Information pour les professionnels de la santé

Accident vasculaire cérébral (AVC)

Aller au menu de la section

À propos

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est un problème de santé non planifié et urgent qui doit être dépisté et traité rapidement. Sa cause, similaire à celle de l’infarctus du myocarde, est le résultat d’une diminution de l’apport sanguin dans le cœur ou dans le cerveau. La réduction de la circulation de sang entraîne la mort des cellules de la région atteinte.

Au Québec, environ 20 000 personnes par année subissent un AVC. Il est estimé que 130 000 personnes ayant subi un AVC vivent avec des séquelles tant psychologiques que physiques. Les impacts sur la qualité de vie de ces personnes et de leurs proches sont très importants, voire parfois dramatiques.

Reconnaissance des signes et des symptômes de l'AVC

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, 1,9 million de cellules cérébrales meurent toutes les minutes après un AVC. L’AVC est donc une urgence médicale. Chaque minute d’hésitation peut avoir une incidence sur les mouvements, la coordination motrice, la vision et la mémoire du patient. Cependant, 66 % des personnes n’arrivent pas à l’hôpital à temps pour recevoir le traitement approprié, ce qui entraîne leur mort ou leur cause des séquelles.

La meilleure façon d’éviter les séquelles de l’AVC est d’en connaître les symptômes et les signes :

[D]

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) considère l’organisation des services en AVC comme étant une priorité.

Continuum de services pour les personnes à risque de subir ou ayant subi un AVC

En 2013, le MSSS a adopté des orientations ministérielles relatives au continuum de services pour les personnes à risque de subir ou ayant subi un AVC. Le continuum vise l’intégration et la coordination de l’ensemble des services afin d’assurer une prise en charge continue, fluide et basée sur des pratiques optimales.

L’approche collaborative avec les personnes ayant subi un AVC, les divers professionnels du réseau de la santé et des services sociaux, les organismes communautaires et autres associations concernées par l’AVC, constitue une assise incontournable afin d’assurer que les soins et services soient centrés sur les besoins et attentes des personnes ayant subi un AVC et de leurs proches.

L’objectif de la diffusion de l’information, des outils et de la documentation est de soutenir les professionnels et gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux responsables de la mise en œuvre du continuum de services en AVC.

Comité consultatif ministériel pour la mise en œuvre du continuum de services pour les personnes à risque de subir ou ayant subi un AVC

La Direction générale adjointe de la Direction générale des services de santé et médecine universitaire (DGSSMU) travaille en collaboration avec la Direction générale des services sociaux (DGSS) à la mise en œuvre du continuum de services en AVC. Le but consiste à assurer une organisation de services et de soins optimale aux personnes victimes d’un AVC ou d’un accident ischémique transitoire (AIT).

Experts cliniques

Comité consultatif clinique pour la mise en œuvre du continuum de services en AVC

Afin d’assurer l’harmonisation et la qualité des services dans l’ensemble du Québec, une standardisation des services issus des pratiques optimales en AVC ainsi qu’une recherche d’efficience s’avèrent incontournables. En ce sens, le MSSS a mis en place un mécanisme consultatif composé d’experts cliniques reconnus dans le domaine des maladies vasculaires cérébrales.

Gestionnaires clinico-administratifs

Comité national de coordination pour la mise en œuvre du continuum de services en AVC En vigueur à l’automne 2015

Afin d’assurer la cohérence, la coordination et la mise en œuvre des orientations ministérielles en matière d’AVC, il est requis de mettre en place un mécanisme de coordination composé des principaux responsables de l’implantation du continuum de services en AVC dans leur établissement respectif.

Liens utiles

Dernière mise à jour : 09 décembre 2015, 13:00

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017