Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #54

Évolution du rôle des gestionnaires de soins de santé :
une comparaison France–Royaume-Uni

Résumé

Évolution du rôle des gestiCette étude compare le rôle des gestionnaires de soins de santé en France et au Royaume-Uni. Elle conclut que l’évolution de cette fonction comporte des effets négatifs sur les relations de travail et la rétention du personnel dans les deux pays, et recommande d’effectuer des recherches sur de nouveaux modes de gestiononnaires de soins de santé : une comparaison France–Royaume-Uni.

Contexte

La pénurie d’infirmières est un problème qui touche tous les pays (Hayes et al., 2010; Lu et al., 2005.). Au Royaume-Uni, plus de 70 % des dépenses du National Health System s’appliquent aux ressources humaines. Par conséquent, l’utilisation optimale de la main-d’oeuvre constitue un enjeu de première importance. Il est connu que la satisfaction au travail est liée au chiffre d’affaires et à la rétention du personnel, selon la littérature scientifique en sciences infirmières (Hayes et al., 2010; Lu et al., 2005; Caers et al., 2008; Van Saane, 2003; Irvine et Evans, 1995; Blegen, 1993; Coomber et Barriball, 2007).

L’un des aspects importants de la gestion des ressources humaines est la satisfaction au travail des infirmières. Certains auteurs constatent l’importance du rôle des infirmières gestionnaires de soins de santé dans l’amélioration de la satisfaction au travail (Hayes et al., 2010; Adams et Bond, 2000). Le but de cette étude est d’explorer les conséquences de l’évolution du rôle des infirmières gestionnaires. Voilà pourquoi cette étude se concentre sur le rôle des gestionnaires de soins de santé au Royaume-Uni et le compare avec l’évolution du rôle des cadres de santé en France, afin de mettre en évidence les risques et les éléments favorables de cette évolution, en particulier sur la satisfaction au travail des infirmières.

Analyse / résultats

L’importance de la qualité

En France et au Royaume-Uni, la qualité est de plus en plus importante dans les missions des gestionnaires des soins de santé, ce qui a des conséquences sur le travail des infirmières, en particulier à cause de l’augmentation des tâches administratives. L’analyse des entretiens réalisés au Royaume-Uni démontre l’importance de la qualité dans les missions des gestionnaires de soins de santé.

L’influence de la formation préalable des gestionnaires

Le préalable des gestionnaires en France est une formation en soins infirmiers, contrairement au Royaume-Uni où existent aussi des cadres de santé ayant des connaissances non cliniques. Ces deux types de formation sont remis en question. En France, la préparation à la gestion est jugée inappropriée pour se révéler bon gestionnaire et, au Royaume-Uni, la part trop importante de la gestion dans le profil du gestionnaire est source de l’insatisfaction des infirmières.

Les gestionnaires moins présents physiquement dans les salles de soins

En France et au Royaume-Uni, les gestionnaires de soins de santé sont de moins en moins présents dans les salles de soins, soit parce que leurs bureaux sont déplacés dans les départements de direction, soit parce qu’ils sont toujours en réunion.

Le style de direction

Les différences dans le style de direction entre les deux pays peuvent s’expliquer par la dissemblance de formation des gestionnaires de la santé.

La satisfaction au travail des infirmières

Contrairement au Royaume-Uni qui mène une enquête annuelle sur le personnel du NHS, il n’existe pas en France de sondage auprès des infirmières quant à leur satisfaction au travail. Cependant, les gestionnaires de la santé prennent des mesures pour améliorer la satisfaction au travail de leur personnel et ils s’efforcent de réduire le roulement et l’absentéisme même sans objectif officiel, contrairement au Royaume-Uni.

Les préoccupations budgétaires

Bien que les contraintes budgétaires soient de plus en plus présentes en France, les infirmières ne sentent pas la gestion du budget comme une contrainte dans leur travail, contrairement au Royaume-Uni où de nombreuses infirmières s’en plaignent.

Conclusions

La petite taille des échantillons (au Royaume-Uni, n = 8 et en France, n = 8) ne permet pas de généraliser les résultats. Pourtant, cette étude permet une meilleure compréhension de l’évolution du rôle de gestionnaires de la santé en France et permet la comparaison entre les gestionnaires de deux pays qui ont des points communs, mais aussi beaucoup de différences. Cette étude met en évidence les dangers de l’évolution du rôle d’infirmière vers celui de gestionnaire de la santé, à partir d’une comparaison entre les deux pays.

Conséquences, recommandations

Cette étude démontre que l’évolution du rôle de gestionnaires de la santé comporte des risques pour les relations avec le personnel. Au Royaume-Uni, bien que la dernière enquête auprès du personnel du NHS indique que plus de la moitié du personnel est satisfait du soutien reçu du supérieur immédiat, l’analyse des entretiens laisse voir quelques réserves. En effet, dans les entrevues, la plupart des infirmières se plaignent du manque de soutien de leurs dirigeants. L’évolution du rôle de gestionnaire de la santé les éloigne de leurs équipes.

Cette observation est valable au Royaume-Uni mais aussi en France, même si la situation n’est pas aussi grave dans ce dernier pays. En effet, dans cette étude, les infirmières françaises ne se plaignent pas beaucoup du manque de soutien de leur directeur et n’ont pas le sentiment qu’il travaille loin des équipes. Pourtant, certaines infirmières françaises et certains directeurs de santé français mentionnent que les gestionnaires de soins de santé sont trop souvent absents de la salle de soins ou en réunion. L’accent mis sur le budget est un vrai problème pour les infirmières au Royaume-Uni et, en particulier, quant à leur satisfaction au travail. De plus, les cadres de santé tiennent plusieurs rôles, ce qui entraîne des conséquences sur leur style de direction et sur la satisfaction des infirmières. L’une des conclusions de cette étude est que la formation du gestionnaire des soins de santé est importante pour les infirmières et pour les relations entre les gestionnaires et leurs équipes. 

Source du document

The evolution of healthcare managers’ role : a comparison France/United Kingdom Fichier PDF.