2009-2010
Ententes de gestion et d'imputabilité 2010-2011
Ententes de gestion et d'imputabilité 2011-2012
Ententes de gestion et d'imputabilité 2012-2013
Ententes de gestion et d'imputabilité 2013-2014
Ententes de gestion et d'imputabilité 2014-2015

Définition

L’indicateur permet d’approximer sur une base mensuelle le nombre de places offertes à des usagers adultes qui ont reçu des services de soutien d’intensité variable dans la communauté.

Le soutien d’intensité variable regroupe des activités d’évaluation, de traitement, de réadaptation et d’intégration sociale requises par des personnes aux prises avec des troubles mentaux graves. Les difficultés vécues par ces personnes sont telles qu’elles nécessitent un soutien et des soins soutenus à moyen ou à long terme.

Ces services spécifiques offerts dans une perspective de rétablissement et de réadaptation devraient permettre le retour d’une personne à un niveau optimal de fonctionnement autonome dans la communauté. Cette forme de soutien est offerte selon un modèle de « Case Management » par un intervenant pivot qui offre les services cliniques dans la communauté. Ce dernier assure un soutien auprès de personnes dont les besoins peuvent varier sensiblement en intensité d’une période donnée à une autre.

Le ratio intervenant/usagers pour ce type de services est d’environ 1/12 à 1/25.

Les services prennent la forme de rencontres qui se déroulent presque exclusivement dans le milieu de vie des personnes (leur domicile conventionnel, la rue, un centre pour sans-abri, etc.) et non dans un établissement (CSSS (missions CLSC, CH, CHSLD) CR, CHU-CAU-CHPSY).

Objectif / cible

Cible chiffrée prévue au Plan stratégique 2010-2015 : 250 places / 100 000 personnes.

Cibles, balises ou normes internes : Le volume d’activité est mesuré par le nombre moyen d’adultes qui ont reçu ces services dans la population. Référence : MSSS «Lignes directrices pour l’implantation de mesures de soutien dans la communauté en santé mentale», 2002.

Seuil : Le seuil de services de 250 personnes pour 100 000 est établie au Plan d’action en santé mentale 2005-2010 - La force des liens.

Utilisation / interprétation

Selon les standards reconnus, environ 250 à 300 personnes pour 100 000 requièrent du soutien d’intensité variable. Les services sont dispensés par CSSS (missions CH et CLSC), par des CR et par des organismes communautaires.

Mise en garde

Règle générale, cet indicateur ne tient pas compte des personnes bénéficiant exclusivement d’un soutien aux études ou au travail et celles hébergées en RI, RTF ou admises en établissement de soins publics. Toutefois, il est convenu que des interventions ponctuelles de soutien aux études ou au travail de même que le soutien spécifique pour emmener les personnes hébergées ou hospitalisées vers du logement autonome soient à prendre en considération, car ces interventions peuvent faire partie intégrante du soutien d’intensité variable dans la communauté.

Méthode de calcul

Méthode : Mesure de tendance centrale

Formule

Usagers vus en P(1) + Usagers vus en P(2) + (…) + Usagers vus en P(n)(1)

Divisé par

Nombre de périodes écoulées depuis le 1er avril au moment du calcul

(1) Usagers vus en P(x) = le nombre d’usagers différents qui doivent avoir eu au moins 2 rencontres de soutien d’intensité variable durant la période x (x = 1 à 13).

 

Description

On évalue les places par le nombre moyen d’usagers vus par période.

Critères supplémentaires pour le I-CLSC

Profil d'intervention : 410 Services aux personnes présentant des problèmes de santé mentale

Centre d’activité : 5942 Soutien d’intensité variable dans la communauté

Mode d'intervention : En présence de l'usager (1.Rencontre)

Actes : Tous les actes

Raisons de l’intervention : Toutes sauf 5500 (Activité ponctuelle)

Somme des usagers (18 ans+) différents par période financière qui ont eu 2 à 7 rencontres de soutien d’intensité variable. Permet d’évaluer le niveau d’intensité du service.

Somme des usagers (18 ans+) différents par période financière qui ont eu plus de 7 rencontres de soutien d’intensité variable. Permet d’évaluer le niveau d’intensité du service.

Unité de calcul : Personne

Alimentation en données

Sources d'alimentation en données

(GESTRED-SIGLE (G75)) Système de suivi de gestion et de reddition de comptes-SIGLE
(I-CLSC) Système d'information sur la clientèle et les services des CSSS - mission CLSC

Note : Seuls les établissements (ou installations) reconnus par les agences de services de santé et de services sociaux fournissent l’information demandée dans GESTRED/SIGLE (I-CLSC) ou GESTRED/OASIS, selon le cas.

Périodicité de recueil des données

Année financière - Toutes les périodes (de 1 à 13)

Responsable de l'alimentation : Répondants des établissements

Analyse

Ventilation

Note

Établissement/Région/Province.

Renseignements administratifs

Type d'indicateur : Officiel

Statut : Abandonné

Programme-services : Santé mentale

Gestionnaire principal
André Delorme, DSM
Direction générale des services de santé et médecine universitaire
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Conception et analyse
Josée Lepage, Direction de la santé mentale

Références

Clarification sur les indicateurs 1.08.05 et 1.08.06 

Afin d’éviter que les indicateurs 1.08.05 et 1.08.06 ne posent des problèmes de compréhension, voici quelques commentaires. 

Ces indicateurs veulent mesurer le soutien d’intensité variable (SIV) et le suivi intensif dans le milieu (SIM) offerts à une clientèle souffrant de troubles mentaux graves. Les difficultés vécues par ces personnes sont telles qu’elles nécessitent un soutien et des soins soutenus à moyen ou à long terme, dans une perspective de rétablissement. 

Le SIV est offert selon un modèle de « Case Management » par un intervenant pivot qui offre les services cliniques dans la communauté. Il assure un soutien auprès de personnes dont les besoins peuvent varier sensiblement en intensité d’une période donnée à une autre. 

Le SIM est offert selon un modèle de travail en équipe de type « Assertive Community Treatment » par des intervenants d’une équipe qui offre les services cliniques dans le milieu. 

Les deux services prennent la forme de rencontres qui se déroulent presque exclusivement dans le milieu de vie des personnes, que ce soit leur domicile conventionnel, la rue, un centre pour sans-abri, etc., et non dans un établissement (CSSS (missions CLSC, CH, CHSLD) CR, CHU-CAU-CHPSY). 

L’un comme l’autre de ces services sont souvent requis par un même individu pour une période prolongée de plusieurs mois, voire quelques années. 

Les deux indicateurs permettent d’approximer sur une base mensuelle le nombre de places offertes à des usagers adultes qui ont reçu des services de SIV ou de SIM dans la communauté. 

Pour y parvenir, ils prennent en compte les deux caractéristiques de ces types de service : l’intensité et la pérennité des contacts. Ils s’intéressent donc d’une part à une intensité minimale de services que l’on définit comme au moins 2 contacts par période. Cependant, par moments, l’intensité croît. C’est pourquoi on compte également les périodes où l’usager est vu plus de 7 fois. 

Quant à la pérennité des contacts, on l’évalue par le volume d’usagers vus. 

Le soutien d’intensité variable comme le suivi intensif dans le milieu, contrairement à d’autres services, comme par exemple des services intensifs de crise ou post-suicidaire, devraient servir peu de patients, de façon soutenue et pendant une longue période. 

Si les chiffres rapportent de nombreux usagers, c’est qu’il y a beaucoup de « turn-over » et que les usagers ne sont pas suivis longtemps. Si l’indicateur ne rapporte que des patients vus 2 fois par période, c’est probablement qu’ils ne souffrent pas de troubles graves, du moins pas assez graves pour ces services, puisque l’intensité ne varie jamais. 

Si l’indicateur révèle un très grand nombre de clients vus plus de 7 fois par période, c’est que la gravité des problèmes requiert une intensité de service accrue. Si cette situation se présente souvent dans un service de SIV, peut-être s’agit-il de clients qui devraient être référés au SIM. 

Les indicateurs 1.08.05 et 1.08.06 ne compteront pas tous les usagers qui auront été référés au SIV ou au SIM. Ils ne comptent que ceux qui ont été pris en charge. Ceux qui ne sont pas comptés ici l’auront sans doute été ailleurs, par exemple, à l’équipe de 1re ligne en santé mentale. C’est un peu comme un patient admis ou inscrit. Bien que les 2 aient été accueillis à l’hôpital, seul celui admis est considéré comme ayant occupé un lit, et compté comme tel. 

Mise à jour

Dernière mise à jour de la fiche : 23 juin 2015

Historique des changements majeurs

Retour à la liste des indicateurs


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017