Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #42

Un guide pour les comparaisons internationales
dans le secteur de la santé

Résumé

Ce guide, publié par le gouvernement de l’Australie, met en évidence les questions à se poser avant de comparer les systèmes de santé de divers pays et lors de la présentation des données dans un contexte international.

Ce document vise à encourager les utilisateurs de données relatives à la santé internationale à prendre conscience de l’extrême complexité de toute comparaison entre les pays et à les aider à interpréter les résultats de ces comparaisons. Il présente des exemples pour mettre en lumière les types de questions à traiter pour utiliser les données de santé dans un contexte international.

Contexte

On compare souvent les pays afin d’obtenir une perspective plus large de la santé et des soins de santé. Ainsi, les chercheurs, les décideurs et le public sont à même de constater en quoi les expériences sont comparables à l’échelle internationale. Ces comparaisons attirent souvent l’attention des médias, en particulier si les pays sont classés en fonction de leur performance. Les systèmes de soins de santé à travers le monde sont diversifiés. Ils varient quant à leur financement, à leur offre de services et à la manière dont les données sont collectées et utilisées. L’évolution de ces divers systèmes est influencée par le contexte politique, culturel et historique de chacun de ces pays. En dépit de ces différences, plusieurs pays partagent les mêmes objectifs et font face à des défis similaires. De la sorte, les comparaisons internationales deviennent un outil important pour éclairer les priorités et les politiques de soins et pour surveiller les progrès vers l’atteinte des objectifs.

Les comparaisons internationales peuvent aussi mettre en lumière les expériences positives et les meilleures pratiques en fonction d’un enjeu de santé particulier ou d’un système de santé. L’utilisation des données des autres pays augmente la quantité d’information disponible pour évaluer les facteurs qui influencent les soins de santé.

Analyse / résultats

Aide-mémoire pour des comparaisons internationales en santé

  • Qualité des données
  • Choix des pays
  • Présentation et interprétation
  • Correspondance : les données sont-elles définies de manière similaire d’un pays à l’autre ?
  • Méthodologie : tous les pays utilisent-ils les mêmes méthodes de collecte des données ?
  • Couverture : les données concernent-elles des ensembles similaires de la population ?
  • Période temporelle : les données se rapportent-elles à la même période ?
  • Comparabilité : les pays sont-ils suffisamment similaires pour soutenir la comparaison ?
  • Présentation : les données sont-elles présentées de manière appropriée ?
  • Explication : les variations entre les pays sont-elles interprétées adéquatement ?
  • Différences : les différences entre les pays ont-elles été prises en compte ?
  • Contexte : les données peuvent-elles être utilisées en dehors des comparaisons internationales ?

Conclusions

La nature diversifiée de l’information sur la santé et les systèmes de soins ajoute un niveau de complexité dans les comparaisons internationales. Conséquemment, utiliser et interpréter de telles comparaisons exigent beaucoup d’attention pour minimiser l’interprétation erronée des résultats. L’objectif de ce guide est d’encourager les utilisateurs de données relatives à la santé internationale à tenir compte de la complexité liée aux comparaisons entre les pays et à les assister dans l’interprétation des résultats. En se basant sur de multiples exemples, en utilisant les données des pays de l’OCDE, ce guide met en lumière les types de questions à traiter concernant la qualité des données, la méthode de sélection des pays et les techniques de présentation des données.

Conséquences, recommandations

L’utilisation et l’interprétation des comparaisons internationales réclament une grande attention. Si les méthodes et les données sous-jacentes à ces comparaisons ne sont pas analysées, les résultats peuvent être mal interprétés. Certains éléments méthodologiques doivent être considérés pour évaluer la disponibilité et la qualité des données et choisir les pays à comparer. De plus, il faut documenter suffisamment les décisions concernant les données utilisées et les pays sélectionnés pour s’assurer que les limites sont claires et prises en considération. Ces choix peuvent influer sur les différences observées entre les pays et les conclusions tirées de ces analyses.

Source du document

A working guide to international comparisons of health Fichier PDF.