Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Urgences liées à la vaccination

Anaphylaxie

Anaphylaxie et autres réactions

Il importe de distinguer l’anaphylaxie des réactions plus bénignes pouvant survenir lors d’une vaccination, comme la réaction ou syncope vasovagale (évanouissement), la crise d’anxiété et les spasmes du sanglot.

Types de réactions
Réaction Précisions

Réaction ou syncope vasovagale (évanouissement)

Réponse anormale du système nerveux autonome à une forte composante émotionnelle ou à un stress physique ou psychologique (peur de l’injection)

Réaction bénigne assez fréquente après une vaccination, particulièrement chez l’adolescent et le jeune adulte ou lors de cliniques de vaccinations scolaires, notamment en fonction de l’organisation des lieux

Réaction plus fréquente si le vaccin est douloureux

Réaction survenant parfois avant la vaccination, mais habituellement de quelques secondes à quelques minutes après. On reconnaît cette réaction par la rapidité d’apparition des symptômes :

  • sensation de perte de conscience
  • étourdissements, hypotension
  • teint pâle, peau froide, diaphorèse
  • nausées et vomissements
  • bradycardie (pouls ralenti, faible et régulier)
  • respiration ralentie, apnée de quelques secondes dans certains cas
  • perte de conscience dans certains cas : le sujet passe alors d’un état normal à l’inconscience en quelques secondes
  • brefs mouvements tonico‑cloniques dans certains cas (mouvements saccadés des membres)

Réaction ne requérant habituellement ni traitement, ni investigation.  Ne pas signaler à la DSPublique

Risque de blessure si la personne tombe; toujours faire asseoir la personne pour la vacciner ou, si elle a tendance à s’évanouir, la faire s’allonger avant la vaccination

Crise d’anxiété

Réaction par crainte de la vaccination

Symptômes : crainte apparente, pâleur, transpiration abondante, plainte d’étourdissements, de vertiges, d’engourdissements et de picotements au visage et aux extrémités; hyperventilation habituellement évidente

Rassurer les personnes anxieuses et les aider à reprendre un rythme normal de respiration

Spasmes du sanglot

Réaction survenant chez certains jeunes enfants lorsqu’ils sont bouleversés et qu’ils pleurent abondamment

Symptômes : silence soudain en fin d’expiration d’un sanglot intense, mais agitation manifeste; rougeur du visage et cyanose péribuccale allant en s’intensifiant

Réaction prenant parfois fin avec la reprise des sanglots ou par une brève perte de conscience pendant laquelle la respiration reprend

Aucun traitement requis; rassurer simplement l’enfant et ses parents

Anaphylaxie

Réaction allergique grave et précoce qui suit l’exposition à une substance étrangère et qui peut être fatale dans certains cas. L’anaphylaxie est classifiée comme hypersensibilité de type I. Voir Manifestations cliniques après la vaccination, Types de manifestations cliniques possibles, Réactions d’hypersensibilité (ou réactions allergiques)

Caractéristiques de l’anaphylaxie :

  • début soudain
  • progression rapide des signes et symptômes
  • atteinte d’au moins 2 systèmes :
    • dermatologique (cutanéo‑muqueux) : urticaire, érythème, angio‑œdème progressif, localisé (visage, bouche) ou généralisé, prurit généralisé avec rash, rougeur et démangeaison des yeux
    • circulatoire : tachycardie, hypotension allant jusqu’au choc, perte de conscience
    • respiratoire : œdème des voies respiratoires supérieures (enrouement ou difficulté à avaler), toux persistante, bronchospasme, stridor, voix rauque, détresse respiratoire avec tachypnée, tirage, cyanose
    • digestif : vomissements, diarrhée, douleur abdominale
Toujours demander à la personne si elle a des antécédents de réaction allergique, vérifier l’histoire clinique, lui demander le nom du produit et prendre la décision appropriée

Anaphylaxie : considérations

L’anaphylaxie est exceptionnelle après une vaccination. Le taux d’anaphylaxie varie de moins de 1 sur 100 000 à 1 sur 1 million de doses distribuées, selon le vaccin.

Plus les signes et symptômes de l’anaphylaxie se présentent rapidement, plus la réaction risque d’être grave et plus la vie de la personne sera en danger si l’on n’intervient pas rapidement.

Les symptômes des réactions les plus graves sont souvent présents dans les secondes ou les minutes qui suivent la vaccination.

Même si l’anaphylaxie est exceptionnelle, il faut exercer une surveillance après l’administration d’un vaccin durant une période d’au moins 15 minutes pour intervenir rapidement dès les premiers symptômes et empêcher l’évolution vers l’état de choc anaphylactique.

Signes et symptômes de l'anaphylaxie selon l'évolution et l'intensité de la réaction
Évolution clinique Signes et symptômes Intensité de la réaction

Signes bénins d’alerte précoce

1. Démangeaisons cutanées, éruption et œdème au point d’injection, étourdissements, sensation générale de chaleur

2. Œdème indolore de certaines parties du corps (visage, bouche), flushing, prurit, congestion nasale, éternuements, larmoiement

3. Voix rauque ou enrouée, sensation de malaise, vomissements, œdème de la langue ou de la gorge, difficulté respiratoire, douleurs abdominales

1. Bénigne

2. Bénigne à modérée

3. Modérée à grave

Symptômes mettant la vie en danger

4. Respiration sifflante, bruyante, difficile, collapsus cardiovasculaire, chute de la tension artérielle, pouls faible et irrégulier

4. Grave

Adapté de DÉPARTEMENT VACCINS ET PRODUITS BIOLOGIQUES, Informations complémentaires sur la sécurité des vaccins – Première partie : problèmes rencontrés sur le terrain. 

Comparaison entre la réaction vasovagale et la réaction anaphylactique
Aspect Réaction vasovagale Réaction anaphylactique
Délai après l’injection

Parfois avant l’administration du produit, mais habituellement de quelques secondes à quelques minutes après

Dans les 30 minutes qui suivent l’administration du produit

Les réactions les plus graves surviennent dans les 15 premières minutes

État de conscience

Sensation de perte de conscience, étourdissements, perte de conscience ou même convulsions dans certains cas

Anxiété au début et évolution vers la perte de conscience dans les cas graves

Respiration

Respiration ralentie, apnée de quelques secondes dans certains cas

Difficultés respiratoires : toux, éternuements, dyspnée, respiration sifflante, stridor

Pouls

Ralenti et faible, mais régulier

Rapide, faible et irrégulier

Peau, téguments

Diaphorèse, peau froide, teint pâle

Peau chaude au début, évolution vers la pâleur et la froideur des téguments

Prurit et urticaire dans plus de 90 % des cas

Œdème facial, œdème de la langue

Tension artérielle

Hypotension

Hypotension (pression systolique en bas de 90 mm Hg) et évolution possible vers le collapsus cardiovasculaire

Système gastro intestinal

Nausées, vomissements

Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée

Traitement

Coucher la personne sur le dos, les jambes soulevées, ou la faire asseoir la tête entre les jambes

Bien aérer la pièce

Placer une serviette humide et froide sur le visage de la personne

Rassurer la personne

Prendre les signes vitaux de la personne

Voir Protocole d’intervention dans le cas d’anaphylaxie en milieu non hospitalier

Prévention

Ne jamais vacciner une personne lorsqu’elle est debout

Avant la vaccination, demander à la personne si elle a tendance à s’évanouir; si oui, lui demander de prendre la position allongée

Il est possible de réduire le risque d’évanouissement en prenant des mesures pour atténuer le stress telles que diminuer la période d’attente, préparer les vaccins à l’abri des regards et vacciner la personne rapidement

Avant la vaccination, demander à la personne si elle a déjà fait une réaction allergique à un produit quelconque; dans l’affirmative, vérifier l’histoire clinique, lui demander le nom de ce produit et prendre la décision appropriée

Signalement

Non

Oui, remplir le formulaire de déclaration

Dernière mise à jour : 30 avril 2018, 15:50

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page