Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité

Actualités

Coopération Québec-France pour contrer la dépression

Cette coopération s’inscrit dans les orientations et priorités ministérielles au Québec et en France en matière de prévention du suicide. Il s’agit d’un projet novateur qui est soutenu par la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) dans le cadre de l’appel à projet 2015-2017. 

Lire le mot complet

« Système de santé et de services sociaux en bref » : 
nouvelle édition maintenant disponible !

La nouvelle édition du « Système de santé et de services sociaux en bref » est maintenant disponible sur le site Internet du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Cette section du site Internet du MSSS a pour objectif de présenter de façon synthétique le système de santé et de services sociaux québécois.

Lire le mot complet

Adoption de la Loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Le 2 février 2016, le Président de la République française a promulgué la Loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Cette loi s’inscrit en cohérence avec les principes énoncés par la Loi Léonetti de 2005.

Lire le mot complet

Promulgation de la Loi sur la modernisation du système de santé français

La « Loi sur la modernisation du système de santé »  français (ci-après la « loi de santé ») a été promulguée par le Président de la République française le 26 janvier 2016. Cette loi vise notamment à répondre à trois principaux défis auquel fait face le système de santé français

Lire le mot complet

Adoption de la Loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement

La « Loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement » a été définitivement adoptée par le Parlement français le 14 décembre 2015 et sera promulguée avant la fin de l’année pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2016.

Lire le mot complet

Lancement du Programme national de santé publique 2015-2025

Le 9 décembre 2015, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) lançait le Programme national de santé publique 2015-2025 (PNSP).

Lire le mot complet

Manchettes

Plus de manchettes

Publications d'intérêt

France - Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France 

France Stratégie présente ce document de travail afin d’examiner des modèles de projection des dépenses de santé en France d’ici 2060, trouvant que les résultats des projections sont très sensibles aux hypothèses retenues en termes d’élasticité-revenu des dépenses. Dans les scénarios centraux, les dépenses de santé de la France enregistrent une progression comprise entre 0,9 et 2,2 points de PIB d’ici 2060.

France - Évaluation qualitative PAERPA. Rapport final 

Le champ d’action de l’expérimentation Paerpa (Personnes Âgées en Risque de Perte d’Autonomie) couvre l’ensemble des acteurs impliqués dans le parcours des personnes âgées fragiles ou en perte d’autonomie de plus de 75 ans. Expérimenter Paerpa constitue d’abord un défi de pilotage de projet, mais aussi de gouvernance locale. Il s’agit ensuite de construire et de mettre en place des dispositifs – innovations organisationnelles, leviers de mobilisation, outils de gestion et informatiques – qui font système. La présente recherche trouve que dans l’ensemble, un mouvement positif est engagé, que les efforts engagés par les ARS permettent de faire levier sur des décloisonnements internes et de nouvelles relations avec les professionnels et institutions.

Québec - La mise en place et le maintien de pratiques axées sur le rétablissement - Guide d’accompagnement 

Ce guide publié par le MSSS vise à accompagner les établissements dans leur poursuite de l’approche axée sur le rétablissement exigée par le Plan d’action en santé mentale 2015-2020. Le guide présente un bref historique de l’approche et une démarche en quatre étapes pour mettre en œuvre des pratiques axées sur le rétablissement.

France - Cartographie des pathologies et des dépenses 

Cette analyse médicalisée des patients et des dépenses permet de répondre à des questions telles que : combien de personnes sont prises en charge pour cancers, maladies cardiovasculaires graves, maladies neurodégénératives, etc., et quels sont les coûts correspondants? Quels sont les problèmes de santé dont les enjeux sont les plus importants en termes de nombre de personnes concernées et de coût?

Québec - La santé mentale des jeunes : certains consultent, d’autres pas. Qui sont-ils? 

Cette étude publiée par l’Institut de la statistique du Québec se penche sur l’importance des troubles de santé mentale chez les jeunes, et les ressources professionnelles et informelles consultées par ces jeunes. Elle s’intéresse également aux caractéristiques des jeunes Québécois qui n’ont pas consulté de ressources professionnelles pour leurs problèmes. On trouve que les jeunes hommes ont une propension plus élevée à ne pas consulter des professionnels ni des ressources informelles.

Québec - La détresse psychologique chez les travailleurs sociaux du réseau de la santé et des services sociaux. Rapport sur la situation actuelle des travailleurs sociaux du réseau 

L’adoption du projet de loi 10 au Québec a mené à des changements importants dans le travail des travailleurs sociaux œuvrant dans les établissements publics. Ce document examine les facteurs de risque psychosociaux, les changements organisationnels provoqués par la loi 10 et les risques associés à la gestion du changement. Il offre aussi des recommandations pour améliorer la situation.

Québec - La pratique régulière de l’activité physique chez les 15 à 29 ans au Québec 

Le numéro de juin de Zoom santé, publication de l’Institut de la statistique du Québec, présente les résultats de l’Enquête québécoise sur la santé de la population 2014-15 pour les adolescents et jeunes adultes. Globalement, 63 % des Québécois de 15 à 29 ans font de l’activité physique de loisir et de transport sur une base régulière. Pour plus de la moitié d’entre eux (54 %), cela concerne l’activité physique de loisir, tandis que pour près du quart (23 %), c’est l’activité physique de transport.