Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Lésions professionnelles selon la nature de la lésion

Taux d’incidence1 des lésions professionnelles2 déclarées et acceptées par la CNESST, selon la nature3 de la lésion4 et selon le sexe de la personne en emploi, Québec, 2011

Lésions (Taux pour 1 000 travailleurs)

Femmes

Hommes

Total

Blessures traumatiques aux os, aux nerfs ou à la moelle épinière

1,16

3,36

2,32

Blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments, articulations

10,30

15,74

13,17

Plaies ouvertes

1,18

4,34

2,85

Plaies ou contusions superficielles

2,99

6,18

4,67

Maladies du système nerveux

0,21

3,20

1,81

TMS

2,15

3,35

2,78

Total

22,95

43,89

34,00

Afficher le tableau des données

Source : Fichier des lésions professionnelles, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST); Recensement de la population de 2011, Statistique Canada

Tiré du rapport de l’onglet Plan national de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 22 décembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 12 octobre 2016.

1. Taux pour 1 000 salariés de 15 ans et plus (nombre d’équivalents temps complet).

2. Une lésion professionnelle correspond à un problème de santé ou à un traumatisme lié au travail. Nous distinguons plusieurs catégories de lésions, soit les traumatismes, les problèmes de santé, les troubles musculo-squelettiques (TMS) et les traumatismes non mortels. Le type de lésion distingue seulement les problèmes de santé (incluant les TMS) et les traumatismes (incluant les traumatismes non mortels).

3. Précision sur deux catégories - Maladies du système nerveux : Maladies du système nerveux ou des organes sensoriels. TMS : Maladies ou troubles du système musculo-squelettique ou du tissu conjonctif.

4. D’autres natures de lésion sont possibles, mais elles ne sont pas présentées ici.

Faits saillants

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST est de 34 lésions pour 1 000 salariés.
  • Les lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de personnes salariées sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (13,17 pour 1 000 salariés).

Femmes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST est de 22,95 lésions pour 1 000 femmes salariées.
  • Les lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de femmes salariées sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (10,30 pour 1 000 salariées), les plaies ou contusions superficielles (2,99 pour 1 000 salariées) et les maladies ou troubles du système musculo-squelettique (2,15 pour 1 000 salariées).
  • Globalement, les femmes salariées sont moins nombreuses que les hommes à avoir des lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST, peu importe la nature de la lésion.

Hommes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST est de 43,89 lésions pour 1 000 hommes salariés.
  • Les lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST qui affectent le plus grand nombre d’hommes salariés sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (15,74 pour 1 000 salariés) et les plaies ou contusions superficielles (6,18 pour 1 000 salariés).
  • Globalement, les hommes salariés sont plus nombreux que les femmes à avoir des lésions professionnelles déclarées et acceptées par la CNESST, peu importe la nature de la lésion.

Taux d’incidence5 des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST, selon la nature6 du traumatisme7 et selon le sexe de la personne en emploi, Québec, 2011

Traumatismes (Taux pour 1 000 travailleurs)

Femmes

Hommes

Total

Blessures traumatiques aux os, aux nerfs ou à la moelle épinière

1,16

3,36

2,32

Blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments, articulations

3,98

6,59

5,36

Plaies ouvertes

1,18

4,34

2,85

Plaies ou contusions superficielles

2,99

6,17

4,67

Brûlures

0,38

0,76

0,58

TMS

0,51

0,87

0,70

Total

12,85

26,54

20,07

Afficher le tableau des données

Source : Fichier des lésions professionnelles, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST); Recensement de la population de 2011, Statistique Canada

Tiré du rapport de l’onglet Plan national de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 22 décembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 12 octobre 2016.

5. Taux pour 1 000 salariés de 15 ans et plus (nombre d’équivalents temps complet).

6. TMS : Maladies ou troubles du système musculo-squelettique ou du tissu conjonctif.

7. D’autres natures de lésion sont possibles, mais elles ne sont pas présentées ici.

Faits saillants

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST est de 20,07 traumatismes pour 1 000 salariés.
  • Les traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de personnes salariés sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (5,36 pour 1 000 salariés) et les plaies ou contusions superficielles (4,67 pour 1 000 salariés).

Femmes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST est de 12,85 traumatismes pour 1 000 femmes salariées.
  • Les traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de femmes salariées sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (3,98 pour 1 000 salariées) et les plaies ou contusions superficielles (2,99 pour 1 000 salariées).
  • Globalement, les femmes salariées sont moins nombreuses que les hommes à avoir des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST, peu importe la nature du traumatisme.
  • Le taux d’incidence des plaies ouvertes chez les femmes est 3 fois moins élevé que celui des hommes.

Hommes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST est de 26,546 traumatismes pour 1000 hommes salariés.
  • Les traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre d’hommes salariés sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (6,59 pour 1 000 salariés), les plaies ou contusions superficielles (6,17 pour 1 000 salariés) et les plaies ouvertes (4,34 pour 1 000 salariés).
  • Globalement, les hommes salariés sont plus nombreux que les femmes à avoir des traumatismes déclarés et acceptés par la CNESST, peu importe la nature du traumatisme.
  • Le taux d’incidence des plaies ouvertes chez les hommes est 3 fois plus élevé que celui des femmes.

Taux d’incidence8 des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST, selon la nature9 du problème de santé10 et selon le sexe de la personne en emploi, Québec, 2011

Prob. de santé (Taux pour 1 000 travailleurs)

Femmes

Hommes

Total

Blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments, articulations

6,32

9,15

7,81

TMS

1,63

2,48

2,08

Maladies du système nerveux

0,27

3,20

1,81

Troubles mentaux, anxiété, stress

0,47

0,36

0,41

Infections virales

0,55

0,18

0,35

Maladies ou troubles du système digestif

0,09

0,27

0,18

Total

10,10

17,35

13,93

Afficher le tableau des données

Source : Fichier des lésions professionnelles, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST); Recensement de la population de 2011, Statistique Canada

Tiré du rapport de l’onglet Plan national de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 22 décembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 12 octobre 2016.

8. Taux pour 1 000 salariés de 15 ans et plus (nombre d’équivalents temps complet).

9. Maladies du système nerveux : Maladies du système nerveux ou des organes sensoriels. TMS : Maladies ou troubles du système musculo-squelettique ou du tissu conjonctif.

10. D’autres natures de lésion sont possibles, mais elles ne sont pas présentées ici.

Faits saillants

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST est de 13,93 problèmes de santé pour 1 000 salariés. 
  • Les problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de personnes salariées sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (7,81 pour 1 000 salariés) et les maladies ou troubles du système musculo-squelettique (2,08 pour 1 000 salariés).

Femmes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST est de 10,10 problèmes de santé pour 1 000 femmes salariées.
  • Les problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre de femmes salariées sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (6,32 pour 1 000 salariées) et les maladies ou troubles du système musculo-squelettique (1,63 pour 1 000 salariées).
  • Les femmes salariées sont moins nombreuses que les hommes à avoir des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST, à l’exception des troubles mentaux, de l’anxiété et du stress et des infections virales où elles sont plus nombreuses que les hommes.

Hommes

  • En 2011, au Québec, le taux d’incidence des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST est de 17,35 problèmes de santé pour 1 000 hommes salariés.
  • Les problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST qui affectent le plus grand nombre d’hommes salariés sont les blessures traumatiques aux muscles, tendons, ligaments et articulations (9,15 pour 1 000 salariés), les maladies du système nerveux (3,20 pour 1 000 salariés) et les maladies ou troubles du système musculo-squelettique (2,48 pour 1 000 salariés).
  • Les hommes salariés sont plus nombreux que les femmes à avoir des problèmes de santé déclarés et acceptés par la CNESST, à l’exception des troubles mentaux, de l’anxiété et du stress et des infections virales où ils sont moins nombreux que les femmes. D’ailleurs, le taux d’incidence de maladies du système nerveux ou des organes sensoriels déclarés et acceptés par la CNESST est près de 10 fois plus grand chez les hommes que chez les femmes.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page