Information pour les professionnels de la santé

Virus du Nil occidental (VNO)

Interventions de prévention et contrôle

Depuis 2015, il n’y aucune activité d’épandage de larvicides au Québec. Cette décision s’appuie sur le fait qu’il n’existe pas de preuve formelle de l’efficacité des larvicides utilisés seuls pour prévenir les infections humaines par le VNO. L’étude réalisée par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) en 2014 sur l’efficacité des larvicides n’a pas été concluante à cet effet. L’application des mesures de prévention et de contrôle recommandées pour éviter les piqûres de moustiques demeure la meilleure façon pour se protéger du VNO.

Dernière mise à jour : 19 octobre 2018, 13:18

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page