Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Observatoire international sur la santé et les services sociaux

Nouveautés

Royaume-Uni - La santé, les soins et l’art du leadership

Swimming together or sinking alone: health, care and the art of systems leadership En décembre 2015, le National Health Service (NHS) a annoncé le « Sustainability and Transformation Plan » pour faire des gouvernements locaux un partenaire majeur dans l’élaboration et la prestation de soins de santé financièrement durables et adaptés aux besoins locaux. Basé sur des entretiens avec les dirigeants du NHS et des gouvernements locaux, ce rapport analyse ce changement crucial dans le financement, l’administration et les soins, et identifie des stratégies pour réussir la décentralisation du leadership.

Mot(s) clé(s) : Royaume-UniDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Royaume-Uni – Le National Institute for Health Research met au défi les chercheurs et spécialistes en technologies de la santé pour améliorer les options de traitement dans le secteur de la santé mentale

Le National Institute for Health Research britannique a lancé un prix, l’« Invention for Innovation Challenge », pour répondre aux besoins cliniques non satisfaits en matière de santé mentale. Destiné aux équipes de recherche et aux spécialistes des technologies médicales, le concours a été mis sur pied pour promouvoir le développement de technologies ou d’interventions susceptibles d’améliorer les résultats des personnes atteintes de maladie mentale.

Mot(s) clé(s) : Royaume-Uni, Santé mentaleDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Europe - Coûts des soins non sécuritaires et efficience des programmes de sécurité des patients

Costs of unsafe care and cost effectiveness of patient safety programmes Les auteurs de cette étude examinent les coûts associés aux soins non sécuritaires et le rapport coût-efficacité des programmes de sécurité des patients. Ils constatent que jusqu’à 17 % des patients de l’Union européenne subissent des évènements indésirables, dont la moitié sont évitables, pour un coût de 21 milliards d’euros. Le calcul du retour sur investissement pour deux programmes de sécurité des patients suggère une économie de 300 millions d’euros pour un programme de réduction des effets indésirables, et de 6 milliards d’euros pour un système de commande électronique de médicaments.

Mot(s) clé(s) : Europe, Coûts, Suggestion d'ouvrageDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Plus de nouveautés

Sélections

Québec - Perceptions et expériences de la population : le Québec comparé

Le Commissaire à la santé et au bien-être a publié le 16 février 2017 les résultats de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2016 pour le Québec. Les résultats montrent qu’au Québec, la problématique la plus importante demeure celle de l’accès aux soins, ce qui explique une grande part de l’insatisfaction de la population à l’égard du système de soins malgré une perception positive de la qualité des soins reçus, selon la commissaire par intérim, Anne Robitaille.

Mot(s) clé(s) : OFQSS, PublicationsDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Canada – Énigme du Transfert canadien en matière de santé. Cas d’étude ontarien

CHT Conundrum. Ontario Case Study L’Ontario n’a pas encore accepté les baisses dans le Transfert canadien en matière de santé (TCS) proposées par le gouvernement fédéral. Étant donné que les coûts des soins de santé en Ontario devraient augmenter à un rythme bien supérieur à celui précédemment convenu pour le TCS, le transfert diminuera en proportion des dépenses provinciales, même s’il n’est pas coupé comme prévu. Ce document publié par l’Institut des finances publiques et de la démocratie (IFPD) préconise un retour rapide à la table des négociations pour résoudre le problème.

Mot(s) clé(s) : Canada, Ontario, Financement, Suggestion d'ouvrageDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Europe - Coûts des soins non sécuritaires et efficience des programmes de sécurité des patients

Costs of unsafe care and cost effectiveness of patient safety programmes Les auteurs de cette étude examinent les coûts associés aux soins non sécuritaires et le rapport coût-efficacité des programmes de sécurité des patients. Ils constatent que jusqu’à 17 % des patients de l’Union européenne subissent des évènements indésirables, dont la moitié sont évitables, pour un coût de 21 milliards d’euros. Le calcul du retour sur investissement pour deux programmes de sécurité des patients suggère une économie de 300 millions d’euros pour un programme de réduction des effets indésirables, et de 6 milliards d’euros pour un système de commande électronique de médicaments.

Mot(s) clé(s) : Europe, Coûts, Suggestion d'ouvrageDelicious Digg Facebook Stumble Upon Twitter 

Plus d'articles