Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #30

Une analyse de la télésanté en Écosse

Résumé

Cette analyse, préparée pour le vérificateur général de l’Écosse, se concentre sur les mesures de télésanté du National Health Service (NHS) qui offre des soins aux patients. Elle détermine que, ciblée de façon appropriée, la télésanté peut aider les prestataires à fournir des services cliniques plus efficaces et efficients.

Contexte

Le recours à la technologie par le NHS peut améliorer la qualité, l’offre et l’efficacité des services de santé. La télésanté est l’offre de soins à distance aux patients, grâce à une gamme de technologies comme les téléphones portables, les services Internet, les télévisions numériques, la vidéoconférence et l’équipement d’autosurveillance. La télésanté apporte des bénéfices aux patients et au système de soins, comme réduire les déplacements des patients vers les cliniques externes, poser plus rapidement des diagnostics et éviter les demandes de consultation vers les hôpitaux pour les diagnostics et les traitements. Ainsi, le NHS est en mesure d’offrir des services cliniques de manière plus efficiente. Ce rapport inclut des études de cas qui donnent des exemples de bénéfices de ces offres de télésanté.

En 2006, le Scottish Executive a mis sur pied le Scottish Centre for Telehealth (SCT) pour aider les NHS à étendre la télésanté. En avril 2010, ce centre a été intégré au NHS 24, dispensateur national des services de télésanté en Écosse. Notons que l’Écosse est le seul pays d’Europe à avoir une organisation nationale dotée d’un objectif précis de télésanté ainsi qu’une stratégie nationale en ce domaine.

Analyse / résultats

Le NHS de l’Écosse fait face à une demande croissante de ses services, en raison du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques. Les NHS doivent considérer de nouveaux modèles de soins comme la télésanté pour améliorer la gestion de la demande courante et future. Quand elle est ciblée de manière appropriée, la télésanté peut aider les NHS à offrir plus efficacement une large gamme de services cliniques. Pour y arriver, les NHS doivent prendre en compte l’utilisation de la télésanté quand ils planifient leurs services cliniques.

Le Scottish Centre for Telehealth a été implanté en 2006 pour soutenir les NHS dans le développement de la télésanté. Le rôle et les objectifs de ce centre manquaient de clarté au cours des trois premières années. L’intégration de ce centre dans le NHS 24 et une nouvelle stratégie nationale « eHealth » ont permis de mieux cibler les objectifs de développement de la télésanté sur le plan national. Même si les NHS utilisent la télésanté, ils n’ont pas fait une priorité de son développement ni des investissements dans ce secteur.

L’expérience des patients et des employés des NHS qui participent aux mesures de télésanté est positive et les taux de satisfaction sont élevés. Cependant, le personnel n’a guère d’occasions d’acquérir de l’expérience et il aurait besoin de plus de formation.

Il faudrait procéder à de meilleures évaluations de la qualité pour prouver l’efficacité de la télésanté et démontrer sa valeur financière comparativement aux soins traditionnels. Des données probantes seront prochainement disponibles concernant trois projets de télésanté à grande échelle menés au Royaume-Uni. Une modélisation économique suggère que le recours à la télésanté pour le suivi des patients à domicile souffrant d’insuffisance respiratoire obstructive chronique peut permettre d’économiser annuellement environ 1 000 £ par patient.

Conclusions

En décembre 2009, le Scottish Parliament’s Health and Sport Committee a démontré l’importance du développement de la télésanté en Écosse. Un rapport subséquent a établi qu’il existe plusieurs exemples positifs de télésanté en Écosse et que cette formule peut jouer un rôle important dans l’offre de soins plus près du domicile des patients. Cependant, ce comité a souligné que les NHS tardent à développer ces projets et à les intégrer aux services courants.

Conséquences, recommandations

Le NHS 24/SCT devrait :

  • s’assurer que le cadre stratégique de 2012 comporte des objectifs précis et mesurables pour le développement de la télésanté et que ces derniers reposent sur un plan d’offre comprenant un échéancier d’implantation détaillé;
  • continuer de travailler avec le gouvernement de l’Écosse et les NHS pour déterminer de quelle manière l’implantation des programmes nationaux de télésanté sera financée;
  • promouvoir les bonnes pratiques dans les NHS en évaluant les mesures de télésanté, y compris les analyses coût-avantage et l’analyse en continu.

Les NHS devraient :

  • s’assurer que les initiatives de télésanté sont soutenues par des modèles d’affaires qui tiennent compte des bénéfices cliniques, économiques et organisationnels à long terme de la télésanté.

Source du document

A review of telehealth in Scotland Fichier PDF.