Information pour les professionnels de la santé

Programme d'entretien motivationnel en maternité pour l'immunisation des enfants (EMMIE)

Mise en oeuvre

La première phase du Programme EMMIE (2017-2019) a été réalisée dans les maternités et les unités de néonatalogie de 11 établissements. Ce sont 13 maternités (de plus de 2 500 naissances par année) qui ont participé à cette phase d’implantation. Plus de 50 % des accouchements au Québec ont lieu chaque année dans ces établissements.

La deuxième phase du déploiement du programme (2019-2021) se fera progressivement dans toutes les maternités du Québec.

L’intervention proposée en entretien motivationnel (EM) est réalisée par des conseillers en vaccination (CEV).

Données soutenant l'implantation

Cette stratégie d’intervention a déjà démontré son efficacité dans le cadre de deux études réalisées au Québec.

L’étude Promovac

Une première étude, nommée Promovac, a été menée en Estrie auprès de parents ayant reçu l’intervention en maternité.

Les résultats démontrent :

  • une amélioration de l'intention de vaccination des parents de 15 %;
  • une amélioration des couvertures vaccinales à 7 mois de 7 %;
  • que les enfants des parents ayant reçu l'intervention ont 9 % plus de chance d'avoir une couverture vaccinale complète entre 0 et 2 ans.

Source : Gagneur, 2013; Lemaître, 2015.

L’étude PromovaQ

Une deuxième étude, nommée PromovaQ et basée sur un essai contrôlé randomisé au Québec, a été réalisée auprès des 4 établissements suivants :

  • le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie-Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS);
  • le CHU de Québec – Université Laval;
  • le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine;
  • le Centre universitaire de santé McGill.

Les résultats démontrent :

  • une amélioration de l'intention de vaccination des parents de 12 %;
  • une réduction de l'hésitation face à la vaccination de 40 %;
  • une amélioration de la couverture vaccinale à 7 mois de 6 %.

Source : Gagneur, 2016.

Suivi de l’implantation du programme EMMIE

La stratégie d’intervention (EM) a démontré son efficacité dans le cadre de l’évaluation de l’implantation de la première phase du Programme EMMIE. Le suivi de l’implantation auprès des parents rencontrés par les CEV a permis de documenter les effets du programme EMMIE (analyse réalisée au 2 mars 2019 portant sur 6 159 questionnaires).

Effets sur les connaissances des parents

  • 43 % des parents ne se sentent pas suffisamment informés sur les vaccins pour prendre la décision de faire vacciner leur enfant avant l’intervention, contre 6 % après l’intervention.

Impact de l’intervention en entretien motivationnel sur l’intention de faire vacciner son enfant et sur les niveaux d’hésitation à la vaccination

En comparant les données recueillies avant et après l’intervention (EM), on remarque :

  • Une augmentation de 10,5 % de l’intention de faire vacciner son enfant (76,8 % à 87,3 %);
  • Une diminution importante du niveau d’hésitation à la vaccination de 28,7 % (passant de 25,4 / 100 à 18,1 / 100);
  • Une diminution significative de la proportion de parents présentant un fort niveau d’hésitation (14,1 % à 6,9 %).

Acceptabilité du programme selon les parents

  • Le pourcentage de parents rencontrés par rapport au nombre de naissances vivantes est de 73 % (varie entre 51 % et 92 % selon l’établissement)
  • Le pourcentage de parents ayant accepté l’intervention (EM) d’un CEV lors de leur séjour en maternité :
    • Maternité : 97 % (varie entre 85 % et 99 % selon l’établissement);
    • Néonatalogie : 95 % (varie entre 88 % et 99 % selon l’établissement).
  • Globalement, seulement 2 % des parents refusent l’intervention.

Satisfaction des parents

  • 94,4 % des parents ont apprécié participer au programme EMMIE;
  • 95,6 % des parents recommandent que ce programme soit offert aux autres parents;
  • 97,2 % des parents estiment que le conseiller a respecté leur point de vue par rapport à la vaccination;
  • 93,2 % rapportent que le moment choisi pour recevoir l’entretien était adéquat.

Les résultats démontrent donc un impact positif et significatif de la stratégie d’intervention en entretien motivationnel en maternité. Cette stratégie augmente l’intention de vaccination et réduit l’hésitation à la vaccination chez les parents rencontrés. Ces résultats laissent présager un impact positif sur les couvertures vaccinales pendant la période de la petite enfance.

Dernière mise à jour : 12 juin 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page