Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #25

Analyse des mesures pour transformer les systèmes de soins de santé.
Des leçons à tirer pour le système de santé du Canada

Résumé

Le Canada a investi une quantité considérable de ressources financières et d’énergie (notamment par de nombreuses commissions fédérales et provinciales) pour rendre le système de santé plus apte à répondre à l’évolution des besoins. Néanmoins, selon l’avis général, le Canada a trop tardé à ajuster son système de santé. Ce document propose des avenues que les gouvernements peuvent emprunter pour favoriser la transformation du système de santé dans le but d’améliorer les soins et les services offerts.

Contexte

Le présent document démontre que l’argent ne peut à lui seul améliorer les services de santé. La transformation du système et l’atteinte d’une meilleure adéquation entre les services offerts et les besoins de la population (soins de santé primaires, gestion plus efficace des maladies chroniques, santé mentale, etc.) passent par la définition d’une vision claire et la mise en place de stratégies cohérentes. Le Canada a investi une quantité considérable de ressources financières et d’énergie (notamment par de nombreuses commissions fédérales et provinciales) pour rendre le système de santé plus apte à répondre à l’évolution des besoins. Néanmoins, selon l’avis général que le système de santé canadien a trop tardé à s’adapter.

Un rapport publié en 2008 par le Conseil canadien de la santé concluait que, depuis l’Accord de 2003 sur le renouvellement des soins de santé, des progrès ont effectivement été constatés au chapitre de l’accès aux services dans certains domaines cliniques prioritaires, notamment les arthroplasties de la hanche et du genou et les chirurgies de la cataracte, mais qu’« il n’y a pas cause de se réjouir des progrès relatifs aux engagements pris en vertu de cet accord » dans certains domaines (Conseil canadien de la santé, 2008, p. 34). Il s’agit notamment de l’assurance médicament et de la prescription sûre et appropriée, des soins à domicile; de la santé des Autochtones, des soins de santé primaires, de l’ampleur du personnel dans la santé, des dossiers de santé électroniques et des technologies de l’information, ainsi que de la reddition de comptes.

Les conclusions du Conseil soulèvent des questions concernant non seulement la manière dont les gouvernements peuvent davantage stimuler le changement, mais aussi les possibilités d’action et les instruments stratégiques sur lesquels ils devraient s’appuyer.

Analyse / résultats

Notre analyse nous a permis de cerner six thèmes essentiels à une approche intégrée et systémique pour transformer les services de santé:

Réorientation stratégique 

Aucun changement d’envergure ne se produira sans que de sérieuses tentatives soient entreprises pour réorienter le système de santé et répondre aux besoins et aux nouvelles demandes des patients. Une telle réorientation exige des efforts concertés dans tous les sous-domaines du système de santé. En ce qui concerne la prestation des services, elle suppose la mise en place de mesures de développement organisationnel à grande échelle afin d’instaurer de nouveaux modèles et processus de prestation de soins. Il importe de reconnaître que les réformes destinées à renforcer les soins de santé primaires et à mettre en oeuvre des pratiques plus efficaces de gestion des maladies chroniques et des interventions en matière de santé de la population remettront inévitablement en question la logique du système actuel.

Les organisations comme moteur de prestation et de changement

La capacité organisationnelle est essentielle à l’amélioration de la prestation des services de santé. Le recours accru à des organisations axées sur des équipes et connectées à des réseaux traduit l’admission croissante de l’idée selon laquelle des organisations plus efficaces peuvent fournir de meilleurs soins. La transformation organisationnelle est très exigeante. Par conséquent, le processus de changement sous-jacent à la mise en oeuvre de nouvelles structures organisationnelles, comme des réseaux et des équipes interdisciplinaires, doit faire l’objet d’une gestion rigoureuse et réfléchie. La création de divers modes organisationnels est nécessaire pour répondre aux demandes en constante évolution.

Cultures professionnelles

La transformation requiert l’élaboration de nouveaux rôles et la mobilisation des professionnels de la santé. Diverses options ont été examinées en vue de stimuler les changements de culture, particulièrement pour dans la profession médicale. Les leviers financiers ne suffisent pas à faire participer les professionnels à l’amélioration des soins et des services et à les encourager à entreprendre des démarches de changement. Il faudrait porter une attention plus particulière à l’élaboration de nouveaux rôles au sein du système de santé, notamment parmi les infirmières et infirmiers praticiens, les intervenants pivots et les auxiliaires sanitaires. La création de rôles professionnels reliant les fonctions clinique et de gestion pourrait faire partie de la solution. Il serait nécessaire de recruter du personnel et de le former en ce sens.

Création d’un milieu favorable

Le processus d’amélioration exige une gouvernance efficace, des objectifs et des cibles justes et bien définis, des mécanismes de production de rapport performants ainsi que des incitatifs financiers (par exemple, le financement des hôpitaux et la rémunération au rendement) et non financiers bien conçus. La transformation d’un système s’appuie également sur des politiques qui stimulent la participation des professionnels et l’acquisition de nouvelles compétences et habiletés par les gestionnaires et les prestataires des services de santé. En outre, les mécanismes de renouvellement du financement et les incitatifs doivent pouvoir être évalués et ajustés au besoin.

Participation des patients

La prestation de soins ne se limite pas à une rencontre entre un professionnel de la santé et un patient. Elle est fonction du contexte organisationnel et des politiques du système. La participation du patient et celle du public devraient être la marque d’une bonne gouvernance des services de santé; aussi faut-il élaborer des stratégies à cette fin. Les patients peuvent participer à la conception des services et les citoyens, aux décisions relatives aux politiques si les systèmes de santé et les organisations élaborent des stratégies en ce sens. Les expériences récentes auprès de « patients-experts » et de conseils de citoyens, comme le Citizens’ Council du National Institute for Clinical Excellence du Royaume-Uni, appuient la notion selon laquelle il est possible de favoriser la participation des patients et des citoyens. Enfin, la promotion de l’autogestion des soins peut servir de stratégie pour renforcer le rôle des patients dans la prise de décision concernant la prestation des services de santé.

Élaboration de politiques et prise de décisions fondées sur des données probantes

L’évaluation de l’efficacité des mesures d’amélioration des soins est essentielle à la transformation du système de santé. Depuis le début des années 1990, de nombreux efforts ont été consacrés à la production de données probantes dans les domaines prioritaires, à la recherche de nouvelles façons de les présenter (par exemple, sous forme de synthèse) et à une diffusion plus efficace des données probantes auprès des praticiens et des décideurs. Aujourd’hui, il y a lieu de concevoir des stratégies visant à accroître la capacité des organisations à intégrer les données probantes à la pratique et à améliorer la coordination entre les données probantes de la recherche, l’élaboration de politiques et la sphère politique.

Conclusions

Le présent document propose des avenues que les gouvernements peuvent prendre pour favoriser la transformation du système de santé dans le but d’améliorer les soins et les services offerts. Les recommandations reposent sur un principe de base : la réorganisation constante du système ne peut contribuer à l’amélioration des soins. Les changements structuraux ont souvent été mis en oeuvre sans justification claire et, parfois, au détriment du système. Le contexte politique constitue un important agent de transformation du système de santé. Bien que nous recommandions fortement la mise en oeuvre d’initiatives de transformation, d’efforts et d’investissements majeurs dans la prestation des services, nous insistons également sur la nécessité d’encourager les innovations et les mesures qui renforceront la communication entre le milieu de la recherche, les responsables des politiques et la sphère politique. Nous recommandons également l’élaboration de stratégies visant à mieux inciter les professionnels à proposer des mesures de transformation et d’amélioration, tout en reconnaissant qu’un changement suppose une remise en question du pouvoir et du monopole professionnels.

Conséquences, recommandations

Un élément clé de toute stratégie de transformation consiste à dresser un portrait clair des changements qui s’imposent. Le Canada a besoin d’une vision et d’une approche intégrées pour mener à bien la transformation de son système de santé. Les systèmes de santé tendent à reproduire leur propre logique dominante (qui se traduit au Canada par une augmentation constante des ressources investies dans les soins spécialisés) et, par conséquent, à négliger d’autres secteurs où d’importantes lacunes subsistent. Sans la mise en oeuvre de vigoureuses politiques de ressources humaines qui favoriseraient une combinaison inventive de compétences, notamment de nouveaux rôles professionnels et des modèles misant sur des équipes interdisciplinaires, il sera impossible de remédier aux lacunes actuelles en matière de services de santé.

Les ressources humaines n’évoluent pas en vase clos. L’existence d’un milieu et d’organisations favorables aux meilleures pratiques professionnelles et cliniques peut avoir une incidence considérable sur la prestation et la qualité des services et des soins. La mise en place de nouveaux modes d’organisation et de modèles de gouvernance représente une composante essentielle d’une stratégie d’amélioration des soins et des services à grande échelle. Les mesures de renouvellement des soins de santé primaires au Canada, mises de l’avant au cours des 10 dernières années, illustrent clairement que la façon d’amener les professionnels de la santé et les intervenants à adopter de nouveaux modes de pensée et de travail tout en obtenant leur pleine participation au processus de changement est une difficulté inhérente à la transformation. Le renouvellement des organisations de prestation de services exige une direction solide et des liens étroits entre le milieu clinique et celui de la gestion. Il est essentiel de recruter et de former du personnel pour bâtir efficacement un pont entre ces deux mondes.

Bien que les professionnels et les organisations réalisent d’importants progrès à l’échelle locale, il est nécessaire de renforcer la communication et l’apprentissage mutuel entre le milieu des politiques et celui de la prestation des services pour favoriser les améliorations et faire mieux connaître les bonnes pratiques. Les discussions entre les prestataires, les organisations et le gouvernement sont souvent trop axées sur les ressources financières et les incitatifs disponibles pour améliorer le système de santé. Même si les ressources financières et les incitatifs économiques peuvent influer sur l’orientation de la prestation des soins et des services, les stratégies visant à susciter un engagement en vue de l’amélioration des soins semblent plus prometteuses. Pour réorienter le système de façon à répondre aux besoins changeants en santé, les mesures favorisant la participation des patients et des citoyens ainsi que l’utilisation des données probantes pour éclairer les changements sont cruciales. Ces deux types de leviers pourraient s’avérer efficaces pour axer les stratégies organisationnelles et professionnelles sur l’amélioration.

Source du document

Analyse des mesures pour transformer les systèmes de soins de santé. Des leçons à tirer pour le système de santé du Canada Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.