Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Réforme du réseau de la santé et des services sociaux - « Notre objectif est simple : réduire la bureaucratie pour réinvestir dans les services directs aux patients » - Philippe Couillard

Québec, le 29 septembre 2014

À la suite du projet de loi no 10 présenté jeudi dernier par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le député de Dubuc et adjoint parlementaire pour la région du Saguenay-Lac-St-Jean, Serge Simard, accueillent favorablement le projet de modernisation du réseau de la santé et des services sociaux, qu’ils jugent bénéfique pour la population de la région.

« Durant la dernière campagne électorale, j’ai répété à plusieurs reprises que l’objectif que nous poursuivons est de réduire la bureaucratie pour réinvestir dans les services directs aux patients. Le projet de loi ne prévoit pas la fermeture de points de services, mais une fusion administrative dans le but d’améliorer l’efficacité du réseau de la santé et des services sociaux. Dans notre région, cette transformation est déjà en cours depuis quelque temps et le projet de loi proposé permettrait de la compléter », a déclaré le premier ministre.

Rappelons que le projet de loi no 10 mènerait à la création d’un centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), issu notamment de l’abolition de l’agence de la santé et des services sociaux et de la fusion de tous les autres établissements de la région. Le CISSS assurerait la prestation des soins et services à la population du territoire, incluant le volet santé publique.

« Le nouveau CISSS viendrait simplifier l’accès aux soins et aux services pour les citoyens, qui pourraient continuer de bénéficier de services de proximité dans nos communautés. De plus, cette intégration permettrait une circulation beaucoup plus fluide de l’information clinique. Les patients n’auraient donc pas à répéter continuellement les mêmes renseignements à chaque intervenant rencontré. Et ce ne sont là que quelques-uns des bénéfices que retireraient les patients du Saguenay—Lac-St-Jean des changements proposés par les ministres Barrette et Charlebois », a ajouté le député de Dubuc, Serge Simard.

Retour à la liste des communiqués

 

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page