Logo MSSS
Bandeau du site

Promotion et prévention en matière de sexualité jeunesse - Projet Mosaïk

Accueil > Professionnels > Projet Mosaïk
Mosaik

À propos

Projet Mosaïk

Le projet Mosaïk offre des outils clés en main d’éducation à la sexualité permettant d’intervenir dans les écoles préscolaires, primaires et secondaires du Québec. Ces outils de prévention et de promotion sont destinés :

  • aux professionnels du réseau de la santé et des services sociaux;
  • aux professionnels du réseau de l’éducation;
  • aux intervenants du réseau communautaire.

Les outils permettent d’agir auprès des élèves et de leur famille, en cohérence avec le vécu des jeunes, sur différentes thématiques liées à la sexualité, comme :

  • le corps humain;
  • les stéréotypes sexuels;
  • la puberté;
  • l’homophobie;
  • les relations amoureuses, etc.

Pour être efficaces, les outils doivent être utilisés pour répondre aux besoins des jeunes et de leurs parents dans le cadre d’une planification concertée d’interventions, en fonction des rôles et responsabilités de chacun des professionnels et intervenants.

D'où émerge ce projet?

En 2009, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) s’est vu accorder une somme de 1,2 M $ pour promouvoir une sexualité saine et responsable auprès des jeunes en contexte scolaire. Pour ce faire, le MSSS a choisi de financer la conception, la validation et la bonification d’outils d’éducation à la sexualité qui seraient rendus accessibles à toutes les écoles de toutes les régions du Québec. Cette somme a été consentie par le Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Comment le projet a-t-il été développé?

Le projet Mosaïk s’est déroulé sur une période de 2 ans. Tous les outils ont été conçus grâce à la collaboration entre les intervenants du réseau de la santé et des services sociaux et les intervenants du réseau de l’éducation, aux paliers local et régional. Ces outils sont basés sur :

  • les recommandations des experts de la santé et de l’éducation;
  • les meilleures pratiques de prévention et de promotion promues par le MSSS et le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) dans le cadre de l’approche École en santé.

Le projet Mosaïk et les apprentissages en éducation à la sexualité du MEESR

Le projet Mosaïk est cohérent avec les apprentissages en éducation à la sexualité du MEESR qui font l’objet d’un projet pilote dans une quinzaine d’écoles du Québec.

Les outils du projet Mosaïk permettent de mettre en œuvre une partie des apprentissages qui sont demandés aux écoles, dans le respect des rôles et responsabilités :

  • du personnel scolaire, dont les enseignants;
  • du personnel des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS), dont les infirmières et les intervenants psychosociaux;
  • des intervenants communautaires.

Ainsi, le projet Mosaïk met à la disposition des enseignants du préscolaire et du primaire, diverses situations d’apprentissage et d’évaluation qui s’intègrent à certaines disciplines comme le français, les mathématiques et l’éthique et culture religieuse, et qui permettent d’aborder le corps humain, les rôles et stéréotypes sexuels et l’éveil amoureux et sexuel.

Pour les infirmières et les intervenants psychosociaux des CISSS et des CIUSSS, le projet Mosaïk fournit des outils destinés aux parents d’élèves du primaire et du secondaire qui permettent d’aborder plusieurs thématiques, dont la prévention des agressions sexuelles, l’orientation sexuelle et les relations sexuelles.

La prévention et la promotion en matière de sexualité

La sexualité est une dimension fondamentale de l’être humain qui va au-delà de la génitalité et de la reproduction. Elle comporte des aspects psychologiques, affectifs, relationnels, moraux et socioculturels.

En contexte scolaire, les actions à privilégier ont avantage à s’inscrire dans une approche globale et positive de la sexualité. Elles gagnent à :

  • développer chez les jeunes leur capacité à prendre en charge leur santé et leur bien-être sexuel;
  • promouvoir le respect des droits de chacun (rapports égalitaires, diversité sexuelle, etc.);
  • réduire la vulnérabilité des jeunes face aux agressions sexuelles et à la violence dans les relations amoureuses;
  • prévenir les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et les grossesses non planifiées, notamment en offrant aux jeunes des services adaptés à leurs besoins (ex. : accès à la contraception et aux condoms).

Dans le réseau de la santé et des services sociaux, l’éducation à la sexualité est intégrée dans les structures de coordination et de concertation de l’approche École en santé aux niveaux local, régional et national. L’approche École en santé favorise une perspective globale et intégrée de promotion et de prévention en contexte scolaire. Cette approche a été retenue par le MSSS et le MEESR dans le contexte de l’Entente de complémentarité des services entre le réseau de la santé et des services sociaux et le réseau de l’éducation.

Des services préventifs et cliniques de première ligne doivent aussi être offerts en complémentarité aux interventions d’éducation à la sexualité. Ces services, du type clinique jeunesse, répondent à des besoins concrets et variés, notamment en matière de santé sexuelle au sujet de :

  • la planification des naissances;
  • le dépistage et traitement des ITSS;
  • les relations amoureuses et sexuelles;
  • l’orientation sexuelle, etc.

Pour obtenir plus d’information, contactez le CISSS ou le CIUSSS de votre région ou appelez Info-Santé 8-1-1.

Dernière mise à jour : 23 septembre 2015

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2016