Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité

Mission en France du ministre Gaétan Barrette

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Dr Gaétan Barrette, a réalisé une mission en France du 10 au 15 décembre 2016. Trois thématiques particulières étaient ciblées, soit le financement axé sur le patient, les systèmes d’information et les médicaments.

La mission poursuivait les objectifs suivants :

  • signer une déclaration d’intention portant sur les médicaments et les activités pharmaceutiques;
  • échanger avec les dirigeants des Hospices civils de Lyon (HCL) en vue de la signature d’une entente de collaboration entre les HCL et le Centre hospitalier universitaire de Québec dans le domaine des systèmes d’information;
  • poursuivre les échanges entamés en mars 2016 par le sous-ministre adjoint à la planification, l’évaluation et la qualité du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), M. Luc Castonguay, avec des experts et acteurs de haut niveau français en lien avec des priorités ministérielles;
  • alimenter certains travaux en cours au Québec (ex. : financement axé sur le patient, systèmes d’information);
  • consolider les liens de collaboration entre le Québec et la France dans les domaines de la santé et des services sociaux.

Le programme de mission incluait des rencontres politiques et stratégiques ainsi que des visites de terrain, dont :

  • un entretien avec la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Mme Marisol Touraine (voir le communiqué de presse);
  • des entretiens avec des députés et des sénateurs membres de la Commission des affaires sociales;
  • des démonstrations de logiciels et d’applications développés par les HCL;
  • des tables rondes sur la tarification à l’activité (T2A) et les médicaments.

Cette mission ministérielle a notamment permis la signature, par les deux ministres de la Santé, d’une déclaration d’intention portant sur les médicaments et les activités pharmaceutiques et donné l’opportunité au ministre et aux membres de sa délégation d’assister à des démonstrations de logiciels et d’applications développés par les HCL pour les établissements de santé. Lors de leur entretien, les ministres ont également confirmé la création d’un groupe de travail franco québécois ayant pour mission de répondre aux défis d’application de l’Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles des médecins .

Soulignons que le contexte actuel est particulièrement propice au partage d’informations et de bonnes pratiques entre le Québec et la France. Tout comme le système de santé et de services sociaux québécois, le système de santé français vit présentement d’importantes transformations. Adoptée par l’Assemblée nationale de France en décembre dernier, la Loi de modernisation de notre système de santé place, entre autres, la prévention au cœur du système de santé français, engage le virage ambulatoire, prévoit la généralisation du tiers payant, met en place des équipes de soins primaires, relance le dossier médical partagé et renforce la démocratie sanitaire.