Information pour les professionnels de la santé

Programme d'entretien motivationnel en maternité pour l'immunisation des enfants (EMMIE)

Mise en oeuvre

L’intervention sera effectuée par des conseillers en vaccination dans 13 hôpitaux (maternités) visés par la première phase de déploiement de ce nouveau programme. Plus de 50 % des accouchements ont lieu chaque année dans ces établissements.

Cette première phase d’implantation fera l’objet d’une évaluation qui permettra de soutenir le déploiement de l’intervention dans tous les établissements du Québec où sont réalisés des accouchements à compter de 2019.

Données soutenant l'implantation

Cette stratégie d’intervention a déjà démontré son efficacité dans le cadre de deux études réalisées au Québec.

L’étude Promovac

Une première étude, nommée Promovac, a été menée en Estrie auprès de parents ayant reçu l’intervention en maternité.

Les résultats démontrent :

  • une amélioration de l'intention de vaccination des parents de 15 %;
  • une amélioration des couvertures vaccinales à 7 mois de 7 %;
  • que les enfants des parents ayant reçu l'intervention ont 9 % plus de chance d'avoir une couverture vaccinale complète entre 0 et 2 ans.

Source : Gagneur, 2013; Lemaître, 2015.

L’étude PromovaQ

Une deuxième étude, nommée PromovaQ et basée sur un essai contrôlé randomisé au Québec, a été réalisée auprès des 4 établissements suivants :

  • le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie-Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS);
  • le CHU de Québec – Université Laval;
  • le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine;
  • le Centre universitaire de santé McGill.

Les résultats démontrent :

  • une amélioration de l'intention de vaccination des parents de 12 %;
  • une réduction de l'hésitation face à la vaccination de 40 %;
  • une amélioration de la couverture vaccinale à 7 mois de 6 %.

Source : Gagneur, 2016.

Les résultats démontrent donc un impact positif et significatif de la stratégie d’intervention en entretien motivationnel. Cette stratégie augmente l’intention de vaccination et réduit l’hésitation à la vaccination chez les parents rencontrés. Par la suite, cela se traduit par une augmentation des couvertures vaccinales chez les enfants. Cette augmentation est observée jusqu’à l’âge de 13 mois et possiblement pendant toute la période de la petite enfance. Les études ont également permis de démontrer la grande acceptabilité de l’intervention puisque 97 % des mères ont rapporté être satisfaites de cette intervention et recommanderaient que cette intervention soit proposée à l’ensemble des parents lors de leur séjour à l’hôpital, à la naissance de leur enfant.

Dernière mise à jour : 06 novembre 2018, 10:29

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page