Santé et Services sociaux Québec.
rss
Page précédente Taille du texte

Fiche synthèse #8

Améliorer et mesurer la qualité des soins de santé

Résumé

Cette publication présente de nouvelles données sur la sécurité des patients dans les pays de l’OCDE et montre que de grandes variations en matière de qualité des soins subsistent quant au cancer, aux accidents cérébrovasculaires, aux crises cardiaques et aux services fournis par les médecins de famille. Le document traite des façons dont les pays peuvent améliorer la mesure de la qualité, l’équilibre entre la vie privée et la transparence en matière de qualité et de sécurité, et les liens entre les indicateurs de qualité et la politique pour améliorer la performance des médecins, des hôpitaux et du système de santé dans son ensemble.

Contexte

Les systèmes de soins de santé font face à des défis croissants : des soins de plus en plus complexes, une hausse de la demande de soins de santé (en particulier pour ce qui est des maladies chroniques) et un contexte économique où l’offre de services doit augmenter à moindre coût. Mesurer la qualité des soins de santé devient donc un enjeu primordial. Une piètre qualité de soins mine les objectifs des systèmes modernes et nuit à l’état de santé de la population, voire augmente les taux de mortalité. En outre, cette qualité déficiente gaspille les ressources des soins de santé, situation inacceptable en tout temps, mais de manière encore plus marquée quand les ressources financières sont rares. Le OECDs Health Care Quality Indicators (HCQI) Project élabore, depuis 2002, un cadre conceptuel et méthodologique sur la qualité des soins. Ce rapport fait partie de ces travaux.

Analyse / résultats

Il devient de plus en plus évident, dans plusieurs pays, que les soins de santé sont offerts en ne tenant pas compte des principes scientifiques et des bonnes pratiques professionnelles. Il en résulte une moindre qualité de soins et des effets négatifs chez des dizaines de milliers de personnes. Cependant, plusieurs pays améliorent la qualité de leurs services de santé, et ce progrès repose en grande partie sur la mesure de la qualité.

La mesure, l’évaluation et la comparaison de la qualité des soins sont trois éléments essentiels d’une gouvernance du système de santé qui cherche à améliorer la qualité. Ultimement, l’objectif est d’offrir des soins sécuritaires, efficaces et adaptés aux besoins des patients.

Des indicateurs de qualité élaborés par le OECD HCQI Project montrent la variabilité de la qualité des soins entre les pays de l’OCDE :

  • Les données disponibles pour l’asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques, le diabète et les troubles cardiaques montrent l’importance d’un système de soins primaires efficace.
  • Les données concernant les attaques cardiaques et les accidents cérébrovasculaires montrent une grande amélioration générale de la qualité des soins, mais certains pays affichent encore de très faibles performances.
  • Les données sur les réadmissions dans les hôpitaux de cas de schizophrénie et de troubles bipolaires, très différentes selon les pays, soulèvent des interrogations quant à la qualité des soins en santé mentale.
  • Les données provenant des indicateurs de sécurité des patients suscitent des questions quant au signalement des incidents (par exemple, des lacérations accidentelles ou des traumatismes en obstétrique) et à l’amélioration de la politique sur la sécurité.

Les données sur la survie et la mortalité découlant d’un cancer démontrent des améliorations dans les soins, mais on note une grande variation d’un pays à l’autre.

Conclusions

Ce rapport décrit pourquoi l’information sur la qualité des soins de santé est importante et comment elle peut être utilisée. Il présente des exemples provenant de plusieurs pays qui illustrent comment les initiatives d’amélioration de la qualité peuvent êtres implantées dans divers systèmes de soins. En dépit de ces exemples, il reste beaucoup de travail à accomplir et l’amélioration des soins doit être adaptée à chaque contexte. Cependant, les diverses expériences rapportées dans plusieurs pays par les experts permettent de dégager des constats similaires.

Conséquences, recommandations

Recommandations concernant les indicateurs de mesure de qualité des soins de santé

Accès aux données :

  • élaborer un cadre législatif qui assure l’équilibre entre la protection et la confidentialité des données et le besoin d’une information valide et accessible afin de soutenir une gouvernance de qualité;
  • exploiter le potentiel des bases de données et des registres (nationaux) pour mesurer la qualité des soins;
  • implanter l’usage des dossiers de santé informatisés;
  • établir des systèmes nationaux de collecte de données longitudinales sur l’expérience des patients.

Recommandations concernant l’application des indicateurs de qualité des soins de santé

  • Assurer que des indicateurs communs sont utilisés pour tenir compte de toutes les améliorations de la qualité des soins.
  • Assurer une cohérence et un arrimage des efforts de mesure de qualité avec la politique nationale de la qualité des soins.
  • Rechercher des exemples d’amélioration de la qualité dans les pratiques d’autres pays et déterminer en quoi ils peuvent être mis en pratique localement.

Source du document

Improving value in health care – Measuring quality