Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 9 septembre 2011

Journée mondiale de la prévention du suicide - Le gouvernement du Québec réitère son engagement à prévenir le suicide

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, la ministre déléguée aux Services sociaux, madame Dominique Vien et la ministre responsable des Aînés, madame Marguerite Blais soulignent la Journée mondiale de la prévention du suicide qui aura lieu demain le 10 septembre, en réitérant l’engagement du gouvernement du Québec à poursuivre ses démarches de prévention. « Il est encourageant de voir que le nombre de suicides enregistrés ait chuté depuis le début de la décennie et cela nous indique qu’il faut continuer les efforts », a déclaré le docteur Bolduc.

« La prévention du suicide est un défi qui passe essentiellement par la concertation. Notre gouvernement et ses partenaires posent des actions multiples qui permettent d’intervenir auprès des personnes les plus vulnérables au suicide tout en sensibilisant l’ensemble de la population », a expliqué le ministre Bolduc. « La parution, l’an dernier, de guides de bonnes pratiques en prévention du suicide est un bel exemple d’initiative concertée. Dans ce projet, tous les partenaires ont adopté d’un commun accord des pratiques parmi les plus efficaces et les plus novatrices en matière de prévention », a-t-il ajouté.

« Ce sont chez les hommes que nous observons une présence plus forte de comportements suicidaires. Les jeunes et les personnes âgées sont également des populations à risque. Nous avons donc prévu des mesures pour continuer de joindre ces groupes, notamment la mise en place d’une équipe d’intervention multidisciplinaire spécialisée pour les jeunes à risque dans tous les centres jeunesse du Québec et l’implantation de sentinelles dans différents milieux de vie des adultes, dont certains milieux de travail essentiellement masculins », a expliqué la ministre Vien.

« Certaines personnes aînés sont particulièrement vulnérables à la dépression et au suicide. En ce sens, le ministère de la Famille et des Aînés soutient financièrement des projets qui ont le pouvoir de changer cette dynamique. Ainsi, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) et la Fondation des maladies mentales déploient leurs énergies afin d'établir des réseaux de prévention du suicide et un programme pour contrer la dépression chez les aînés », a déclaré la ministre Blais.

Le gouvernement du Québec mise sur plus d’un levier pour consolider son intervention en prévention du suicide. Le Programme national de santé publique 2003-2012 , le Plan d’action en santé mentale 2005-2010 – La force des liens et la Stratégie d'action jeunesse 2009-2014 comportent un ensemble d’actions visant à sensibiliser la population et les intervenants au suicide et proposent des démarches afin de le prévenir.

« Nous sommes très sensibles à cette situation qui touche encore trop de Québécoises et de Québécois. À l’occasion de la Journée mondiale de la prévention du suicide, nous nous engageons à continuer à travailler ensemble et de façon étroite avec tous nos partenaires, pour que les personnes en détresse sachent qu’elles peuvent trouver l’aide, l’écoute et la solidarité dont elles ont besoin », a conclu le docteur Bolduc.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017