Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien-être selon le sexe - Régions du Québec

Taux de victimisation violence conjugale

Taux de victimisation dans un contexte conjugal1-2 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), dans l’ensemble des catégories d’infractions, selon le sexe, régions administratives3 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

1. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

2. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

3. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal4-5 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «meurtre ou tentative», selon le sexe, régions administratives6 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

4. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

5. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

6. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal7-8 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «agression sexuelle», selon le sexe, régions administratives9 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

7. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

8. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

9.Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal10-11 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «voie de fait», selon le sexe, régions administratives12 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

10. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

11. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

12. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal13-14 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «enlèvement ou séquestration», selon le sexe, régions administratives15 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

13. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

14. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

15. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal16-17 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «harcèlement criminel», selon le sexe, régions administratives18 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

16. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

17. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

18. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Taux de victimisation dans un contexte conjugal19-20 (taux pour 100 000 personnes de 12 ans et plus), pour la catégorie d’infractions «menace», selon le sexe, régions administratives21 et ensemble du Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Données du Programme de Déclaration uniforme de criminalité (DUC2),
ministère de la Sécurité publique

Tiré du rapport Portrait statistique - Égalité femmes / hommes - Où en sommes nous au Québec?, Portraits régionaux, Conseil du statut de la femme, 2010

Notes :

19. Les données sur la violence conjugale portent sur les infractions commises par une conjointe ou un conjoint, une ancienne conjointe ou un ancien conjoint, une amie ou un ami ou une ancienne amie ou un ancien ami intime. Les crimes contre la personne considérés par ces statistiques sont les homicides, les tentatives de meurtre, les agressions sexuelles, les voies de fait, les enlèvements et les séquestrations, le harcèlement criminel et les menaces. Ces statistiques proviennent des renseignements sur les affaires criminelles jugées fondées à la suite d’enquêtes policières (Ministère de la Sécurité publique).

20. Cet indicateur n’a pas fait l’objet d’un test statistique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence significative entre chaque région et le reste du Québec.

21. Le programme DUC2 utilise les régions administratives. Les données relatives à la région administrative Nord-du-Québec (10) correspondent à la somme des données des trois régions sociosanitaires suivantes : Nord-du-Québec (10), Nunavik (17) et Terres-Cries-de-la-Baie-James (18). La région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04) est divisée en deux régions administratives : Mauricie (04) et Centre-du-Québec (17).

Dernière mise à jour : 16 février 2017, 09:16

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page