Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Contraintes physiques et biomécaniques du travail

Proportion de la population de 15 ans et plus occupant un emploi1 exposée à des contraintes physiques et biomécaniques du travail, selon le sexe, Québec, 2014-2015

Contraintes

Femmes

Hommes

Total

Gestes répétitifs des mains et des bras

39,2

32,4

35,7

Efforts en utilisant des outils

14,5

28,7

21,9

Manipulation de charges lourdes

10,4

18,2

14,4

Bruit intense

4,0

10,8

7,5

Vibrations de tout le corps

1,3

8,8

5,2

Afficher le tableau des données

Source : Fichier maître de l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP) 2014-2015, Institut de la statistique du Québec

Tiré du rapport de l’onglet Plan national de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 1er novembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 26 octobre 2016.

1. Proportion de la population de 15 ans et plus dans les ménages privés ayant un emploi rémunéré.

Faits saillants

En 2014-2015, au Québec, parmi les contraintes étudiées, l’exposition à des gestes répétitifs dans le milieu de travail constituait la principale contrainte biomécanique du travail à laquelle étaient exposés les travailleurs âgés de 15 ans et plus, soit plus du tiers de la population en emploi.

Femmes

  • En 2014-2015, au Québec, près de 2 femmes en emploi sur 5 (39,2 %) sont exposées à des gestes répétitifs dans leur milieu de travail.
  • Peu de femmes sont exposées à des vibrations de tout le corps dans leur milieu de travail.
  • Les femmes en emploi sont proportionnellement moins nombreuses que les hommes à être exposées aux différents types de contraintes physiques et biomécaniques du travail étudiées, à l’exception des gestes répétitifs où elles sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes.

Hommes

  • En 2014-2015, au Québec, environ le tiers des hommes en emploi sont exposés, dans leur milieu de travail, à des gestes répétitifs et un peu moins du tiers sont exposés à des efforts reliés aux outils et à la machinerie.
  • Les hommes en emploi sont proportionnellement plus nombreux que les femmes à être exposés aux différents types de contraintes physiques et biomécaniques du travail étudiées, à l’exception des gestes répétitifs où ils sont proportionnellement moins nombreux que les femmes.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page