Information pour les professionnels de la santé

Rage

Aller au menu de la section

Symptômes et progression de la maladie

Les premiers signes et symptômes de la rage humaine sont généraux :

  • fièvre;
  • frissons;
  • malaises;
  • fatigue;
  • insomnie;
  • anorexie;
  • maux de tête;
  • anxiété;
  • irritabilité.

Ces symptômes peuvent apparaître jusqu’à 10 jours avant le début des symptômes neurologiques.

De 30 % à 70 % des patients éprouvent de la douleur, des engourdissements ou du prurit à l’endroit ou près de l’endroit de la morsure. De la faiblesse ou des tremblements peuvent aussi être ressentis dans le membre qui a été mordu. Par la suite, d’autres symptômes peuvent apparaître, comme des spasmes musculaires et de la difficulté à respirer et à avaler.

La maladie progresse par la suite vers une encéphalite clinique qui se traduit :

Rage classique (furieuse)

Le patient atteint de la forme classique (furieuse) de la rage présente une alternance de périodes d’hyperexcitabilité et de périodes de lucidité. Ces épisodes sont le reflet de l’infection au niveau cérébral. Des manifestations intermittentes de confusion, d’hallucinations, d’agitation et de comportements agressifs, de courte durée, peuvent aussi se produire. De 50 à 80 % des patients développent une peur de l’eau (hydrophobie).

La maladie progresse souvent vers une paralysie grave, le coma et l’atteinte de divers organes. Sans traitement de support, les personnes atteintes de rage furieuse décèderont en moyenne après 14 jours suivant le début des manifestations neurologiques.

Rage paralytique

Le symptôme prédominant de la rage paralytique est la faiblesse musculaire qui s’observe précocement dans l’évolution de la maladie. La rage paralytique se nomme aussi « rage muette », puisque la faiblesse des muscles du larynx entraîne une difficulté, voire une incapacité à parler. La faiblesse musculaire commence souvent à l’extrémité du membre qui a été mordu et s’étend ensuite aux autres parties du corps.

Dernière mise à jour : 09 décembre 2016, 12:16


Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2016