Information pour les professionnels de la santé

Journées d'étude des comités d'éthique de la recherche et de leurs partenaires

Aller au menu de la section

Programmation

Horaire de la journée

7 h 30

Accueil des participants

8 h 30

Mot de bienvenue

8 h 45

Médecine moderne, éthique moderne?

Résumé :
Les comités d’éthique de la recherche (CER) font face à de multiples défis, non seulement à cause des avancées de la science, mais également à cause de la restructuration de la recherche et des attentes du public. Parmi ces défis figure le partage de données, qui contribue au développement de la « science ouverte » et ajoute à la valeur sociale de la recherche. Toutefois, le « mariage » prévu entre les données issues de la recherche et les données cliniques s’estompe devant un protectionnisme accru.

Depuis 2013, les politiques développées par le Global Alliance for Genomics and Health (GA4GH) peuvent aider les CER dans l’évaluation de projets de recherche impliquant plusieurs sites et juridictions ainsi que des mégadonnées. L’approche prônée par le GA4GH est de réaliser le droit des citoyens de « participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent » (Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) art. 27).

9 h 45

Séquençage complet du génome : enjeux éthiques soulevés par 3 CER du Québec

Résumé :
Suivant une Table ronde en éthique de la recherche tenue en juin 2017 au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, présentation des principaux enjeux éthiques soulevés par les chercheurs et les membres du CER par rapport au séquençage complet du génome en recherche. Cette présentation pourra servir de point de départ pour un dialogue entre CER afin d'harmoniser l'évaluation éthique dans le cadre des projets multicentriques.

10 h 15

Pause réseautage

10 h 30

Bloc de conférences sur l’accès aux données de recherche

Données massives et intelligence artificielle : leurs potentiels et enjeux en sciences médicales

Résumé :
Explication brève de ce qu’est le « Big Data » (les données massives, en français) et comment il est maintenant possible d’extraire de précieuses informations de ces données grâce aux algorithmes de l’intelligence artificielle. Entre autres, le potentiel d’une telle approche en recherche médicale, en analyse de la santé durable d'une population, en médecine de précision, etc., sera présenté.

Une approche de type « Big Data » en sciences médicales requiert cependant l’accès à une grande quantité de données, concernant une grande quantité de gens. La présentation démontrera qu’il est difficile pour les chercheurs et cliniciens d’avoir accès à une telle ressource. Une des raisons vient du fait que ce sont en grande partie des données personnelles très sensibles, ce qui soulève directement des questions de confidentialité et de protection du citoyen. Ces questions sont réelles et importantes et ne peuvent malheureusement pas être réglées simplement par une « anonymisation » des données. Il y a des choix sociaux à faire en ce sens, les données étant, pour la société, une ressource naturelle de valeur aussi grande que l’eau, l'or ou le pétrole. On ne peut donc les donner ou les vendre à n’importe qui, ni les laisser enfouies sans se soucier de leur importance.

Applications de recherche clinique utilisant des données personnelles : entre le bien commun et la protection individuelle

Résumé :
Discussion sur les applications de recherche clinique appliquée utilisant les données massives et les bases de données administratives. La présentation traitera également des différents modes participatifs à la recherche (opt-in, opt-out, étatique) utilisant les bases de données administratives en santé, et de la perspective de patients en cardiologie quant à l'utilisation de leurs données personnelles pour lier les dossiers de recherche aux dossiers médicaux.

Le CHUM communicant – enseignant – apprenant : transformer des données en meilleures pratiques pour la santé des patients et des citoyens - Opportunités et enjeux

Résumé :
L’utilisation secondaire des données sur la santé pour renforcer le système de santé est désignée comme une priorité tant par la communauté de recherche que par les décideurs; ainsi « l’exploitation des mégadonnées en santé est l'un des deux créneaux prioritaires » identifiés par la Stratégie québécoise des sciences de la vie « pour positionner le Québec sur la scène internationale ».

C’est dans ce contexte que le CHUM se dote d’un entrepôt de données dont l’exploitation par les chercheurs, cliniciens et gestionnaires contribuera à une amélioration continue des interventions en santé tout en respectant les meilleurs principes éthiques et de confidentialité. La gouvernance de l’entrepôt doit permettre de fournir un accès facile, sécurisé, approprié, dans un temps raisonnable, pour faciliter la recherche, l’évaluation et l’innovation, et ce, tant à l’intérieur de l’établissement qu’entre différents établissements grâce à des collaborations provinciales, nationales et internationales. M. Michaël Chassé décrira la mise en place de l’entrepôt de données ainsi que les éléments de gouvernance et de sécurité inspirés des meilleures pratiques nationales et internationales permettant de répondre aux exigences d’accès.

Moderniser le cadre réglementaire des renseignements personnels

Résumé :
Les lois qui définissent l'utilisation des renseignements personnels au Québec datent d'une quarantaine d'années. Elles ne tiennent compte ni des changements technologiques survenus ni du contexte international contemporain. Les chercheurs doivent participer aux débats entourant le renouveau de ces lois.

Table ronde sur l’accès aux données de recherche

12 h

Dîner

13 h 30

Bloc de conférences sur le consentement électronique et l’utilisation des technologies en recherche

Projet pilote de consentement électronique dans le cadre d’un projet pharmaceutique

Résumé :
Expérience récente de l’utilisation d’un formulaire électronique pour un projet de santé respiratoire. La démarche adoptée, les avantages et les difficultés rencontrées et un bilan de l’expérience seront présentés.

Choix technologiques de la Banque Signature pour recueillir le consentement et collecter des données dans un contexte psychiatrique

Résumé :
La présentation portera sur l’expérience de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) quant à l'utilisation de la technologie pour le projet Banque Signature. Ce projet de recherche a démarré en novembre 2012 et consiste à proposer aux personnes admises à l'urgence psychiatrique de l'IUSMM de participer au projet puis de leur remettre un iPad pour recueillir des informations personnelles. Explication des enjeux soulevés lors de la planification et de la mise en place des choix technologiques pour le consentement et la collecte de données, soit ceux liés à l’usage des technologies avec une population vulnérable, aux préjugés liés à la technologie, aux défis de sécurité informatique et de confidentialité.

Évaluation éthique du consentement à la recherche sur tablette électronique : une première expérience

Résumé :
Retour sur une première expérience d'évaluation éthique d'un consentement sur tablette électronique dans le cadre d'un essai clinique pharmaceutique. Présentation du concept de la plate-forme utilisée, le contexte de la recherche concernée, les défis rencontrés lors de l'évaluation éthique et le processus ayant mené à la prise de décision du CER.

Les applications mHealth à des fins de recherche : enjeux juridiques et éthiques

Résumé :
Les entreprises de technologie, telles qu’Apple, ont récemment lancé des trousses de recherche visant à fournir aux développeurs un modèle pour créer des applications permettant aux chercheurs non seulement de récupérer des données relatives à la santé enregistrées dans des téléphones intelligents, mais aussi de recueillir leurs propres données à des fins de recherche. Alors que le but de ces applications est de faciliter le recrutement, plusieurs questions se posent, tant au niveau de la nature éclairée du consentement qu’au niveau des procédures portant sur le retour de l’information. Cette présentation mettra en lumière certains enjeux et évaluera le type de structure nécessaire pour guider de telles pratiques.

Table ronde sur le consentement électronique et l’utilisation des technologies en recherche

15 h

Pause réseautage

15 h 15

Avancement de la recherche axée sur le patient : exemples concrets des travaux menés par l’Unité de soutien SRAP du Québec

Résumé :
Dans une perspective d’améliorer la recherche en santé et pour les services sociaux, une des avenues prometteuses est l’engagement des patients à tous les niveaux de la recherche. Depuis quelques années, le modèle du partenariat avec les patients et le public a été amorcé. D’abord implanté en soins de santé, le partenariat patient est maintenant présent en recherche. Ce modèle de partenariat patient s’appuie sur la reconnaissance des savoirs expérientiels du patient, issus de la vie avec la maladie, et complémentaires des savoirs scientifiques des professionnels de la recherche. La recherche avec, et non sur, le patient et l’usager des soins de santé et de services sociaux implique une modification importante de la gouvernance, de la composition des équipes de recherche, de la relation entre chercheurs et patients et de la pratique de la recherche. Des questions et des enjeux éthiques sont soulevés et abordés.

Première partie : Démystifier l’engagement des patients partenaires en recherche

Résumé :
Les objectifs de la première partie de la présentation sont de définir le partenariat avec les patients et le public en recherche et de reconnaître les enjeux éthiques entourant le partenariat patient, afin d’identifier les ressources disponibles et les bonnes pratiques.

Deuxième partie : La recherche à partir des dossiers médicaux électroniques (DMÉ) dans un système de santé apprenant : défis et opportunités

Résumé :
La présentation offrira une synthèse des caractéristiques et du fonctionnement des systèmes de santé apprenant. Les impacts au niveau des activités de la recherche seront par la suite abordés avec une attention particulière au niveau des enjeux éthiques.

16 h 25

Les enjeux de l’accès aux données aux fins de la recherche : pour un positionnement optimal du Québec

Résumé :
Les enjeux de l'accès aux données de la recherche sont d'une grande importance pour la recherche du Québec. Ces enjeux interpellent toutes les parties prenantes à la recherche, notamment les comités d’éthique de la recherche qui ont besoin de se référer aux critères appropriés pour examiner la validité du consentement à la collecte de renseignements personnels. Portrait de ces enjeux et des recommandations formulées par le bureau du scientifique en chef en tenant compte de notre compétitivité internationale.

16 h 55

Mot de remerciement

17 h

Cocktail réseautage

* Les consommations sont aux frais des participants

Dernière mise à jour : 10 octobre 2017, 11:36

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017