Des cibles* ambitieuses pour soutenir la vision d’un Québec en santé

L'image présente un diagramme à barres illustrant les proportions déterminées pour chacune des cibles

  1. D’ici 2025, augmenter à 80 % la proportion d’enfants qui commencent leur scolarité sans présenter de facteur de vulnérabilité pour leur développement. En 2016, la proportion était à 74%.
  2. D’ici 2025, faire en sorte que 90 % des municipalités de 1000 habitants et plus adoptent des mesures afin d’aménager des communautés favorables à la sécurité et à la mobilité durable, aux saines habitudes de vie ainsi qu’à la qualité de vie de leurs résidents. En 2016, le pourcentage était de 75%.
  3. D’ici 2025, accroître l’offre de logements abordables, sociaux et communautaires de 49 %.
  4. D’ici 2025, faire passer à 10 % la proportion de fumeurs quotidiens et occasionnels. En 2016, la proportion était de 21%.
  5. D’ici 2025, atteindre un niveau élevé de bien-être émotionnel et psychosocial chez au moins 80 % de la population. En 2016, le pourcentage était de 74,4%.
  6. D’ici 2025, augmenter de 18 % le nombre d’aînés recevant des services de soutien à domicile.
  7. D’ici 2025, atteindre une consommation minimale de cinq fruits et légumes chaque jour, chez plus de la moitié de la population. En 2016, le pourcentage est de 46,3%.
  8. D’ici 2025, faire bondir de 20 % la proportion de jeunes âgés de 12 à 17 ans actifs durant leurs loisirs et déplacements. En 2016, la proportion était de 44%.
  9. D’ici 2025, réduire de 10 % l’écart de mortalité prématurée entre les personnes les plus défavorisées et les plus favorisées sur le plan socioéconomique. (La mortalité prématurée fait référence aux décès qui surviennent à un âge relativement jeune.)

* Les cibles ont été déterminées sur la base des données les plus récentes disponibles ainsi qu’en fonction des dernières tendances observées.

Retour à la page Politique gouvernementale de prévention en santé.