Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #11

Incidence des processus de mondialisation sur les systèmes de santé européens

Résumé

La relation entre la mondialisation et les systèmes de santé est complexe : on rapporte des influences positives et négatives. Cette revue de littérature non systématique étudie l’incidence de la mondialisation sur les systèmes de santé d’Europe et met l’accent sur le besoin d’examiner les processus mondiaux lors de la conception des systèmes de santé des pays, par les concepteurs de politique publique et par les décideurs.

Contexte

Notre monde évolue rapidement avec la hausse de l’espérance de vie et la baisse de la mortalité infantile. La mondialisation a contribué à la croissance économique. Outre qu’elle favorise l’intégration économique globale, la mondialisation intègre aussi la mobilité des capitaux, des biens, des services et de la main-d’œuvre et peut être considérée comme une part d’un processus idéologique qui justifie la politique économique néolibérale. La mondialisation est aussi un processus dynamique d’interrelations influencé par des forces comme le développement technologique, l’influence politique, les pressions économiques, les changements d’idées et les préoccupations sociales et environnementales. Inhérent à la mondialisation se pose l’enjeu de la circulation à travers les frontières, plus particulièrement dans le système de santé, les mouvements de population (les patients ou les professionnels de la santé), de même que la circulation de l’information, des technologies et de la pharmacologie. La santé est maintenant hautement prioritaire sur le plan politique et les enjeux de santé retiennent de plus en plus l’attention sur le plan mondial. La distinction entre les enjeux de santé nationaux et internationaux est de moins en moins perceptible.

Analyse / résultats

Ce contexte de mondialisation nécessite de s’attarder à plusieurs enjeux auxquels font face les systèmes de santé européens :

Les pays émergents

En particulier, les innovations en santé de la Chine, de l’Inde et du Brésil créent un besoin pour l’Europe d’établir de nouveaux partenariats avec ces pays. La demande de soins dans ces trois pays croît à mesure que les revenus des citoyens augmentent. L’Europe pourrait profiter de cette occasion exceptionnelle de créer des liens, d’autant que ces pays investissent des sommes considérables dans la recherche en santé.

La migration des professionnels de la santé

Cette migration croissante résulte des mouvements de travailleurs venant des régions moins nanties du globe vers les plus aisées, en particulier de l’Europe de l’Est vers l’Europe de l’Ouest. Par ailleurs, certains pays d’Europe font face à des pénuries de professionnels de la santé et cherchent à recruter du personnel à l’étranger. Les pays européens doivent concentrer leurs efforts pour élaborer et maintenir une politique de la main-d’œuvre en santé afin de limiter l’exode des professionnels venant des pays moins nantis.

Le tourisme médical

Le transport aérien à faible coût associé aux coûts élevés des interventions médicales ainsi que de fortes dépenses médicales assumées par les consommateurs a mené au tourisme médical, c’est-à-dire aux déplacements à l’étranger pour recevoir des traitements médicaux.

La circulation microbienne

L’un des défis que pose la mondialisation, compte tenu du déplacement plus fréquent des personnes, est la circulation croissante des infections et la résistance antimicrobienne accrue par le transport aérien à large échelle. Ce rapport cite le cas du NDM-1, nouvelle résistance antibiotique qui pourrait créer un problème majeur de santé mondiale.

Conclusions

Au cours des prochaines décennies, le processus de mondialisation continuera de créer des changements importants en Europe, qui seront perceptibles dans plusieurs secteurs : communication, transport, migration, politique et culture. Ces changements toucheront fortement le secteur de la santé; ils mettent en lumière l’importance d’engager le dialogue politique sur les systèmes de santé, y compris l’importance de la couverture universelle des soins. Les systèmes de santé européens doivent ainsi contribuer à améliorer la santé mondiale.

Conséquences, recommandations

Les valeurs européennes qui sous-tendent les systèmes de soins nécessitent que l’évaluation de leur performance prenne en compte d’autres dimensions que l’efficience et les économies de coûts. Les ministres européens de la Santé doivent réfléchir au type de système de santé qu’ils désirent créer. Il faudra tenir compte des interactions des divers systèmes puisque la mondialisation les accentue.

Source du document

The impact of global processes on health systems in Europe