Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Bulletin

Le Bulletin électronique de veille de l’Observatoire international de la santé et des services sociaux (OISSS) du Québec est diffusé gratuitement toutes les deux semaines en français ou en anglais aux personnes qui y sont abonnées. Ce bulletin suit l'actualité, les activités ainsi que les publications liées aux réformes, aux modes d'organisation et à la performance des systèmes de santé dans le monde, particulièrement dans les pays de l'OCDE et les Amériques.

Par ailleurs, depuis novembre 2013, une section est dédiée aux actualités franco-québécoises, une initiative de l'Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité. Créé en 2001, cet observatoire a pour mission de valoriser et diffuser les éléments les plus représentatifs de la réflexion française et québécoise menée sur des thèmes d'intérêt partageable dans les domaines de la santé et de la solidarité.

Abonnez-vous Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. au bulletin de l'OISSS dès maintenant!



Manchettes

Canada - Plus d’un million d’examens et de traitements médicaux potentiellement non nécessaires sont effectués tous les ans au Canada

Un nouveau rapport, publié par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), révèle que jusqu’à 30 % de certains examens, certains traitements et certaines interventions effectués au Canada pourraient ne pas être nécessaires. Les examens et les traitements superflus épuisent les ressources du système de santé, allongent les temps d’attente pour ceux qui ont besoin de soins et entraînent des risques de préjudice. Le rapport Les soins non nécessaires au Canada mesure la portée des soins non nécessaires associés à huit examens et interventions pratiqués à l’échelle du système de santé.

Canada - Des soins offerts par les pharmaciens aux patients atteints d’hypertension feraient économiser plus de 15,7 milliards de dollars au système de santé canadien

Une étude, publiée dans le numéro de mai/juin de la Revue des pharmaciens du Canada, montre que la prestation à long terme de soins pharmaceutiques complets en matière d’hypertension, comprenant l’éducation des patients et la prescription, améliorerait les résultats pour la santé et réduirait les coûts pour un système de santé en manque d’argent au Canada. Les économies de coûts prévues dépasseraient les 15,7 milliards de dollars si l’intervention de pleine portée par les pharmaciens était administrée à l’ensemble de la population admissible au Canada.

Canada – Soutien aux soins de santé primaires en équipe en Colombie-Britannique

Le gouvernement de la Colombie-Britannique annonce un nouveau financement de 90 millions $ sur 3 ans pour intégrer les soins de première ligne dans un plus grand nombre de communautés. Au sein des cabinets de médecins, de nouveaux postes pour les infirmières et les infirmières praticiennes permettront aux médecins de s’occuper de plus de patients, ainsi que de fournir de meilleurs soins. D’autres professionnels de la santé pratiquant dans la communauté seront également mieux connectés aux bureaux des médecins.

Royaume-Uni - Le gouvernement écossais lance la Stratégie 2017-2027 en matière de santé mentale

L’Écosse dévoile une stratégie sur 10 ans conçue autour de 40 actions qui visent à améliorer et recentrer la prestation de services en santé mentale. La stratégie prévoit une augmentation substantielle de la main-d’œuvre en santé mentale et l’amélioration du soutien aux services de prévention et de conseil.

International - L’OMS inaugure une initiative mondiale pour réduire de moitié les erreurs médicamenteuses en 5 ans

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé le 29 mars dernier une initiative mondiale pour réduire de 50 % les effets graves évitables des erreurs de médication dans tous les pays au cours de 5 prochaines années. Le Défi mondial pour la sécurité des patients consacré à la sécurité des médicaments vise à remédier aux faiblesses des systèmes de santé qui sont à l’origine des erreurs médicamenteuses et des graves conséquences qu’elles entraînent. Il définit des moyens d’améliorer la façon dont les médicaments sont prescrits, distribués et consommés et sensibilise les patients aux risques que présente le mauvais usage des médicaments.

Activités à venir

Canada - Gestion du risque d’entreprise dans le secteur de la santé

Cette activité aura lieu à Toronto, les 14 et 15 septembre 2017. Elle s’adresse aux professionnels de la santé qui pratiquent en milieu hospitalier, en milieu communautaire ou en contexte de soins de longue durée, ainsi qu’aux gouvernements et autres parties prenantes. Les intervenants seront des spécialistes de la gestion de risque issus des milieux de la santé et des affaires.

Italie - Première école d’été de l’OMS sur la santé des réfugiés et des personnes migrantes

Le Centre européen de connaissances sur la santé et les migrations offre ce cours intensif du 10 au 14 juillet 2017, à Syracuse, en Italie. Le cours veut permettre aux participants d’approfondir leurs connaissances au sujet des principaux besoins de santé des réfugiés et des migrants. Des experts internationaux offriront des modules sur la démographie et les facteurs de risque, les interventions, l’économie et les politiques de santé publique. L’inscription débute le 1er mai.

Publications récentes

États-Unis – Capacité politique et leadership des États dans la réforme du secteur de la santé

State Policy Capacity and Leadership for Health Reform L’objectif de cette étude était de mieux comprendre comment la capacité politique a été définie et gérée par les leaders des États américains dans différents environnements politiques lors de l’implantation de la Loi sur les soins abordables aux États-Unis. Les auteurs ont conçu une liste de contrôle en matière de capacité qui peut être utilisée par les décideurs lorsqu’ils entreprennent de nouvelles réformes dans le secteur de la santé.

États-Unis - L’expérience américaine des Accountable Care Organizations : des enseignements pour la France?

US experience with Accountable Care Organizations: lessons for France? Cet article, paru dans le numéro d’avril de Questions d’économie de la Santé, examine l’adoption rapide des Accountable Care Organizations (ACO) aux États-Unis suivant l’adoption de la Loi sur les soins abordables de 2010. Les ACO renforcent les soins primaires et favorisent la coordination entre les soins de santé primaires et l’hôpital. Plus de 800 ACO sont aujourd’hui recensées et couvrent 15 % des assurés américains. L’article présente les caractéristiques des ACO et discute de leur performance ainsi que des outils et approches utilisés.

Europe - Comment la collaboration transfrontalière en matière d’approvisionnement public améliore-t-elle l’accès aux technologies de la santé en Europe?

How can voluntary cross-border collaboration in public procurement improve access to health technologies in Europe? Cette note, publiée par l’Organisation mondiale de la Santé, examine le cadre juridique mis en place par l’Union européenne pour favoriser la collaboration transfrontalière dans le domaine de l’approvisionnement public en technologies de la santé. Elle se penche aussi sur les expériences et les développements récents dans les collaborations transfrontalières et explore les défis et les opportunités qu’elles présentent.

Europe - Comment la coopération structurée entre pays répond-elle aux défis en matière de main-d’œuvre hautement spécialisée dans le secteur de la santé?

How can structured cooperation between countries address health workforce challenges related to highly specialized health care? Ce document d’orientation, publié par l’Organisation mondiale de la Santé, s’appuie sur l’expérience de différentes collaborations transfrontalières en matière de soins de santé spécialisés pour traiter des défis en matière de main-d’œuvre. Il identifie les facteurs qui facilitent ou freinent la coopération, décrit le cadre institutionnel en place et examine les implications politiques pour l’Union européenne.

Royaume-Uni – Le modèle des maisons de soins de santé primaires fait-il une différence? Comprendre son impact

Does The Primary Care Home Make A Difference? Understanding its impact Le modèle des maisons de soins de santé primaires a été développé par la National Association of Primary Care (NAPC) britannique pour renforcer les soins de santé primaires au sein du National Health Service (NHS). Ce rapport résume les progrès réalisés dans 3 des 15 sites d’expérimentation du modèle et constate qu’il pourrait soutenir la prestation des STP (Sustainability and Transformation Plans) au Royaume-Uni. Le rapport souligne des améliorations en matière de rétention du personnel, de productivité et de satisfaction.

Royaume-Uni - Gestion de la santé à distance : réduire le blocage de lits au sein du NHS

Remote health management: reducing bed blocking in the NHS Les patients âgés trop fragiles pour sortir de l’hôpital occupent des lits d’hôpitaux qui pourraient servir à d’autres patients. Ces transferts retardés, ou « blocages de lits », ont couté 820 millions £ au NHS en 2015. Cet article décrit comment les systèmes de gestion à distance, tels que la télésanté, peuvent atténuer les pressions exercées sur les hôpitaux et soutenir les soins aux patients dans d’autres milieux de soins.

Royaume-Uni - Intégration 2020 : étude de portée

Cette étude, publiée par le Social Care Institute for Excellence (SCIE), examine la récente décision du gouvernement britannique d’intégrer les services sociaux et les services de santé. Elle présente les résultats d’un programme de recherche qui a été mis sur pied pour mieux comprendre ce à quoi devrait ressembler cette intégration en 2020. Elle présente aussi des idées en vue du développement de normes nationales en matière d’intégration. 

International - Comprendre la portée et la nature des variations du rapport durée de séjour/coût dans les hôpitaux des pays de l’OCDE

Understanding Variations in Hospital Length of Stay and Cost: Results of a Pilot Project Ce rapport de l’OCDE cherche à explorer des pistes pour fournir aux décideurs une compréhension accrue de la portée et de la nature des variations du rapport durée de séjour/coût dans les hôpitaux des pays de l’OCDE. Les résultats mettent en lumière l’importance du système de paiement des hôpitaux pour favoriser l’efficacité de la prestation des soins pour les traitements standards à haut volume tels que l’accouchement normal, alors que la gestion et l’organisation des hôpitaux semblent générer de l’efficacité pour des traitements plus complexes ou axés sur la technologie, comme la chirurgie de pontage.

Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité

Québec - Le gouvernement du Québec annonce la mise sur pied du projet-pilote Archimède

Le projet Archimède, initié par le GMF de la Clinique médicale Saint-Vallier, vise à augmenter la capacité de prise en charge de patients par des GMF par une collaboration accrue des infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne, des infirmières et d’autres professionnels de la santé. Ce projet-pilote sur 5 années nécessitera un investissement de 3,5 millions et une réorganisation progressive des ressources pour accroitre le nombre de professionnels infirmiers et complémentaires.

Québec - La couverture publique des services de santé au Québec : des fondements à revoir?

Ce colloque, présenté par la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, aura lieu les 4 et 5 mai 2017, à Québec. Les conférenciers examineront les fondements du système de santé et de services sociaux québécois et son évolution au fil des ans déterminés par la loi canadienne sur la santé, mais aussi par le pouvoir historique de la profession médicale.

Québec - Rémunération médicale et gouvernance clinique performante : une analyse comparative

Ce rapport de recherche produit par le professeur Jean-Louis Denis propose une analyse de l’évolution des modèles de rémunération médicale, de leurs impacts sur les comportements des médecins et les composantes du système de santé et de l’influence des facteurs contextuels sur ces modèles. L’étude révèle que les pouvoirs publics ont à développer des compétences et des « capacités de faire » différentes sur le plan de la régulation. Une connaissance et une compréhension plus fines des modèles de rémunération médicale et l’importance d’étendre la surface de dialogue entre le gouvernement et les fédérations de médecins au-delà de la rémunération commandent un rôle plus actif, créatif et rigoureux de ces deux parties prenantes.

France - Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 milliards d’euros de 2005 à 2014

Ce rapport du gouvernement français discute des retombées de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Des investissements grandissants au cours de la décennie ont permis une montée en charge de la prestation de compensation du handicap, la réforme des prestations en faveur des enfants handicapés et la revalorisation de l’allocation adulte handicapé. La France dépensa en 2014, 2,2 % de son PIB sur l’effort social en faveur des personnes handicapées.

France - Groupements hospitaliers de territoire et santé publique. Saisir la chance pour passer du parcours de soins au parcours de santé

Le Haut conseil de la Santé publique propose, dans ce rapport, 13 recommandations opérationnelles pour développer l’approche de santé publique sur un territoire. Il considère que les établissements publics regroupés en groupements hospitaliers de territoire (GHT) devraient piloter un diagnostic territorial de santé avec un tableau de bord d’indicateurs, une offre de formation en santé publique, et le développement de prises en charge pluriprofessionnelles avec les acteurs du territoire.

France - L’évolution des modes de financement des établissements de santé. Une nouvelle échelle de valeur

Ce rapport, préparé à la demande du ministère des Affaires sociales et de la Santé, propose une évolution des modalités de financement des établissements de santé afin de répondre aux critiques de la tarification à l’activité (T2A) trouvant qu’elle privilégie indûment la dimension financière par rapport à la mission première des établissements de santé : délivrer des soins de qualité. La refonte de la T2A viserait à rendre ce financement plus proche des activités des professionnels de santé, plus adapté aux prises en charge des patients à l’heure des maladies chroniques, et moins centré sur les structures existantes.