Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Taux de décrochage au secondaire

Évolution du taux de décrochage1 au secondaire du réseau public, selon le sexe, Québec, 2008-2009 à 2012-2013

Années

Filles

Garçons

Total

2008-2009

16,5

26,1

21,3

2010-2011

14,3

23,1

18,6

2012-2013

13,9

21,9

17,8

Afficher le tableau des données

Source : Système Charlemagne, ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES).
Rapport de l'onglet Plan national de surveillance produit par l'Infocentre de santé publique à l'Institut national de santé publique du Québec, le 24 novembre. Mise à jour de l'indicateur le 23 août 2017.

1. Taux annuel d'élèves sortants sans diplôme ni qualification au secondaire (MEES)

Faits saillants

De 2008-2009 à 2012-2013, au Québec, le taux de décrochage au secondaire du réseau public a diminué de 3,5 points de pourcentage, passant de 21,3 % en 2008-2009 à 17,8 % en 2012-2013.

Filles

  • De 2008-2009 à 2012-2013, au Québec, le taux de décrochage au secondaire du réseau public chez les filles a diminué de 2,6 points de pourcentage, passant de 16,5 % à 13,9 %.
  • Au cours de la période de référence, le taux de décrochage au secondaire est demeuré beaucoup plus faible chez les filles que chez les garçons.
  • L’écart entre les sexes est cependant resté stable au fil des années. Ainsi, autant en 2008-2009 et en 2010-2011 qu’en 2012-2013, le taux de décrochage des filles est demeuré environ 1,6 fois moins élevé que celui des garçons.

Garçons

  • De 2008-2009 à 2012-2013, au Québec, le taux de décrochage au secondaire du réseau public chez les garçons a diminué de 4,2 points de pourcentage, passant de 26,1 % en 2008-2009 à 21,9 % en 2012-2013.
  • Au cours de la période de référence, les garçons affichent constamment un taux de décrochage au secondaire plus élevé que celui des filles.
  • L’écart entre les sexes est cependant resté stable au fil des années. Ainsi, autant en 2008-2009 et en 2010-2011 qu’en 2012-2013, le taux de décrochage des garçons est demeuré environ 1,6 fois plus élevé que celui des filles.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page