Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité

Actualités

Visite d’une délégation française sur le thème de l’autisme

Au cours de la semaine du 27 novembre 2017, deux déléguées françaises ont réalisé une mission d’étude sur l’autisme au Québec. En effet, Mme Stéphanie Talbot, cheffe de bureau « Insertion, citoyenneté et parcours de vie » au ministère des Solidarités et de la Santé, et Mme Claire Compagnon, inspectrice générale des affaires sociales en charge du bilan du 3e Plan autisme  et présidente de la concertation nationale pour le 4e Plan autisme, souhaitaient s'inspirer de l'expérience québécoise afin d'alimenter les travaux d'élaboration du 4e plan, dont la publication est prévue en février ou mars 2018.

Lire le mot complet

L’INSPQ se dote d’une nouvelle programmation scientifique

En juin 2017, l’Institut national de santé publique (INSPQ) a lancé sa programmation scientifique  2017-2020. La structure de cette nouvelle programmation s’appuie largement sur les axes du Programme national de santé publique du Québec, sans toutefois s’y limiter, car elle prend également en considération l’ensemble des responsabilités découlant de la mission de l’INSPQ.

Lire le mot complet

Visite d’une délégation française concernant le dossier du médicament

Deux représentants du ministère des Affaires sociales et de la Santé (MASS) ont réalisé une mission au Québec du 19 au 21 décembre 2016. Cette mission  s’inscrivait en cohérence avec les objectifs poursuivis par la Déclaration d’intention conjointe portant sur les médicaments et les services pharmaceutiques, laquelle a été signée le 13 décembre dernier par les ministres de la Santé de la France et du Québec.

Lire le mot complet

Mission en France du ministre Gaétan Barrette

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Dr Gaétan Barrette, a réalisé une mission en France du 10 au 15 décembre 2016. Trois thématiques particulières étaient ciblées, soit le financement axé sur le patient, les systèmes d’information et les médicaments. Le programme de mission incluait des rencontres politiques et stratégiques ainsi que des visites de terrain.

Lire le mot complet

Visite au Québec d’une délégation de la Fédération hospitalière de France

Du 27 au 30 novembre 2016, une importante délégation de la Fédération hospitalière de France était en visite au Québec. Cette délégation souhaitait notamment partager l’expérience française liée à l’implantation de la tarification à l’activité (T2A) (l'équivalent du financement axé sur le patient). Les membres de cette délégation ont également rencontré des représentants du CHU de Québec et du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale Nationale.

Lire le mot complet

Lancement de la « Politique gouvernementale de prévention en santé – Un projet d’envergure pour améliorer la santé et la qualité de vie de la population »

Le 23 octobre 2016, avec le lancement de la « Politique gouvernementale de prévention en santé – Un projet d’envergure pour améliorer la santé et la qualité de vie de la population », le gouvernement du Québec s’est doté d’un cadre intersectoriel structurant pour agir sur les facteurs qui ont un impact déterminant sur la santé. Cette politique vise l’ensemble des Québécoises et des Québécois et, lorsque nécessaire, cible avec plus d’intensité les populations vulnérables dans le but de réduire les inégalités sociales de santé.

Lire le mot complet

Un partenariat pour la promotion de la littérature grise en santé publique

Les publications des institutions et organismes publics font partie de ce qui est communément appelé la « littérature grise ». Souvent d’une grande valeur scientifique et disponibles gratuitement, ces publications ne sont toutefois pas souvent utilisées à leur plein potentiel étant donné qu’elles demeurent difficiles à repérer. Heureusement, des initiatives comme le réseau BDSP en France et le Réseau Santécom au Québec ont pour objectif de pallier à cette difficulté (depuis plus de 25 ans dans les deux cas!).

Lire le mot complet

« Système de santé et de services sociaux en bref » : 
nouvelle édition maintenant disponible !

La nouvelle édition du « Système de santé et de services sociaux en bref » est maintenant disponible sur le site Internet du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Cette section du site Internet du MSSS a pour objectif de présenter de façon synthétique le système de santé et de services sociaux québécois.

Lire le mot complet

Manchettes

Québec - Coopération Québec-Cuba - Lancement de l’appel à projets 

Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, en collaboration avec le ministère du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger de Cuba, annonce le lancement de l’appel à projets de coopération Québec Cuba. La date limite pour le dépôt des projets est le 22 décembre 2017. Cet appel à projets s’adresse aux organismes sans but lucratif, aux organismes à but lucratif, aux institutions publiques (incluant les établissements hospitaliers et d’enseignement), aux centres de recherche, ainsi qu’aux associations, fédérations, coopératives et autres regroupements œuvrant dans un ou plusieurs des secteurs ciblés.

France - Lancement de la consultation publique sur la stratégie nationale de santé 

La ministre des Solidarités et de la Santé lance officiellement la consultation publique en ligne sur la stratégie nationale de santé. Cette stratégie constituera le cadre de la politique menée par le Gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années. Jusqu’au 25 novembre, les Français pourront s’exprimer sur le projet de stratégie nationale de santé sur un espace dédié hébergé sur le site du ministère : http://strategie.sante.gouv.fr

Québec - Appel à projets Québec-Haïti 

Le gouvernement du Québec annonce le lancement d’un nouvel appel à projets de coopération Québec Haïti. Les secteurs ciblés sont : la culture; la santé et les services sociaux; l’éducation et la formation professionnelle; et l’agriculture et la sécurité alimentaire. Les établissements et les organisations qui souhaitent soumettre un projet de coopération sont invités à le faire avant le 19 janvier 2018.

France - Lancement de la concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes 

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé a présenté au début décembre les principaux chantiers ainsi que l’organisation de la concertation qui aboutira à la remise officielle de la stratégie au Président de la République en avril 2018. Cette stratégie devra répondre à l’exigence du Président de la République de rompre le déterminisme de la pauvreté dans une logique de prévention et d’investissement social. Elle concernera en priorité les enfants et les jeunes, mais elle s’inscrira dans une approche plus globale, visant à prévenir les fragilités susceptibles de toucher toutes les personnes et à poursuivre les mesures de réduction de la pauvreté et de renforcement de l’inclusion sociale.

Québec - Le Gouvernement du Québec annonce la création d’un programme public de psychothérapie 

Le 3 décembre 2017, le ministre de la Santé et des Services sociaux a annoncé une amélioration de l’accès à la psychothérapie dans le système public de santé. Le programme, inspiré par de récents succès en Grande-Bretagne, rendra possibles 600 000 rendez-vous par année. Un investissement de 35 millions $ est assuré pour le démarrage du programme.

France - Analyse des déterminants territoriaux du recours aux urgences non suivi d’une hospitalisation 

Dans ce document de travail de l’IRDES, les auteurs tentent d’établir le rôle de la configuration des soins primaires au niveau d’un territoire sur les passages aux urgences non suivis d’une hospitalisation. L’étude s’inscrit dans le cadre des travaux menés par l’IRDES sur l’évaluation des expérimentations Paerpa (Parcours santé des aînés), qui visent à améliorer le parcours de soins des personnes âgées en favorisant la coordination entre les différents acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux.

Québec - Une reconnaissance plus grande des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) 

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ) ont annoncé, le 20 novembre 2017, que les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) en première ligne pourront amorcer un traitement pour six problèmes de santé chronique, soit le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l’asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’hypothyroïdie. Les changements entreront en vigueur le 1er février 2018.

Plus de manchettes

Publications d'intérêt

France - La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins 

La médiation en santé désigne la fonction d’interface assurée entre les personnes vulnérables éloignées du système de santé et les professionnels intervenant dans leur parcours de santé. Ce référentiel précise les compétences requises et le socle minimal de formation pour l’exercice de la médiation en santé, ainsi que les bonnes pratiques à respecter. Il permettra à la Haute autorité de santé (HAS) d’homogénéiser des pratiques disparates.

Québec - Mesure de l’expérience patient par enquête : des concepts aux bonnes pratiques 

Cette publication de l’Institut de la statistique du Québec vise à rendre compte de divers travaux consacrés à la mesure de l’expérience patient par enquête. Parmi les différents points abordés, on présente notamment les principaux concepts sous-jacents utilisés pour mesurer l’expérience patient de même que les différentes initiatives québécoises, canadiennes et internationales qui ont tenté de le faire.

France - Suivi des patients atteints de cancer : les généralistes favorables à des échanges renforcés avec l’hôpital 

Les médecins généralistes (MG) sont mal équipés pour prendre en charge les patients vivant avec un cancer, selon ce rapport du ministère des Solidarités et de la Santé de France. Un tiers d’entre eux n’ont suivi aucune formation en cancérologie; il y a un manque de transmission d’information provenant des hôpitaux et des spécialistes, et les MG ont des difficultés à rejoindre les spécialistes les fins de semaine.

France - La formation aux professions de la santé en 2015 (hors professions médicales et pharmaceutiques) 

Ce document de travail publié par le ministère des Solidarités et de la Santé présente dans sa première partie les résultats de l’enquête auprès des établissements de formation aux professions de santé en 2015 qui relèvent du Ministère chargé de la santé. Seize formations ont été enquêtées. Dans sa seconde partie, il détaille les statistiques sur les formations aux professions de santé relevant du Ministère chargé de l’enseignement supérieur.

France - Polymédication et pathologies chroniques multiples : opinions et pratiques des médecins généralistes 

Cette note d’information publiée par le ministère des Solidarités et de la Santé en France offre un portrait de la prise en charge des patients qui reçoivent plusieurs médicaments pour traiter leurs maladies chroniques. Les médecins généralistes s’estiment bien informés des risques associés à la polymédication, trouvent que les guides de bonnes pratiques disponibles pour chaque pathologie chronique apportent une aide concrète, mais qu’ils sont difficiles à appliquer chez les patients souffrant de plusieurs maladies chroniques. Plus de la moitié des médecins estiment insuffisante la collaboration entre médecins traitants et pharmaciens en matière de polymédication.

France - Le « modèle économique » des instituts hospitalo-universitaires (IHU) 

Publiée par l’Inspection générale des Affaires sociales en France, cette étude souligne la diversité des six IHU selon leurs perspectives financières, les partenariats mis en place et les relations administratives, financières et médico-économiques. Les auteurs formulent quelques recommandations visant à améliorer la situation économique et la gouvernance des IHU.

Québec - 15 solutions pour améliorer le système de santé et de services sociaux 

Quatre organismes représentant les patients, les médecins, les travailleurs et les gestionnaires unissent leurs voix pour demander des changements dans le système de santé et de services sociaux. Les solutions proposées concernent plus particulièrement la 1re ligne de soins et de services, la prévention, le financement et la rémunération, la gouvernance et la relève.