Information pour les professionnels de la santé

Prévention de la conjonctivite néonatale

Aller au menu de la section

Incidence au Québec

Au Québec, en 2016, 4 776 cas d’infections à Neisseria gonorrhoeae ont été déclarés (taux de 57,2 pour 100 000 personnes), dont 79 % sont des hommes. Le taux d’incidence est de 52,1 pour 100 000 chez les femmes en âge de procréer, entre 15 et 49 ans. Les taux les plus élevés se trouvent chez celles âgées de 15 à 24 ans avec un taux d’incidence de 100,6 pour 100 000.

Le taux d’incidence de cas déclarés d’infection à Neisseria gonorrhoeae a plus que doublé entre 2012 et 2016. Cette hausse touche surtout les hommes. Durant cette même période, l’augmentation des taux d’incidence des cas déclarés chez les femmes de 15 à 49 ans est de 26 %.

L’infection génitale à Chlamydia trachomatis demeure, et de loin, la plus fréquente des ITSS à déclaration obligatoire, avec 25 430 cas déclarés au Québec en 2016 (taux de 304,3 pour 100 000 personnes), dont 62 % sont des femmes. Le taux d’incidence est de 846,9 pour 100 000 personnes chez les femmes de 15 à 49 ans. Chez les femmes, les taux les plus élevés se trouvent chez celles âgées de 15 à 24 ans, avec un taux d’incidence de 2 267,3 pour 100 000.

Le taux d’incidence de cas déclarés d’infection à Chlamydia trachomatis a augmenté de 22 % entre 2012 et 2016; cette augmentation est de 39 % chez les hommes et de 13 % chez les femmes. Durant cette même période, l’augmentation des taux d’incidence des cas déclarés chez les femmes âgées de 15 à 49 ans est de 19 %.

Au Québec, entre 2007 et 2016, le taux annuel moyen des cas déclarés de conjonctivites néonatales à Neisseria gonorrhoeae ou à Chlamydia trachomatis par 100 000 naissances vivantes est de 3,34. Au cours de cette période, les taux ont fluctué entre 1,14 (2008) et 6,84 (2014).

Dernière mise à jour : 13 juillet 2017, 10:14

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017