Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

La ministre Danielle McCann souligne la Journée mondiale contre le cancer

Québec, le 4 février 2019

À l’occasion de la tenue de la Journée mondiale contre le cancer, la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, tient à rappeler l’importance de poursuivre les efforts en cancérologie afin de sauver toujours davantage de vies, mais également d’assurer un meilleur soutien et une meilleure qualité de vie aux personnes touchées et leurs proches. Actuellement, près d’une personne sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie et il s’agit toujours de la première cause de mortalité au Québec. Heureusement, grâce aux avancées thérapeutiques, la survie après 5 ans dépasse maintenant 65 % pour les adultes et 85 % pour les enfants. Par contre, 60 % d’entre eux ont des séquelles de leur maladie ou des traitements reçus. Un des défis des prochaines années sera d’ailleurs de répondre aux besoins des personnes de plus en plus nombreuses qui vivent après le cancer.

Citation :

« Chaque jour, des milliers de Québécoises et de Québécois luttent avec courage et détermination contre cette maladie. J’ai une pensée spéciale pour eux aujourd’hui et je tiens à leur réitérer que le cancer est l’une de nos priorités et que nous poursuivrons les efforts pour améliorer les interventions en cancérologie et un jour vaincre cette maladie. Au cours de la prochaine année, un plan directeur et un plan d’action en cancérologie seront notamment élaborés et viendront guider nos interventions afin d’obtenir des résultats tangibles pour les personnes touchées par un cancer. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

En 2019, le Programme national de cancérologie (PNC) dévoilera un plan directeur et un plan d’action. Ces deux plans, qui constituent l’assise des interventions en cancérologie, seront élaborés en partenariat avec la population, des membres du réseau et des directions du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Soulignons que le PNC a pour mission d’orienter, de coordonner et d’évaluer l’action gouvernementale visant à diminuer le fardeau du cancer au Québec. Au MSSS, il agit comme pilier de l’expertise et leader des actions en cancérologie. Pour remplir son mandat, le PNC peut compter sur l’engagement de ses partenaires parmi les organismes communautaires et des établissements au sein du réseau de la santé et des services sociaux, et plus particulièrement sur celui des directions du MSSS.

Rappelons que la ministre McCann annonçait récemment la mise en place d’un nouveau programme pour la prévention et le traitement des séquelles buccodentaires chez les enfants à la suite d’un cancer. Elle a également annoncé que les enfants et les jeunes adultes atteints de leucémie aiguë lymphoblastique pourront bientôt se prévaloir d’une nouvelle thérapie par lymphocytes T porteurs de récepteurs antigéniques chimériques (CAR T-cell).

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page