Information pour les professionnels de la santé

Forum sur les meilleures pratiques en soutien à domicile

Aller au menu de la section

Description du Forum

Le Forum sur les meilleures pratiques en soutien à domicile se tiendra les 25 et 26 mai 2017 au Palais des congrès de Montréal. Cet événement s’inscrit dans une démarche globale visant à améliorer l’organisation des soins et des services offerts à la population du Québec, notamment aux aînés, tant en soins de longue durée qu’en soutien à domicile.

À l’instar du Forum sur les meilleures pratiques en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) tenu les 17 et 18 novembre 2016, le Forum sur les meilleures pratiques en soutien à domicile a pour principal objectif d’identifier les meilleures pratiques cliniques et organisationnelles, et de soutenir concrètement leur implantation. L’événement vise à favoriser la mise en œuvre des meilleures pratiques dans tous les établissements offrant des soins et des services de soutien à domicile. Pour ce faire, les milieux les plus performants et les experts du secteur du soutien à domicile partageront les bons coups et les pratiques exemplaires avec les participants, qui pourront s’en inspirer pour bonifier leurs propres pratiques et améliorer la réponse aux besoins des personnes à domicile.

Plus spécifiquement, le Forum vise :

  • à mobiliser les principaux acteurs concernés;
  • à faire le point et à échanger sur les meilleures pratiques en soutien à domicile;
  • à favoriser le développement d’une offre de soins et de services à domicile adaptée aux besoins des personnes et de leurs proches, à améliorer la performance des établissements et à optimiser les pratiques de gouvernance;
  • à aborder l’ensemble des enjeux de manière transparente et à mener, à court et à moyen termes, des actions concrètes favorisant le bien-vieillir au Québec;
  • et à susciter un engagement formel et concerté de tous les intervenants.

Le soutien à domicile au Québec

La croissance démographique des personnes âgées de plus de 65 ans a des conséquences importantes et directes sur la demande de soins de santé et de services sociaux. Elle se poursuivra dans les prochaines décennies et devrait faire passer le nombre d’aînés de 1,2 million à 2,2 millions en 2030.

Les services à domicile se sont grandement développés au cours des 30 dernières années, permettant ainsi aux personnes de demeurer plus longtemps dans leur domicile. L’offre de soins et de services en soutien à domicile doit toutefois continuer à évoluer afin d’assurer une réponse adaptée au contexte actuel de croissance démographique et de vieillissement de la population, ainsi qu’à la complexité des situations que peuvent être appelés à vivre certaines personnes et leurs proches. Le soutien à domicile peut prendre plusieurs formes. S’il peut être circonscrit dans le temps et se limiter à un ou à quelques services, il peut également être de longue durée et requérir un amalgame de mesures, d’activités et de soins et services de différents professionnels.

Les soins et services à domicile sont donnés dans une perspective de respect et de soutien à l’autonomie, ce qui implique :

  • la reconnaissance du potentiel des usagers et des communautés à prendre en charge leur santé et à utiliser leur pouvoir d’agir individuellement et collectivement sur les déterminants de leur santé;
  • la participation, l’engagement et la solidarité de tous les membres et intervenants de l’organisation, des partenaires du réseau territorial de services, des usagers et de leurs proches, de même que le soutien dans la résolution des problèmes qui les concernent;
  • la détermination à offrir des services et des soins de qualité, avec un souci de pertinence clinique, d’efficacité et d’efficience.

Plus précisément, le soutien à domicile repose sur une diversité de moyens, d’interventions et de services, tous interdépendants les uns des autres. Il se décline en 3 volets :

  1. les services offerts au domicile même;
  2. les services offerts en périphérie du domicile, mais contribuant étroitement au soutien à domicile de l’usager;
  3. les services contribuant globalement au soutien à domicile tels que le logement, le transport, les loisirs, le soutien social, etc.

Les proches aidants

La reconnaissance du proche aidant est un aspect essentiel à considérer lorsque l'on vise l'amélioration ou le maintien de l'autonomie des personnes. Bien qu’il puisse être très valorisant et gratifiant d’apporter de l’aide à un proche, certaines situations peuvent engendrer des difficultés et générer de la détresse. Les services de soutien à domicile sont alors indispensables puisqu'ils permettent de soutenir le proche aidant dans son rôle et de répondre aux besoins qui lui sont propres. C'est dans cette optique qu’il est considéré à la fois comme un usager des services, un partenaire et un citoyen qui remplit ses obligations.

Dernière mise à jour : 31 mai 2017, 13:59

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017