Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 20 décembre 2012

Grippe et gastro-entérite dans le temps des Fêtes

Puisque l’on note une activité grippale élevée ainsi qu’une circulation accrue des virus de la gastro-entérite au Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux invite la population québécoise à rester vigilante dans le temps des Fêtes en appliquant certaines consignes de base. Par ailleurs, le Ministère tient à rappeler que d’autres points de services doivent être envisagés avant les urgences, pour évaluer, au besoin, la gravité des symptômes de ces maladies.

Mesures d’hygiène préventives

Il existe des moyens simples pour limiter la transmission des virus, comme se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon, utiliser un rince-mains antiseptique en l’absence de lavabo, prendre soin de tousser ou d’éternuer dans le pli du coude, ne pas partager d’ustensiles ou de verres, et rester à la maison lorsqu’on a attrapé la grippe ou la gastro-entérite.

Les principaux symptômes de la grippe saisonnière sont : une fièvre soudaine, une fatigue intense, des maux de tête, de la toux, des douleurs thoraciques, des douleurs musculaires et des courbatures. Ceux‑ci durent généralement de trois à sept jours.

Les principaux symptômes de la gastro-entérite sont : des crampes abdominales, des nausées, des vomissements et une diarrhée parfois importante. Bien que la gastro-entérite soit généralement bénigne et que ses symptômes cessent la plupart du temps après 48 à 72 heures, il faut savoir que la contagion peut durer jusqu’à deux semaines après leur disparition.

Consulter ou rester à la maison?

Pour ceux et celles faisant partie d’un groupe de personnes vulnérables (enfant en bas âge, femmes enceintes, personnes ayant une maladie chronique, personnes âgées), il est préférable de consulter en cas de grippe ou de gastro-entérite. Pour les autres, il est préférable de simplement rester à la maison, de se reposer et de bien s’hydrater. Si toutefois une consultation apparaît nécessaire, il importe d’envisager le bon point de service en restant attentif aux indices suivants :

  1. En cas de doute, il est recommandé d’appeler le service Info-Santé en composant le 8‑1‑1. Des infirmières qualifiées fourniront des conseils judicieux en précisant si une consultation médicale est requise.

  2. Si une consultation est recommandée, il est préférable d’aller en cabinet médical ou en clinique sans rendez-vous, puisque la grande majorité des personnes ne requièrent pas d’analyse de laboratoire et de traitements médicaux spécialisés. C’est seulement si le médecin traitant décèle une atteinte plus grave qu’il orientera la personne au centre hospitalier le plus près afin de subir des examens plus poussés.

  3. En cas de symptômes plus sérieux (mauvais état d’éveil malgré un traitement contre la fièvre, incapacité de boire ou manger pendant plusieurs heures, impossibilité de marcher ou de se tenir debout, confusion soudaine, convulsions), il est recommandé de se rendre à l’urgence.

Pour vous aider à prendre la bonne décision quant au bon moment et à la meilleure façon de consulter, reportez-vous à la fiche Aide à la décision sur le site Web du Ministère : www.msss.gouv.qc.ca/presse

La vaccination, la meilleure protection contre la grippe

La vaccination reste le moyen le plus efficace pour se protéger de façon sécuritaire des complications de la grippe.

Rappelons que le vaccin est offert gratuitement aux personnes faisant partie des groupes plus vulnérables, soit :

  • les personnes à risque de développer des complications :
    • les enfants de 6 à 23 mois;
    • les femmes enceintes en bonne santé au 2e ou 3e trimestre de leur grossesse;
    • les personnes ayant une maladie chronique;
    • les personnes de 60 ans et plus;
  • l’entourage des personnes à risque de développer des complications et celui des bébés de moins de 6 mois;
  • et les travailleurs de la santé.

Toute autre personne peut se faire vacciner moyennant des frais minimes. Pour avoir de plus amples renseignements sur la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, communiquez avec votre Centre de santé et de services sociaux (CSSS), ou consultez le www.infogrippe.gouv.qc.ca

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2016