Information pour les professionnels de la santé

Forum québécois sur le trouble du spectre de l'autisme

Aller au menu de la section

Résidentiel et milieu de vie

Portrait de la situation : problématique et enjeux

Les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) désirent  choisir  leur milieu de vie. Pour ce faire, elles requièrent des mesures de soutien à domicile (SAD) qui ne sont pas toujours disponibles à la hauteur de leurs besoins. Par ailleurs, des initiatives sont prises afin d’accroître nos connaissances sur les moyens les plus probants pouvant soutenir leur autonomie résidentielle (aides techniques et technologiques, approches, programmes disponibles, etc.).

Il existe un manque important de variété de milieux de vie pour répondre à l’ensemble des profils des personnes ayant un TSA, que l’on parle de logement social, de ressources alternatives, de ressources non institutionnelles, de ressources transitoires, telles que les ressources à assistance continue. Par ailleurs, un certain nombre de projets a été réalisé grâce à un partenariat intersectoriel impliquant notamment la Société d’habitation du Québec.

Que nous parlions de modèle résidentiel ou de soutien à accorder à la personne à son domicile, cette gamme de ressources résidentielles et de services doit être suffisamment variée et graduée pour pouvoir offrir à chaque personne une solution permettant de répondre à ses besoins, et ce, dans une formule qui lui est propre. Par conséquent, les services résidentiels doivent pouvoir s’adapter aux besoins de la personne et non l’inverse. De plus, l'apport du milieu communautaire est tout aussi pertinent pour travailler en complémentarité des actions du réseau de la santé et des services sociaux et favoriser l’intégration résidentielle et communautaire des personnes ayant un TSA.

Enfin, il est important de se doter d’une vision commune de la gamme des services résidentiels à offrir et de préciser les rôles et responsabilités des différents acteurs concernés dans le secteur du logement et dans le réseau de la santé et des services sociaux afin de favoriser la complémentarité.

Priorités

  1. Diversifier les formules novatrices de soutien à domicile en favorisant notamment l’utilisation maximale des nouvelles technologies de soutien à l’autodétermination.
  2. Développer et assurer l’accès à des formules novatrices de logement social et communautaire pour répondre aux besoins des adultes présentant un TSA avec la collaboration des acteurs concernés.
  3. Revoir l’organisation de services de façon à adapter l’intensité des services spécialisés dans l’ensemble des milieux de vie (famille naturelle, ressources non institutionnelles et autres) en fonction des besoins de la personne ayant un TSA pour lui permettre de demeurer dans son milieu de vie le plus longtemps possible.
  4. Redéfinir la gamme de services résidentiels requis en fonction des besoins des personnes ayant un TSA de tout âge.

Dernière mise à jour : 01 février 2016, 09:50

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017